CRÈCHE: LES MÉDIAS NATIONAUX INQUIÈTENT PIOLLE

Les médias nationaux se sont emparés de la fermeture de la crèche sous le titre «  Grenoble, les dealers font plier la mairie ». Pour Eric Piolle il y avait le feu à la maison. Jusque-là les élus avaient réagi en ordre dispersé , mal drivés par le cabinet qui avait désigné  la malheureuse Chloé Pantel, la nouvelle Adjointe (Verts/FI) au secteur pour répondre. Les éléments de langages dictés étaient clairs. La décision de  fermeture de la crèche suite à son envahissement par les dealers pour protéger les familles,  les enfants, les professionnels. Pratiquement pas un mot sur les dealers eux-mêmes. Chloé Pantel a répété comme à son habitude. 

N.KADA (Vert/FI) NE VEUT PAS EXACERBER LES DELINQUANTS

Mais en idéologue hors sol, Nicolas Kada, le Vice-Président ( Verts/FI) du CCAS est allé plus loin jugeant «crucial» de ne pas exacerber «l’animosité du groupe» qui a commis les menaces et l’agression. Sous-entendu une «animosité» (!) justifiée. Les victimes n’étaient pas ceux qu’on croyait. Cette faute engendrait un pataquès au moment ou les médias nationaux se sont emballés. Notons qu’Eric Piolle , Maire et Président du CCAS n’a pas eu un mot de compassion pour les personnels, les familles et les enfants, lui qui porte la générosité et la solidarité en bandoulière. Ni un mot pour condamner l’agression.

CACOPHONIE MUNICIPALE et IMAGE: DANGER POUR PIOLLE

Alors que la crèche devait être réouverte bien plus tard comme l’affirmait encore Chloé Pantel (DL du 12/01), voilà que la 21-ème Adjointe à la Tranquillité Publique (!) Maud Tavel (Verts/FI) sort du bois à son tour. (DL du 14/1).  La crèche va rouvrir très vite, la semaine prochaine. L’égérie d’Eric Piolle en rajoute dans la cacophonie municipale, n'ayant normalement pas compétence sur les crèches! Avec l’image nationale renvoyée par cette affaire , la désorganisation des Rouge/Verts sont apparus dangereuses pour le candidat Piolle à la présidentielle.

IL CRAINT QUE GRENOBLE DEVIENNE UN PLONGEOIR

C'est pourquoi il a changé de pied sur la crèche, désavouant et humiliant son adjoint N.Kada, en faisant annoncer une réouverture rapide par une autre élue... Les grenoblois doivent intégrer que le seul moyen de faire bouger Piolle est de le mettre en péril nationalement. De faire rattraper sa com’ par son incompétence et son mépris local.  Car Grenoble est un marchepieds pour lui, il ne veut pas qu'elle devienne plongeoir.

M.TAVEL (Vert/FI) "SE POSE LA QUESTION" DE LA PREVENTION

Pour le reste il n’y a rien à attendre. Maud Tavel déroule platement les autres éléments de langage municipaux :  « il faut aussi se poser la question du soutien et de la prévention pour accompagner cette jeunesse et lui proposer autre chose afin de transformer ce secteur » .

ET DEMEURERA IMMOBILE SUR L'INSECURITÉ

On croyait, depuis 6 ans et plus largement 25 ans que les élus Verts participent aux municipalités Destot avec des postes clefs sur le logement, qu'ils avaient fait mieux que «  se poser la question » ?  Elle enfonce d’ailleurs le clou pour bien montrer qu’elle ne fera rien sur la sécurité : « On ne réglera pas le problème de fond uniquement avec de la surveillance. Il doit y avoir un vrai travail d’investissement dans la prévention, dans la police mais aussi dans la justice, pour qu’on arrive tous ensemble à combiner nos efforts ».

ILS VONT ORGANISER UNE RÉUNION

Mais pourquoi ne pas convoquer un bon vieux  " Comité de Prévention de la Délinquance" qui se  réunit déjà plusieurs fois par an avec tous ces partenaires depuis… 10 ans. Rien de mieux qu’une bonne réunion afin de continuer à demeurer immobiles.

LA CANDIDATE à TOUT EST UNE… SIMPLE MÈRE DE FAMILLE 

Mais celle qui a été candidate à une Vice Présidence de la Métro avec Mongaburu Président, candidate tête de liste des Verts à la Région, a accompli les basses œuvres de Piolle comme Présidente de le SEM Innovia en embauchant Pierre Kermen comme Directeur Général ;  elle a eu la haute main sur le personnel pendant 6 ans produisant conflits sociaux, procédures , licenciements abusifs et a laissé déraper les dépenses de fonctionnement selon la Chambre Régionale des Comptes, ajoute une petite note personnelle dans le faux municipal. Elle se présente comme simple «mère de famille « pour déplorer la situation des enfants….

LE CENTRE DE SANTÉ BLOQUÉ PAR LES DELINQUANTS

L’affaire de la crèche n’est pas finie. En tirant le fil on passe au centre de santé dont les travaux place des Géants sont bloqués par les délinquants.  Ce n’est pas de «  combiner tous ensemble nos efforts » ( lesquels ?) dont ce quartier et la ville ont besoin. Mais d’action.

LA DELINQUANCE EST INSTALLÉE PAR LES ÉLUS 

Eric Piolle ou Elisa Martin, Présidents d’Actis logent ces délinquants. Il faut d’abord les déloger parce qu’aucun renfort de police ne viendra jamais à bout d’une délinquance installée par les élus. Pas vraiment une délinquance d'ailleurs mais des groupes motivés par " l'animosité"... Le Maire de Grenoble, Officier de Police Judiciaire, dispose de tous les moyens pour agir. Il ne manque que deux conditions : qu’il le veuille et qu’il renonce à sa candidature à l’Elysée.

Il ne faudrait d’ailleurs pas qu’après avoir terni l’image de la ville et son attractivité, il la ridiculise avec son ambition personnelle démesurée.  

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *