PIOLLE : EXTENSION DU DOMAINE de LA LUTTE

un "citoyen Lambda", R.Avrillier attaque E.Dupont-Moretti qui a étrillé Piolle....

Les grenoblois commencent à voir clair dans le systéme politique d'Eric Piolle. Dès que ce dernier perd sur le terrain des idées au cours du processus démocratique, il  se met en marche et la bataille devient judiciaire. C'est l'héritage de la "culture" Avrillier/Comparat toujours en application depuis 40 ans. 

IL N'A PAS SUPPORTÉ L'ÉLECTION DE C.FERRARI (PS repenti) 

Après n'avoir parlé pendant toute la campagne que du passé d'Alain Carignon, n'attaquant jamais ses propositions, après avoir déposé des recours contre l'élection de Christophe Ferrari, ne supportant pas que son candidat perde la présidence de la métropole, voilà que le système Piolle est aussi en route pour l'élection présidentielle.

"Le Point" a aussi allumé Piolle....

UN "CITOYEN LAMBDA" PORTE PLAINTE CONTRE DUPONT-MORETTI

En effet, les français ont découvert dans la presse qu'une plainte avait été déposée contre le Garde des Sceaux, par "un citoyen lambda" (1)devant la cour de justice de la République. Or, les Grenoblois, eux, commencent à bien connaitre ce fameux citoyen, puisqu'il s'agit de Raymond Avrillier, toujours faux lanceur d'alerte. 

RAYMOND AVRILLIER, CHIEN DE GARDE D'ÉRIC PIOLLE

Évidement, ces batailles juridiques, Piolle ne les mène pas en son nom propre. Pour ce faire  il utilise ses 2 vétérans de la politique locale, Raymond Avrillier et Vincent Comparat, les Dupond et Dupont de la procédure, bon pied bon oeil, toujours en jouissance de pénal. L'ossature du pouvoir local.   Sur-représentés dans la majorité et les postes.

Eric Piolle remis en place...

Il est évident qu'Eric Piolle n'a pas plus digéré la leçon que lui a infligé Eric Dupont-Moretti que le coup de poignard que lui a renvoyé Christophe Ferrari, le Président qu'il s'était choisi en 2014 et qui lui déplaisait en 2020, lui préférant encore plus couché : Yann Mongaburu.

 Quand il perd sur le terrain des idées ou des élections, le champ est déplacé vers les tribunaux. Un classique des Rouge/Verts.

LE RECOURS AUX TRIBUNAUX : DÉGÂTS COLATÉRAUX 

Sauf que ça ne se passe plus toujours comme prévu. La série "la Casa De la  Metro" a laissé des traces et la procédure engagée pour retirer toute autorité à Christophe Ferrari et crédibilité à ses décisions  administratives -menacés l'un et l'autre d'être annulés- a induit une autre cuisante défaite : celle du syndicat des déplacements (Smmag) ou le clone de Mongaburu -Florent Cholat- a été battu à plat de couture par Sylvain Laval le candidat de Ferrari. 

M.TAVEL ÉLIMINÉE, Fabienne GREBERT MENACÉE ? 

Mais au vu de sa colère on peut se demander si le système Piolle va aussi se mettre en marche contre son propre parti EELV, qui a décidé de ne pas choisir Maud Tavel pour être leur candidate aux élections régionales en Auvergne Rhône-Alpes ? Fabienne Grebert, la conseillère régionale et municipale d’Annecy  qui a été largement préférée, malgré l'active campagne interne de Piolle, devrait être sur ses gardes. Un "citoyen lambda" pourrait bien lui chercher des poux dans la paille. 

Vincent Comparat "citoyen lambda", compère de R.Avrillier, président des Verts/Ades, premier groupe de la majorité municipale, compagnon de Maryvonne Boileau , père de Laurence Comparat ex Adjointe au Maire s'attaque à Christophe Ferrari

Yannick JADOT PEUT ÊTRE INQUIET 

Même Yannick Jadot peut être inquiet. Les questions de procédures vont être la clef de la désignation du candidat et on imagine toutes les ressources procédurales qui vont être mises en oeuvre pour le faire échouer. Il ne faut pas oublier que la cellule qui travaille avec Eric Piolle passe son temps à dénicher les failles de forme permettant d'évacuer le fond et de détruire les personnes. Un système à l'américaine au service de l'extrême gauche. 

PIOLLE ESSEULÉ , ABANDONNÉ AUSSI par Anne HIDALGO 

Comme ses combinaisons politiques ont jusque là échoué puisqu'il ne s'est trouvé nationalement aucun allié  de poids, qu'il s'est laissé manoeuvrer par JL Mélenchon , celle sur laquelle il comptait beaucoup, Anne Hidalgo est désormais entrée dans la compétition pour incarner cet "arc humaniste"(!), il ne reste que le judiciaire à Eric Piolle pour disqualifier ses concurrents. 

MARQUER le TERRITOIRE PAR l'ACTION DEVANT LES TRIBUNAUX

Le terrain de la félonie sur lequel il excelle avec ses compères. C'est tellement mieux de marquer son territoire par des actions devant les tribunaux plutôt que par des réalisations utiles à tous. Raymond Avrillier reste l'élu le plus coûteux de l'histoire grenobloise pour le contribuable avec zéro résultat de terrain. 

LA TENTATIVE DE DESTRUCTION DE PREUVES....

Sauf qu'Eric Piolle pourrait bien lui-même se trouver empêtré dans les affaires. Les grenoblois ont bien compris que la justice ne se pressait pas le concernant malgré des faits établis par les juges financiers. 

... AURAIT ENTRAINÉ LA GARDE à VUE D'UN AUTRE MAIRE

Avec la seule "tentative de destruction des preuves" relevée par la Chambre Régionale des Comptes dans l'affaire des marchés sans appel d'offres, en d'autres circonstances , un juge aurait immédiatement mis en garde à vue -et plus si affinités- le Maire concerné pour éviter la disparition d'autres preuves. 

LE JUDICIAIRE POURRAIT REVENIR EN BOOMERANG

A Grenoble elle s'est contentée d'une perquisition à l'hôtel de ville en octobre 2019. Depuis plus rien. Mais ce "judiciaire" qu'il affectionne tant, qui a été encore ramené par le groupe d'opposition dans l'actualité du dernier Conseil Municipal, pourrait tout de même lui revenir en boomerang.

Gageons que tous ceux qui sont actuellement visés par son système -y compris ses amis-  attendent avec impatience le moment ou la justice sera à nouveau équitable pour tous. 

(1) La formule est de Thierry Semanaz ( Verts/FI)

 

 

 

 

 

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *