FONTAINES, RAFRAICHISSEMENT : L’ÉTÉ MEUTRIER d’E.PIOLLE

La fausse com’ de E.Piolle et A.Back les rend doublement complices des négligences dont les enfants sont les victimes : de l’eau polluée

Comme beaucoup de Grenoblois, j’ai vu les messages d’Éric Piolle sur les réseaux sociaux où il a mis en avant tous les points d’eau de la ville, pour faire face à la canicule. Avec ce genre de messages, beaucoup de gens peuvent en effet penser qu’on peut s’y tremper sans danger, alors que ce n’est pas le cas… “relève Manon la maman de Romane (DL du 2.7/19) qui venait se rafraîchir autour des jets d’eau de la caserne de Bonne.

Caserne de Bonne , les enfants en danger (le DL)

“ENFANTS MALADES A CAUSE D’UNE BACTÉRIE”

Expliquant : « On était sur place quand les policiers municipaux sont arrivés vers 17 h 30 et nous ont dit qu’ils allaient couper l’eau, car des enfants étaient tombés malades, sûrement à cause d’une bactérie… »

Lucille Lheureux Adjointe (Verts/PG) présentant les bassins sans évoquer la pollution

“MA FILLE AVAIT EU DES DIARRHÉES”

Et quand elle a entendu cela, cela a fait tilt. « Ma fille avait eu des diarrhées les deux dernières fois où ses grands-parents et sa nounou l’avaient emmenée ici. J’avais pensé que c’était la canicule, mais peut-être pas finalement… De plus, notre nounou nous a dit ensuite que d’autres parents avaient eu les mêmes soucis…”

Des Fontaines à sec aussi

“ILS ONT PROMU CET ENDROIT ZONE de RAFRAICHISSEMENT”

Ils ont promu cet endroit comme zone de rafraîchissement avec des photos d’enfants qui jouent dans les fontaines alors qu’ils savaient que l’eau était non potable... ” raconte aussi Julien Décembre, un papa qui ajoute que sa fille “a été prise de maux de ventre et elle a vomi, et cela a duré jusqu’au lundi” .

“QUELQUE CHOSE DE CONTRE-INTUITIF…”

Effectivement, il y a quelque chose de contre-intuitif dans la communication de la Ville sur la carte des lieux pour se rafraîchir” reconnait Olivier Curto, responsable du pôle eau de la Ville (DL du 3/7/19) tandis qu’Olivier Bertrand (Verts/Ades) ne reconnait rien.

O.BERTRAND (Verts/Ades) ATTEND QUE CE SOIT RENDU PUBLIC

Ce n’est d’ailleurs qu’après que des familles aient contacté la Mairie alors que le mal semble installé depuis un moment qu’Olivier Bertrand a réagi, ayant été découvert. Depuis quand le savait il ? Avec lui qui appartient au clan Avrillier, l‘opacité est toujours totale. N’avait il pas même justifié la pollution de l’eau dans le sud de l’agglomération ?

En tout cas il n’y a plus d’eau caserne de Bonne. Personne ne sait jusqu’à quand ! Ni ne sait quelles sont les conséquences sur les enfants des bactéries contractées.

APRÉS LES PISCINES FERMÉES

Après l’épisode des piscines fermées en pleine canicule, puis ouvertes seulement jusqu’à 14 h la situation de Grenoble devient ubuesque et stressante en période de fortes chaleurs.

Place Grenette: les baigneurs vont ils repartir avec des bactéries ?

LES FONTAINES PAS CONTRÔLÉES ?

Du point de vue de la santé des enfants aussi. Ceux ci peuvent donc se rafraîchir dans des eaux polluées, transportant des bactéries ? Elles ne sont pas régulièrement contrôlées ? Il n’y a pas de système d’alerte ? La municipalité phare est nulle aussi dans un domaine aussi sensible que celui-ci ?

E.PIOLLE DIFFUSE LA CARTE FRAÎCHEUR de la VILLE !

Eric Piolle et les derniers thuriféraires qui s’accrochent à leur poste, tel le malheureux Antoine Back (Verts/PG) rejeté par les habitants avaient largement diffusé “la carte de la fraîcheur et des rafraîchissements“. Bien entendu la caserne de Bonne et l’esplanade Alain Le Ray y figurent comme les autres.

LA CARTE DES ILOTS DE CHALEUR N’EST PAS DIFFUSÉE

Ils mourront étouffés par leur com’. Bien entendu la carte ne montre pas les ilots de chaleur créés par la bétonisation intensive de la ville que poursuit cette municipalité : la presqu’ile avec 1 M2 d’espaces verts par habitant, les 2000 logements de Flaubert -dont 1000 HLM- sans parc supplémentaire, les 1000 logements de l’esplanade qui nécessitent l’abattage des platanes…

Par contre E.Piolle a fait saisir le bassin gonflable installé place Charles Dullin à Malherbe pendant la canicule alors que les piscines étaient fermées

E.PIOLLE A FAIT DE GRENOBLE LA PREMIÉRE POUR LA DENSITÉ

Grenoble est devenue -hors région parisienne- la première ville de France pour la densité. Nous avons doublé Villeurbanne. Merci Eric.

Ça permet de communiquer sur la fraîcheur, les arbres et… les fontaines. On vient de s’apercevoir que même celles-ci étaient polluées. Merci qui ?

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

One Comment

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *