GARE SNCF : LES MAUVAIS COUPS de L’ÉTÉ

Les Bulldozers sont à l’oeuvre à la gare SNCF : le stationnement est systématiquement supprimé et celui de la desserte minute annoncé.
L’auto-pont qui traverse le cours Berriat est déjà réservé aux vélos.

L’autoroute à vélos va rendre la gare, déjà difficile, inaccessible. La “desserte-minute” est transférée côté Europole ou il n’y a pas plus de stationnement possible. Sans oublier le gymkhana qu’il faut faire en venant de l’ouest de la ville. Pour réaliser cette “autoroute à vélos” E.Piolle a même sacrifié les superbes cerisiers du japon.

LA SEULE GARE AU MONDE….

Le Grand Timonier est en train de créer la seule gare SNCF au monde ou il faut venir chercher passagers et bagages en tandem.

Spécialiste des mauvais coups de l’été il avait déjà commencé à supprimer 320 places de stationnement gratuit à l’esplanade au mois d’août 2016. Pour parvenir à supprimer la totalité des 800 places... sans aucune alternative de proposée.

… POLLUTION SUPPLÉMENTAIRE

Cet acharnement qui n’est pas thérapeutique est obsessionnel. Les conséquences sont d’abord écologiques : pollution supplémentaire pour rechercher une place. Ce n’est pas un hasard si Grenoble est devenue la 5ème ville de France pour le temps perdu dans les embouteillages , gagnant 5 places sous Piolle ! Avec les conséquences que l’on sait sur la qualité de l’air.

GRENOBLE EXCLUE DES 15 VILLES LES PLUS ÉCOLOGIQUES

En conséquence Grenoble est exclue de la liste des 15 villes les plus écologiques de France.

Mais avec l’esplanade les conséquences sont aussi sociales pour les salariés modestes qui ne peuvent plus se rendre à leur travail. Avec la nouvelle configuration de la gare se sont surtout les conséquences sur l’attractivité du territoire qui vont peser avec son inaccessibilité.

L’ÉTÉ BRÛLANT d’Eric PIOLLE

Pour résumer cet été Eric Piolle aura réussi à prendre une position extrême en tolérant le Burquini dans les piscines municipales, désavoué de tous côtés ; Il aura réussi à fermer les piscines municipales pendant le pic de pollution ; Il aura par contre saisi la petite piscine gonflable du quartier Malherbe qui avait suppléé 48 h la fermeture des piscines municipales;Il aura stoppé les fontaines municipales et points d’eau de la ville en pleine canicule de nombreux enfants étant rendus malades par les matière fécales transportées par l’eau ; Il aura laissé les voitures et les camions envahir le parc des Champs Elysées au moment ou les familles recherchaient la fraîcheur ; Refusé le projet de jardin de l’abbé quartier Berriat pour créer un ilot de chaleur supplémentaire ; Perdu son bras de fer avec le restaurant “le Siège” ou il voulait installer un ami ; Annoncé qu’avant les élections les colonnes Morris qu’il avait chassé avec force “publicité” nationale serait revenues …

LES MÉDIAS NATIONAUX PEU AMÈNES SUR SON BILAN

Les Médias Nationaux comme Rue 89 et Marianne ont commencé à traiter de son bilan en termes peu amènes et une autorité de l’art contemporain, François Bordry vient de juger très sévèrement la chute du “Magasin” comme outil culturel. Entre autres. Cette liste n’est pas exhaustive, elle ne concerne que des événements récents.

E.PIOLLE CONTINUE de PÉRORER LOIN des RÉALITES

Ça n’empêche pas Eric Piolle de poursuivre comme à la gare. Ou de pérorer : sur sa page facebook il tente d’expliquer laborieusement “c’est quoi une ville hors Ceta ? ” A la fin on ne sait toujours pas.

Si Grenoble était classée première ville écologique de France l’explication serait moins difficile à fabriquer….

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

5 Comments

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *