INSÉCURITÉ : E.PIOLLE PROMET DE NE RIEN FAIRE

Le 20 h de France 2, après "Envoyé Spécial " sur Villeneuve

Au moins c'est clair. Il est un point ou Eric Piolle ne trompe pas sur la marchandise. Il ne fera rien pour lutter contre l'insécurité. Il a choisi de présenter son programme dans un document de campagne "garantir toutes les sécurités".

4 lignes pour évoquer la police municipale qui" continuera à être l'objet de toute notre attention" (!) et 22 paragraphes pour évoquer "les sécurités de nos mobilités, sociales, sanitaire et alimentaire..."

4 lignes en haut à gauche pour la sécurité des Grenoblois: Eric Piolle annonce qu'il ne fera rien

6 ÉLÈVES AGRESSÉS AUX ABORDS DU COLLÉGE MUNCH

Il y a quelques jours les parents d'élèves du collège Munch interpellaient le Maire après l'agression de 6 élèves. Expliquant dans un courrier qu'aux "abords du collège, le climat d’insécurité grandit […] et la délinquance gagne du terrain dans ce secteur (rue Doumer, chemin piétonnier, rue Claudel, gymnase Munch…)”.

ARMÉS D'UN COUTEAU CONTRE DES COLLÉGIENS

Quatre individus ont tenté d'arracher un vélo à un collégien (8/10/19), un garçon a agressé un collégien de 13 ans pour lui voler son portable et son casque audio (11/12/19), un agresseur a dérobé le portable d'un collégien le faisant chuter au sol (13/12/19), trois hommes armés d'un couteau ont menacé deux collégiens de 13 ans (15/1/20), deux individus ont menacé un collégien de 13 ans avec un canif exigeant de l'argent et son téléphone (20/1/20).

LES PARENTS "EXHORTENT LE MAIRE d'AGIR"

La sécurité des mobilités n'est pas assurée non plus ! Et encore ne s'agit il que des abords d'un seul collège de la ville à propos duquel les parents se mobilisent. Selon le DL, "le conseil de parents d’élèves FCPE exhorte le maire à mettre en œuvre davantage d’actions concrètes (moyens humains et matériels pour sécuriser les abords du collège avec vidéosurveillance, patrouilles de police plus fréquentes...." Mais c'est partout.

SQUARE WALDECK-ROUSEAU : UN LIEU DE DEAL

Dans le quartier Chorier-Berriat le petit square Waldeck-Rousseau est un lieu de deal permanent et la nuit les habitants subissent le bruit et l'insécurité. Une voisine courageuse n'a jamais renoncé à se promener dans ce parc avec son chien. Elle raconte au DL qu'elle se promenait "avec ma chienne dans ce square où des jeunes, toujours les mêmes, se rassemblent souvent". Des jeunes auxquels, forte d’un tempérament bien trempé, elle s’est déjà opposée à plusieurs reprises.

"TIENS VOILA LA SALOPE QUI APPELLE LES FLICS"

« Ce jour-là, lorsque je suis passée devant eux avec ma chienne que je tenais en laisse, j’ai entendu l’un d’entre eux dire : “Tiens, voilà la salope qui appelle les flics !”. Un autre a surenchéri en m’insultant de “sale pute” », poursuit-elle. « Alors je me suis retournée pour leur faire face et je leur ai répondu que si j’avais un appareil sur moi, je prendrais bien leurs têtes d’abrutis en photo ».

"Le Monde"

IL A TUÉ SA CHIENNE D'UN COUP DE PIED

« C’est là qu’un des jeunes s’est levé du banc et a foncé vers moi. Arrivé à ma hauteur, il a “shooté” dans Bambou », poursuit-elle. Un coup de pied tellement violent que l’animal a « volé comme un ballon », se souvient-elle en étouffant un sanglot. « C’était tellement soudain, tellement inattendu que j’en suis restée sidérée ».

ELLE L'A POURSUIVI RUE MOZART

Ensuite, alors que l’agresseur s’éloignait, elle a pris sa chienne dans ses bras et elle a couru jusque chez elle pour la déposer sur un coussin. « Tout de suite après, je suis ressortie, j’ai pris mon vélo et j’ai cherché le garçon dans le quartier. Je l’ai trouvé, un peu plus loin. Quand il m’a vue, il s’est enfui. Je l’ai poursuivi jusqu’à la rue Mozart et puis il s’est engouffré dans une sorte de passage et là je l’ai perdu… ».

CETTE CRUAUTÉ ORDINAIRE, C'EST AUSSI GRENOBLE

Malgré les soins apportés à l’animal, il n’y avait plus rien à faire pour sauver son chien et elle a du le faire piquer pour abréger ses souffrances. Cette cruauté ordinaire, c'est aussi Grenoble, celui que Piolle veut continuer et développer.

198 AGRESSIONS AUX GUICHETS DE LA POSTE

De son côté la poste a recensé 198 agressions depuis début 2019 aux guichets ! « Cette année, il y a eu des situations très violentes », abonde Jérôme Hamel, représentant syndical Sud PTT  dans le DL.

PLACE GRENETTE : UN COUP DE COUTEAU POUR UNE CIGARETTE

Ces trois situations n'ont rien à voir. Elles décrivent le climat de la ville. Romain, un jeune qui ne fumait pas et a refusé de donner une cigarette qu'il n'avait pas a pris récemment un coup de couteau à 22 H place Grenette. Il a terminé au CHU.

PRENDRE D'INFINIES PRÉCAUTIONS POUR SORTIR

Les voitures brûlées, les coups de feu, les affrontements de bandes, l'insécurité dans les transports en communs... les problèmes s'additionnent interdisant de sortie nombre de nos concitoyens, beaucoup d'autres prenant d'infinies précautions : prendre la voiture le soir plutôt que les transports en communs (!), ne jamais avoir de collier ni de sac, se faire raccompagner jusqu'à la porte de son domicile....

SOUS PIOLLE 1er, GRENOBLE PREMIÈRE POUR LES AGRESSIONS

Sous Piolle 1er, Grenoble est devenue la première ville de France pour les agressions violentes et les vols à la tire. C'est à dire que 1000 grenoblois sont plus agressés que 1000 Marseillais ou Toulonnais.

Si les Grenoblois décident d'avoir Piolle II, cette situation va empirer, la fuite de la classe moyenne va se poursuivre et la ville dépérir.

COLLECTIF de la SOCIÉTÉ CIVILE : SUR TOUS LES FRONTS à la FOIS

Le collectif de la société civile propose un plan global de lutte contre l'insécurité qui passe par une attaque sur tous les fronts à la fois pour la faire reculer.

CAMÉRAS, PC OPÉRATIONNEL, POLICE ARMÉE

Bien entendu la police municipale armée, renforcée, les caméras de vidéo-protection et un PC opérationnel 24 h sur 24, la police montée dans les parcs et jardins, la multiplication des brigades canines.

L' Ambiance" à proximité et ...

EXPULSION DES DEALERS CONDAMNÉS ET LEUR FAMILLE

Mais aussi l'expulsion des dealers condamnés et de leur famille des HLM comme la loi le permet, l'intervention des services fiscaux pour expulser ceux dont les trains de vie sont supérieurs au plafond du logement social, un critère de tranquillité publique pour l'attribution des logements, l'habilitation des gardiens d'immeubles pour dresser procès verbal .

... square Waldeck Rousseau ou des voyous ont tué le chien d'une habitante

L'INSTALLATION DES SERVICES DANS LES QUARTIERS

Mais encore l'installation des services municipaux dans les HLM et les locaux vides avec l'objectif d'un tiers de HLM, un tiers de copropriétaires et un tiers d'activités dans les quartiers.

Ce plan sécuritaire s'accompagne d'un plan socio-culturel, d'éducation populaire, sportif et de retour à l'emploi.

PLUS DE 8000 ACTES DE DÉLINQUANCE/AN DE PLUS QUE LA MOYENNE

Alain Carignon et le collectif de la société civile veulent inventer une nouvelle politique de la ville qui fasse de Grenoble un modèle. Si notre ville était dans la moyenne des grandes villes pour l'insécurité, les grenoblois seraient victimes de ... 8000 actes de délinquance de moins par an.

E.PIOLLE ANNONCE LA COULEUR : LES GRENOBLOIS SONT ÉCLAIRÉS

Eric Piolle en est directement responsable. En annonçant qu'il ne ferait rien en cas de réélection, il annonce la couleur. Maintenant les Grenoblois sont éclairés par le bilan et la promesse. Leur avenir leur appartient.

One Comment

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *