ISLAM POLITIQUE ET ROUGE/VERTS : LE DONNANT/DONNANT GRENOBLOIS

La persistance des provocations politiques de l’Alliance Citoyenne sur le Burkini à Grenoble  interroge sur les moyens donnés à l’organisation et ses liens avec les appareils locaux soutiens de Piolle. Au Conseil Métropolitain Laetitia Rabih, Vice Présidente (PS) s’était désolidarisée de la majorité Rouge/Verts sur ce sujet suite au vœu déposé par Alain Carignon. Elle avait rappelé que l’Alliance Citoyenne est financée par la fondation Georges Soros qui veut communautariser les sociétés au maximum afin de réduire les individus  à leur origine et leur culture, empêchant la naissance de tout destin collectif partagé. On comprend très bien qui cette parcellisation folle favorise. L’intérêt général ne dispose plus d’espace pour émerger dans cette surenchère exacerbée de minorités. Ne demeurent que les intérêts privés.

DEPUIS 2020 ABRITÉE PAR LE PCF

De son côté Naëm Bestandji un militant laïque et féministe vient de rappeler que l’Alliance Citoyenne est hébergée par l’appareil du parti communiste. Pour lui « L'association ne pourrait pas agir efficacement sans un QG digne de ce nom. Elle a besoin d'un siège, d'un local pour organiser ses formations et ses actions. Le Parti Communiste y répond. Depuis l'été 2020, Alliance citoyenne est hébergée dans les locaux grenoblois du Parti Communiste de l'Isère. Par cet accueil, le PC est devenu un des maillons de l'islamisme politique. Il intègre et vient renforcer le cordon sanitaire qui protège et défend cette idéologie. Et, par le loyer possiblement versé par Alliance citoyenne, elle en récolterait même de l'argent (ou en économiserait) ?

LE PCF : SOUTIEN PLEIN ET ENTIER AUX DÉRIVES de L'ALLIANCE

« Accueillir Alliance citoyenne dans les locaux du Parti Communiste de l'Isère est bien plus grave que les subventions accordées au CCIF par la ville de Grenoble et la Métropole. Pourquoi ? Parce que le PC ne peut pas jouer la carte de l'ignorance. Le black-out qu'il tente de poser autour de ce choix, qui le met mal à l'aise, montre qu'il est bien informé de l'objet, des méthodes et des partenariats compromettants de cette association. Mais le PC affirme malgré tout son soutien plein et entier à Alliance citoyenne » détaille -t-il.

N.BERON-PEREZ : PRIMO-DÉPENDANT DE PIOLLE

On le sait l’appareil était tenu par Nicolas Beron-Perez qui se présentait comme chômeur et  a apporté le ralliement du PCF à Piolle en échange de ses postes au logement à la ville et de Vice-Président de la Métro sur ce même portefeuille, le sortant d’affaire au passage. Balayant l'ex Adjoint PCF  de Destot, Patrice Voir, qui était dans l'opposition à Piolle. Primo-dépendant  du Grand Timonier,  il  est contraint maintenant de tout soutenir y compris de prélever … 45 Millions d’€ sur le logement social au profit de Piolle. C’est dire !

LES MAITRES-NAGEURS NE DEVAIENT PAS APPLIQUER LE RÈGLEMENT 

Mais compte tenu de la tolérance-connivence manifestée par Eric Piolle sur le Burkini il n’est pas interdit de penser que la négociation d’appareils ait aussi porté sur tous ces aspects matériels dont le local de l’Alliance Citoyenne au siège du PCF.  Les Verts étaient trop voyants. Ce n’est pas un hasard si, lors de la première intrusion dans les piscines en 2020, Éric Piolle avait demandé aux Maitres-Nageurs de ne pas appliquer le règlement d’hygiène. Depuis lors, afin de ne pas s’opposer frontalement à cet islamisme politique il interroge… le Premier Ministre pour savoir ce qu’il doit faire.  Lui, le tenant du localisme, qui a des réponses à tout pour la France, l'Afghanistan  et le monde jusqu’en 2050 à minima. Sa Tartufferie est sans égale.

R.SULLI (PCF) TRÈS AFFAIBLI SUR SON TERRITOIRE

Que ce qui reste du PCF se fourvoie dans ces dérives en dit long sur la qualité de son agonie. Ce parti qui a pesé localement par la gestion de villes importantes, qui a compté des Députés, des Sénateurs est en train de se rétrécir à vue d’œil. Après Pont de Claix et Fontaine qui sont tombés au fil du temps, Echirolles est très menacé comme en témoigne le résultat des dernières élections départementales : ce n’est pas un hasard si cette ville est dirigée par Renzo Sulli, un élu communiste qui a collé au soutien du candidat de Piolle à la Métro, en même temps qu’à la gauche extrême sur son territoire. 

J.MADRENNES (PCF) CONTRE A.CARIGNON COMME CONTRE N.BESTANDJI

C’est d’ailleurs une élue du PCF d’Echirolles qui a été envoyée au front pour être la plus virulente contre le vœu d’Alain Carignon : Jacqueline  Madrennes n’avait pas fait dans la dentelle pour soutenir dans une intervention affligeante les revendications islamistes estimant que s’opposer au Burquini, c’est stigmatiser les musulmans ! Une bien pauvre sémantique pour justifier l’injustifiable. D'ailleurs elle a même évoqué la question sociale comme si un rapport existait entre celle-ci et la revendication du Burkini dans l’espace public!

A ST MARTIN D'HÈRES David QUEIROS (PCF) RÉSISTE

Pas besoin d’être grand clair pour observer que David Queiros à St Martin d’Hères n’a pas hésité, lui,  à résister aux Verts qui le harcèlent dans le dossier Neyrpic et qu’il se trouve dans une meilleure situation électorale. Jusqu'à quand va t-il avoir la faiblesse de tolérer la guérilla que lui mènent les Verts et demeurer discipliné pour eux à la Métro ? Cocu et content est un rôle délicat à tenir.

DANS L'AGGLO LES RÉSISTANTS à GAUCHE ONT FAIT 20 % des VOIX

Il va bientôt apparaître comme le dernier des Mohicans dans la Métropole tant les apparatchiks qui gouvernent marginalisent le parti .Être la remorque des Verts n’est pas très payant : lors des dernières départementales, les élus qui ont résisté au « Printemps Isérois » -couverture des Rouge/Verts- ont représenté autour de 20 % des voix comme à Pont de Claix chez Christophe Ferrari et chez Sylvain Laval, Maire de St Martin le Vinoux. Des scores à faire rêver un PCF étrangement inféodé à Piolle.

N.BESTANDJI DÉNONCE L'AGRESSIVITÉ, LE MÉPRIS DE CLASSE...

Naëm Bestandji raconte qu’il a été lui aussi la cible du PCF pour avoir dénoncé cette proximité avec l’islamisme politique :  « Dans une vidéo dont je suis la cible, Jérémie Giono secrétaire départemental du PCF  s’est montré particulièrement agressif et verbalement violent, faisant même preuve de mépris de classe (un comble pour un communiste) pour botter en touche et dissimuler ses volontaires approximations « .

... LES MENACES, LES INTIMIDATIONS, LES TENTATIVES D'HUMILIATION

Ajoutant :  « Les menaces, les intimidations et les tentatives d'humiliation du PCF sont peut-être des méthodes utilisées au sein du parti, mais elles ne fonctionnent pas sur moi. Une telle hargne, une telle rhétorique d’inversion (les personnes qui ont une cible dans le dos ne sont pas les communistes de l’Isère mais les personnes visées par l’islamisme djihadiste), une telle violence dans les mots comme dans le ton, avec une si grande maîtrise pour éviter de se prononcer sur Alliance Citoyenne, ne peuvent qu’interroger. »

L.RABIH (PS) ÉLUE D'ÉCHIROLLES ÉPARGNÉE

Si lui et Alain Carignon ont été attaqués, Laetitia Rabih, qui est une élue membre de la majorité municipale d’Echirolles a, elle, été épargnée jusque là. Démontrant que Renzo Sulli ne dispose plus de la force politique et électorale pour se permettre d’ouvrir aussi le front dans sa commune.

UNE SÉRIEUSE PLAIE CHEZ LES ROUGE/VERTS

Ce dossier de l’islamisme politique pourrait devenir une sérieuse plaie pour les Rouge/Verts ; Car s'ils ont  serré les fesses à l’occasion du débat soulevé par Alain Carignon, il n’est pas du tout établi que la majorité de la majorité Métropolitaine soit sur la ligne de l’acceptation : le soutien aux actions islamistes et sexistes pro-burquini et pro-voile de façon plus générale  étant entendu comme le rappelle Naëm Bestandji  que » les actions islamistes d’Alliance Citoyenne s’étendent aussi dans les salles de sport, le football et, dans l’avenir et ont pour projet de s’étendre partout ailleurs »  est probablement très minoritaire, au contraire. La dramatique actualité de l'Afghanistan ne les serve pas.

É. PIOLLE : UN ÉLECTORALISME ÉCOEURANT

Une fois de plus, du fait  de ses ambitions démesurées qui passent par cet électoralisme écoeurant, Éric Piolle aura entrainé tout un territoire dans  le déshonneur en s’appuyant notamment sur des appareils politiques squelettiques tenus par des apparatchiks sans légitimitéQuel bilan !  

One Comment

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *