ESTACADE : PÉTITION CONTRE LA FERMETURE

Nous soussignés déplorons la nouvelle décision unitalérale de la municipalité de fermer l’autopont d’accès à la gare SNCF et de supprimer l’essentiel du stationnement résidentiel en bordure du marché de l’estacade.

“AUCUNE ÉTUDE D’IMPACT PRÉALABLE”

Habitants, commerçants, attachés à notre quartier, à sa vie, à son animation, à son marché demandons à Eric Piolle de revenir sur cette décision dont aucune conséquence n’a été mesurée en amont, aucune modeste étude d’impact réalisée.

“EMPÊCHER QUE LE MARCHÉ SOIT MENACÉ”

Cette méthode de non concertation, ni anticipation fait des dégâts économiques et de pertes d’emplois dans toute la ville.
“Nous ne souhaitons pas que notre quartier subisse la même dégradation qu’un certain nombre d’autres avec son asphyxie et qu’à terme le marché auquel nous sommes attachés soit menacé.”

“LE MARCHÉ NE VIT PAS SEULEMENT DU QUARTIER”

Le texte de cette pétition diffusée dans le quartier autour de l’estacade, parmi des commerçants est en train de rencontrer un grand succès. Car le marché de vit pas seulement par le quartier mais aussi par une clientèle extérieure. L’exemple de la halle Sainte Claire qui souffre de la perte d’accès à Grenoble démontre les conséquences de cette politique.

Actuellement des consommateurs extérieurs viennent stationner sur l’autoroute à vélos rue Lanoyerie et demain ?

TOUTES LES RUES DU CENTRE AFFECTÉES PAR LA BAISSE

Si toutes les rues du centre ville, y compris la place Grenette, sont affectées par cette baisse -sans comptabiliser Agutte Sembat ou les commerces sont mis à mort- pourquoi l’Estacade ne subirait rien ?

Visiblement l’extension du domaine de la lutte qu’Eric Piolle pratique par cercles concentriques est compris par les grenoblois: après l’asphyxie du centre ville, il s’agit que la mort progresse.

IL EST POSSIBLE DE SIGNER LA PÉTITION

Dans le schéma Piollesque l’avenir des quartiers consiste en devenir une vaste place Saint Bruno ou le Kébab est le commerce dominant.

Avant qu’il ne soit trop tard il est possible de signer la pétition par mail : lestacadepetitioncontrelaferme@gmail.com

Afin de contraindre Eric Piolle a prendre en compte d’autres facteurs que son seul dogme personnel.

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

2 Comments

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *