MÊME Yannick JADOT (Verts) TACLE PIOLLE SUR L’INSÉCURITÉ

« Sur la sécurité, les maires écologistes ont obtenu à Lyon et à Bordeaux, plus de moyens que leurs prédécesseurs de droite ou de gauche. Je considère que c’est la première des libertés et qu’il faut accompagner les lois plus sévères, la vidéosurveillance par des mesures sociales afin d’éviter que d’autres occupent ce terrain auprès des populations les plus fragiles.» Yannick Jadot est venu tacler Eric Piolle chez lui, dans le "Dauphiné Libéré"  à l’occasion d’une Interview.

4 LIGNES SUR L'INSÉCURITÉ DANS SON PROGRAMME

En faisant de la sécurité «  la première des libertés » Yannick Jadot se pose en frontal contre Eric Piolle pour qui cette question ne se pose pas. 4 lignes dans son programme municipal 2020 pour évoquer la police municipale qui" continuera à être l'objet de toute notre attention"(!) et 22 paragraphes pour évoquer "les sécurités de nos mobilités, sociales, sanitaire et alimentaire…"

LES POLICIERS QUI TABASSENT SANS SUITE...

Ses récentes sorties violentes  contre les policiers – "le problème de la France c'est notamment "les policiers qui tabassent sans suite"- confirment cette posture totalement irresponsable dont les grenoblois mesurent bien sur le terrain les conséquences. Les pétitions se multiplient – de l’Alma à Hoche- pour réclamer des mesures à la municipalité. 

Y.JADOT VEUT MONTRER LA MARGINALITÉ DE PIOLLE

Mais le fait que Yannick Jadot cite la vidéosurveillance sur laquelle on connaît l’hostilité de Piolle a bien pour objet de démontrer que la position de Piolle est marginale dans le parti. Même si Jadot la cite en demandant un accompagnement social, il ne s’y oppose pas, bien au contraire. 

IL NE FAIT PAS L'IMPASSE SUR L'INSÉCURITÉ

Après celle sur le Burquini ou il avait déjà pris ses distances, sa nouvelle prise de position isole un peu plus Eric Piolle dans son dogmatisme hors sol. Le leader des Verts entend montrer que son parti est apte à gouverner et qu’il ne fait plus l’impasse sur la question de l’insécurité . Candidat potentiel à la fonction de Chef de l’Etat qui comprend la police et l’armée , Yannick Jadot fait savoir aux Français qu’il ne baissera pas la garde face à leurs problématiques de sécurité. 

E.PIOLLE : MEETING CONTRE L'ÉTAT D'URGENCE APRÈS LE BATACLAN

On est loin des dérives Piollesque et de son extrémisme  sur un vieux fond soixante-huitard complétement dépassé. On se souvient qu’il avait organisé à Grenoble avec Edwy Plenel un meeting contre l’état d’urgence après les attentats du Bataclan. Son soutien au Maire controversé de Trappes, Ali Rabeh, va dans le même sens que ses subventions au Collectif contre l’Islamophobie ou son soutien au Burquini. 

IL SOUTIENT LE MAIRE INVALIDÉ DE TRAPPES

Le Maire de Trappes n’a pas soutenu un enseignant , Didier Lemaire, qui avait dénoncé l’absence de stratégie pour lutter contre l’islamisme radical après l’assassinat de Samuel Paty.  Le Maire de Trappes est allé dans son Lycée et a expliqué aux élèves que dans sa jeunesse il avait trouvé plus d’aide auprès du rappeur Kery James qu’auprès des enseignants . Un Maire dont l’élection vient d’être invalidée pour de ne pas avoir déclaré dans ses comptes de campagne les actions de solidarité menées pendant le confinement par l’association "Coeurs de Trappes", dont il était président… Qu’il a utilisé pour faire du clientélisme électoral… Il a fait appel au Conseil d'Etat...

... POUR AVOIR SON PARRAINAGE AUX PRÉSIDENTIELLES !

Eric Piolle s’est fendu d’un tweet pour dire «  son soutien au Maire de Trappes ». Il espère obtenir ainsi  sa signature pour parrainer sa candidature à la présidentielle, mais il ne sera peut être plus là. Et il faut 500 élus. 

L'EXTRÊME GAUCHE PRÉFÈRE L'ORIGINAL à la PÂLE COPIE

En se battant contre les innovations technologiques (la 5G) et en caricaturant la police , Eric Piolle pensait aussi convaincre la base des Verts. D’un côté les Amish qui n’ont rien compris et de l’autre l’extrême gauche. Mais il semble que les premiers soient très peu nombreux et les seconds plutôt chez Mélenchon, préférant l'original à la pale copie.

LES SONDAGES LUI DONNENT L'ÉPAISSEUR DU TRAIT 

Il demeure donc toujours encalminé dans les sondages avec des résultats de l’épaisseur du trait : 2 %. Dans l’électorat écologiste même il est aussi très largement distancé  par Yannick Jadot.

HANDICAPÉ PAR SA GESTION DE GRENOBLE

Outre ce positionnement extrémiste Eric Piolle est de plus en plus handicapé par sa gestion de Grenoble. Après son passage dans le Pas de Calais pour soutenir les opposants à un projet touristique, il a été le seul candidat attaqué sur le fait qu’il laissait faire dans sa Métropole un projet commercial de 25 000 M2 (Neyrpic). Julien Bayou ou Yannick Jadot qui étaient présents n’ont pas eu à s’expliquer n’ayant à vivre aucune contradiction entre leurs actes et leurs propos.

SES PARTISANS DU PAS DE CALAIS EMBARRASSÉS

Mais la poignée de partisans de Piolle dans le Pas de Calais était embarrassée après l’article du «  Réveil » le mettant en cause à ce sujet. Elle l'a contraint à se défendre le lendemain dans le même journal laissant au final  un large doute sur sa sincérité. 

A LACQ SES COLLÈGUES MAIRES LE RABROUENT 

A Lacq  se sont ses collègues Maires qui ont dénoncé l’irresponsablité de ses déclarations dans un dossier qui concerne 7000 emplois. La Compagnie Total vient aussi de démentir ses fakes sur l'accord de Paris. 

A GRENOBLE AU PIED DU MUR DOSSIER PAR DOSSIER

A Grenoble Alain Carignon le met au pied du mur dossier par dossier : pourquoi de la com’ sur la cour «  dégenrée «  de l’école Clémenceau et rien sur celle du Grand Chatelet ou les arbres sont abattus en grand secret , la cour encore réduite par des préfabriqués ?

4000 Grenoblois ( page Facebook d'AC, Instagram et tweeter) ont déjà regardé la vidéo d'Alain Carignon demandant à Piolle de ne plus décider tout seul , signe d'une colère qui monte

VOUS N'AVEZ PAS MIEUX à FAIRE à GRENOBLE?

Partout où il se déplace, en Bretagne ou en Essonne, on lui demande s’il n’a pas mieux à faire à Grenoble. Il lui est rappelé les ilots de chaleur qu’il crée , les arbres qu’il abat, la pagaille de la gestion municipale du fait d’un Maire absent. : les dossiers de l’Abbaye, de la Place Notre Dame, du cours Berriat, de la Papothèque… et ses méthodes ont franchi ou vont franchir les murs de Grenoble. 

LE "CHICAGO FRANCAIS" QU'IL A CRÉE LUI COLLE à la PEAU

Et bien entendu «  le Chicago  Français » . Le fait que Grenoble soit devenue la première ville de France pour les agressions violentes et les vols à la tire pour 1000 habitants. Son indifférence pour les victimes choque de plus en plus.

Anne HIDALGO L'A LACHÉ POUR ELLE-MÊME

L’intervention de Yannick Jadot est une pierre supplémentaire dans son jardin très encombré.  Il confirme son isolement croissant.  Après avoir présenté Anne Hidalgo comme sa grande copine qui allait le soutenir , il a constaté que celle-ci roulait pour elle et le snobe. Du côté de Mélenchon il a joué aux idiots utiles et perdu des deux côtés : pas gagné une voix des Insoumis mais perdu des Verts choqués qu’il s’affiche avec leur concurrent.

L'HOMME DU COLLECTIF NE VEUT JAMAIS ÊTRE UN FIGURANT

Eric Piolle tweete, fait ami-ami avec telle ou telle personnalité dont il espère des bribes de célébrité. Tout le monde est poli, parfois sympathique et le Grand Timonier, du haut de sa suffisance, pense avoir conquis des soutiens. N’a t-il pas tweeté modestement  «  être figurant n’est pas dans mon tempérement ».  Comme si ,celui qui n'a que le collectif à la bouche, ne pouvait être que le chef. 

RIEN NE JUSTIFIE SON MELON et SON AMBITION DEMESURÉE

On se demande toujours ce que Piolle a accompli , ce qu’il a apporté en idées ou en réalisations, pour avoir pris un melon de cette taille?  Rien ne le justifie et son ambition démesurée qui passe par un abandon de Grenoble, permet d'assister en live à son explosion en vol . Car à ce rythme d'enfer il ne sera jamais figurant, mais bien définitivement sur la touche. 

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *