PIOLLE/FERRARI : PÉRIL IMMINENT POUR LA MÉTROPOLE

L'affrontement C.Ferrari (PS) et Y.Mongaburu (Verts) se poursuit

"La majorité s'est déchirée le 17 juillet, nous voilà à nouveau dans une situation de blocage, il y a des recours, cela met en péril l'institution Métropolitaine ..." a déclaré Thierry Semanaz au nom du groupe d'Eric Piolle.

LE GROUPE PIOLLE NE VEUT PAS DES OPPOSITIONS

Le ton était donné hier à la Métropole autour de Christophe Ferrari par des élus qui s'affrontaient sans merci. Un autre élu du même camp, M.Labriet (Echirolles)  avait aussi été envoyé au feu pour combattre la présence des minorités dans les représentations. Les mêmes qui se font les chantres d'Anticor (!) peuvent tranquillement affirmer qu'ils "n'acceptent pas que les oppositions soient représentées" (M.Labriet).

"UNE PRISE D'OTAGE" de C.FERRARI 

En plaçant un lacet au cou de Christophe Ferrari le clan d'Eric Piolle veut le tenir. "Une prise en otage" a t-il été déclaré. Un recours a été déposé par Vincent Comparat afin d'annuler l'élection du Président de la Métropole. Le compère de Raymond Avillier -considéré comme "le parrain" de la majorité municipale-  a été défini par Thierry Semanaz comme "un citoyen lambda".

la foire d'empoigne autour de Christophe Ferrari

V.COMPARAT, PRÉSIDENT DES Verts/Ades,  "CITOYEN LAMBDA"

Ce citoyen lambda, Vincent Comparat est le Président de l'Ades qui est le premier groupe d'élus de la majorité grenobloise. Dont la compagne, Maryvonne Boileau,  était jusque-là Présidente de Grenoble-Habitat, chargée de la politique de la ville et avait été tête de liste des Verts à Grenoble et la fille Laurence l'une des Adjointes au Maire de Piolle. "Citoyen-lambda".

Vincent Comparat Président des Verts/Ades aux côtés de Piolle: "un citoyen lambda".

Y.MONGABURU (Verts/Ades) BLOQUE LE BUREAU 

Mais les Rouge/Verts grenoblois ont cherché toute la matinée à bloquer Cristophe Ferrari. A 12 h 30 la première délibération -la composition du bureau !- n'était toujours pas adoptée. Yann Mongaburu ramait car la présence du groupe d'opposition présidé par Alain Carignon qui avait désigné Nicolas Pinel et Anne Roche pour le représenter au sein du bureau ne passait pas pour lui.  

A.CARIGNON : PLUS DE VOIX QU'ECHIROLLES et ST MARTIN D'HERES`

Jérôme Rubes, Thierry Semanaz, Jacqueline Madrennes étaient montés au créneau afin de l'empêcher, posant les problèmes de représentativité. En quelques mots Alain Carignon leur a rappelé que leurs listes à Echirolles et à St Martin d'Hères avaient été élus respectivement avec 2300 électeurs dans la première et 2800 dans la seconde tandis qu'à Grenoble sa liste avait totalisé plus de 7000 électeurs... Eux qui voulaient que les représentations soient organisées en fonction des suffrages étaient servis...

"NOTRE AGGLOMERATION EST BLOQUÉE" 

"Ce matin l'agglomération est bloquée mais pas seulement dans cette salle" avait d'ailleurs lancé Alain Carignon à l'ouverture de la séance faisant allusion aux embouteillages monstres qui paralysaient les voiries. Appelant Christophe Ferrari à "se libérer de ceux qui veulent vous étouffer. Mettez fin à ce spectacle. Vous en avez les moyens, vous en avez le pouvoir, vous en avez le devoir, adressez vous à tous les conseillers métropolitains, je suis convaincu qu'ils répondront présents pour faire démarrer enfin notre Métropole". 

"CONSTITUEZ UNE MAJORITÉ D'IDÉES et DE PROJETS"

Ajoutant : "fixez un cap, visez grand et large, constituez des majorités d'idées, des majorités de projets, il vous suffit d'en avoir des idées et des projets, nous pouvons vous aider..."  Ce qui ne plaisait naturellement pas à Christophe Ferrari préférant se complaire dans le bourbier avec les Rouge/Verts grenoblois. 

une salle des délibérations vides pendant des heures, tout se négociant dans les couloirs

E.PIOLLE LE PLUS MAL ÉLU DE LA GAUCHE...

Les clans qui se disputent le pouvoir dans la Métro n'ont évidemment rien voulu entendre. A... 14 h ils parvenaient péniblement à élire les membres du bureau dans lequel siégeront Nicolas Pinel et Anne Roche au nom du groupe d'opposition. A noter qu'à gauche le plus mal élu avec 82 voix a été ... Eric Piolle. Moins bien élu même qu'un président de groupe de la minorité comme Dominique Escaron, Maire du Sappey en Chartreuse. Nouvelle humiliation pour le grand timonier. De son côté Laurent Thoviste a regretté que, dans le camp de la minorité, Olivier Six, délégué d'En Marche38 soit le plus mal élu. 

... SON GROUPE VEUT ÉLIMINER L'OPPOSITION  

Ensuite Alan Confesson, Laura Siefert, Anne-Sophie Olmos sont aussi montés encore au front afin de tenter d'interdire aux minorités de l'assemblée d'être représentées. Alan Confesson, tartuffe en chef, a fait semblant de vanter un système de représentation qui aboutissait à éliminer notamment l'opposition grenobloise, un système qu'il appelait "plus juste"... 

Alain Carignon a lancé un appel à la responsabilité

DES LUTTES DE BAC à SABLE POUR DES POSTES MINUSCULES

De suspension de séance en suspension de séance, vers 17 h30 la majorité Rouge/rose/Verts de la Métropole revenait péniblement en séance après de conciliabules sans fin, après des luttes de bac à sable pour des postes minuscules. Michel Savin, Alain Carignon, Nicolas Pinel, Jean-Damien Mermillod-Blondin, Anne Roche, en des termes différents mais concordants sur le fond, avaient appelé la majorité à se ressaisir tout au long de la journée.

UNE COUCHE DURE de CYNISME d'AMBITIONS PERSONNELLES

De son côté Eric Piolle choisissait de tirer les ficelles en coulisse et de faire monter des comparses  sémantiquement faibles. Le résultat est un désastre complet. "L'arc humaniste" (!) s'est révélé n'être qu'une couche dure de cynisme et d'ambitions personnelles même pas camouflées. Terrible. Laborieusement, vers 20 h la Métropole avait réussi (!) à désigner ses représentants dans les organismes extérieurs. A ce rythme elle est mort-née. 

UNE NOUVELLE SECTE DU TEMPLE SOLAIRE 

Les grenoblois et les métropolitains assistent impuissants, éberlués à ce suicide collectif et public, sorte de nouvelle secte du Temple solaire. Par vagues successives il produira des effets qui ne vont faire que s'amplifier dans les mois qui viennent. Ce n'est pas une bonne nouvelle pour notre territoire et sa population.

 

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *