LE RETOUR DU BURQUINI AU MOIS D’AOÛT ?

Voila ce que soutient  Eric Piolle 

 

"Ses propos peu clairs et alambiqués (...) ne sont pas anodins. Ils laissent paraître une préparation de l'opinion à l'autorisation du sexisme islamiste dans les piscines municipales de Grenoble". Naëm Bestandji respecté défenseur du féminisme, de la laïcité et des valeurs universalistes ne s'y trompe pas malgré son sectarisme politique à l'égard de la droite.

"UN DANGEREUX RELATIVISME IDENTITAIRE et SEXISTE"

Traitant de la dernière ITW sur C'News d'Eric Piolle ce dernier a à répondre sur la sanctuarisation des lieux publics face à l'islamisme radical : "la réponse de l'édile, peu claire et alambiquée, montre à la fois un certain embarras tout en laissant paraître un dangereux relativisme politique, identitaire et sexiste de la part du maire écologiste, possible candidat à la présidentielle de 2022" note Naëm Bestandji.

FAVORABLE AUX REVENDICATIONS DE L'ISLAMISME POLITIQUE

On le sait Eric Piolle avait défendu le port du Burquini dans les piscines municipales l'été dernier répondant favorablement aux revendications des islamistes politiques. Il avait même cherché à dévoyer le féminisme en enrôlant Céline Deslattes, une professionnelle de la politique, ex Adjointe de Destot, Présidente du Planning familial et désormais Conseillère déléguée du Maire chargée de ... "la grande précarité". Pas de la petite.

le prosélytisme devant la piscine Jean Bron 

 

"LE BURQUINI N'A RIEN DE CULTUREL"

Pourtant Naëm Bestandji. a rencontré Eric Piolle, lui a montré une vidéo expliquant en quoi ce phénomène est entièrement et seulement politique et marginal. 

Avec une légèreté confondante de bêtise, Eric Piolle compare le Burquini à ses racines de "basquo-Béarnais" (!). Pour Naëm Bestandji  "Le burqini n'a donc absolument rien de "culturel". Alors pourquoi faire un parallèle avec la culture, dont celle du maire de Grenoble ? Encore une fois pour écarter le véritable sujet qu'est l'égalité des sexes afin d'aller vers celui de la sauvegarde des traditions."

E.PIOLLE RENFORCE LES ULTRA CONSERVATEURS 

Ainsi le même Eric Piolle qui dénonce la culture patriarcale, prêche pour la rupture avec les moeurs ancestraux, veut la rupture de la famille traditionnelle, plaide l'inverse afin de justifier une demande qui n'a rien à voir avec l'Islam. Il participe à la fin de l'émancipation des corps qui avait considérablement progressé dans les sociétés islamistes et renforce les ultra conservateurs dans les pays concernés. Une honte pour celles qui se battent. 

 BURQUINI : "UN MAILLOT DE BAIN COUVRANT"

Les protestations nationales et locales avaient freiné Eric Piolle l'été dernier. Il jugeait le Burquini comme un un maillot de bain couvrant destiné à se protéger du soleil" (!).

Un mouvement plein d'humour avait été lancé l'été dernier...

PIOLLE : LE BURQUINI COMME LE MASQUE ANTI-COVID

Cette année il va plus loin dans l'argumentation selon Naëm Bestandji : "par un sous-entendu, entre le burqini et le port du masque pour se protéger de la Covid-19,  son argument est le suivant : on ne peut placer des intentions derrière les vêtements des personnes… même pour le burqini. (...) Il met sur le même plan la santé publique qui concerne tous les Êtres humains et une obligation "religieuse" uniquement destinée aux femmes par une morale patriarcale d'un autre âge".

IL AVAIT PROMIS AUX ISLAMISTES L'EVOLUTION du RÈGLEMENT

En effet l'année dernière il avait demandé aux Maître Nageurs dépités de ne plus appliquer le règlement d'hygiène des piscines. Annonçant aux provocateurs islamistes sa décision "de ne pas faire évoluer le règlement intérieur des piscines cet été..."

IL INSTAURE LE COMMUNAUTARISME ÉLECTORAL 

Le message avait été clair : votez pour moi en 2020 et l'année prochaine le règlement évoluera. Les élections ayant été retardées au 28 juin, Il est urgent  pour lui de passer à la caisse. Les Islamistes demandent leur récompense. Le communautarisme électoral qu'il instaure à Grenoble est porteur des plus grands dangers  de déséquilibres et d'affrontement. Eric Piolle est un incendiaire. 

E.Piolle avait cédé 

LES FÉMINISTES UNIVERSALISTES SONT CONFRONTÉS AUX VERTS

Naëm Bestandji  "alerte depuis des mois : les islamistes n'ont plus besoin d'agir frontalement, ni même de bouger. Leurs alliés à gauche se chargent de faire leur travail. C'est pour cela que, à présent, les féministes universalistes et les laïques sont plus souvent confrontés à EELV et LFI qu'à l'UOIF ou au CCIF."

E.PIOLLE VA T-IL OSER PRENDRE UN NOUVEL ARRÊTÉ PISCINES ?

Confrontés même au Planning Familial de Céline Deslattes ! Les jours qui viennent vont être décisifs. Eric Piolle va t-il oser prendre un nouvel arrêté au creux de l'été ou simplement laisser faire comme l'année dernière ? 

S.BOUZAIENNE : "ARRÊTONS DE TOURNER AUTOUR DU POT"

Difficile pour lui de ne pas consulter les commissions institutionnelles du Conseil Municipal ni même le Conseil Municipal sur un sujet aussi chaud. Son Adjoint, Sadok Bouzaienne avait jugé en son temps que « le vrai fond du sujet : il s’agit là d’islam politique, c’est du prosélytisme. Arrêtons de tourner autour du pot ! ». (DL du 24/6/19).

E.PIOLLE VEUT-IL PASSER EN FORCE SUR CE DOSSIER ?

Il a été durement sanctionné puisqu'il a perdu son poste et se retrouve simple Conseiller Municipal. Un signe supplémentaire qu'Eric Piolle entend passer en force sur ce dossier aussi et imposer sa décision?  Après le verre de trop, elle pourrait être la goutte de trop pour les grenoblois

 

 

 

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *