Le CENTRE de SANTÉ BLOQUÉ PAR L’INSÉCURITÉ

Depuis près de 3 ans les habitants de la place des Géants ont droit à un mirobolant chantier abandonné. Le phare de l'occident que nous avons la chance d'avoir à la tête de la ville n'a pas encore trouvé le temps de traiter le problème.
 
Ou plutôt, lui qui sait tout sur tout, ne sait pas comment conduire un simple chantier. 
 
LES FULGURANCES GÉNIALES d'E.PIOLLE NE VOIENT PAS de PRÉS
 
En effet Eric Piolle a pris la décision de déplacer le centre de santé de Villeneuve et de l'installer à quelques mètres de son emplacement actuel, toujours place des géants. 
 
Mais il avait échappé à toutes ses fulgurances forcément géniales que la nouvelle construction reposerait sur ... les dalles d'un parking souterrain. Aucun élu n'avait remarqué ce détail et d'ailleurs l'élu chargé de Villeneuve n'y habitait pas. 
 
L'EFFONDREMENT DE LA VALEUR DES BIENS
 
Le chantier a donc été paralysé de longs mois du fait de ce "détail technique". S'ajoutant à la dégradation du secteur on imagine très bien ce qu'il en est pour la valeur des biens...
 
Un ancien Conseiller Municipal de l'opposition a vendu son appartement pendant la période : 60 000 € pour 80M2 transformé en chambres mises à la location par l'acquéreur. Une forte requalification du quartier qui continue selon les chantres municipaux !
 
Mais la semaine dernière la Commissions d'Appels d'Offres de la ville a eu à étudier à nouveau le dossier de la construction du centre de santé de Villeneuve. 
 
L'ARCHITECTE ET LE MAITRE D'OEUVRE ONT DÉMISSIONNÉ
 
Le conducteur d'opération, Yvan Comtet, a annoncé que les travaux étaient stoppés maintenant depuis plusieurs mois du fait de l'insécurité, le maitre d'oeuvre et l'architecte ayant démissionné de leurs fonctions suite à des agressions y compris avec armes de poing, ayant aussi été victimes d'insultes graves et répétées et les ouvriers d'intimidations inquiétantes.
 
LE CHANTIER N'EST PLUS TENABLE 
 
Le chantier lui-même n'est pas tenable du fait des vols et dégradations incessants. Cette insoutenable insécurité empêche la reprise du chantier.
 
Dominique SPINI (opposition) INTERPELLE LES ADJOINTS AU MAIRE
 
Dominique Spini, Conseillère municipale du groupe d'opposition a interpellé Hakim Sabri et Vincent Fristot, deux Adjoints au Maire (Verts/Ades) sur ce dossier  et ceux-ci ont répondu en substance "circulez, il n'y a rien à voir", le second encore plus dogmatique jugeant que la question n'était pas recevable ! 
 
PENDANT CE TEMPS Eric PIOLLE PÉRORE
 
Pendant ce temps Eric Piolle pérore. Il a signé une pétition sur les problèmes des quartiers. Il continue dans sa course présidentielle malgré ses piteux résultats sur lesquels on ne s'attarde guère localement. Après avoir fait "ami-ami" avec Anne Hidalgo il se fâche avec elle car elle ne se range évidemment pas derrière Lui. 
 
SA CANDIDATURE DEVIENT "UNE SUPPOSITION DES MÉDIAS" (!)
 
Alors qu'il avait affirmé très modestement "le rôle de leadership, je l'assume" en avril -en plein confinement-  et donc sa candidature à l'Elysée dans "Libération", voilà que dans "le Dauphiné", hier (23/11/20),  cette candidature en réponse à Benoit Lagneux devient  "une supposition des médias".  Ceux-ci sont bien gentils avec Lui -pour ne pas dire plus-  de tolérer qu'il mette ses annonces sur leur dos. 
 
Personne en tout cas pour le ramener aux réalités grenobloises telle que la place des Géants. Il existe même une déconnection totale entre les deux qui ne va pas renforcer le vote citoyen aux élections ! 
Le tweet d'hier d'Alain Carignon
RETROUVER LA CONFIANCE et L'ENVIE ?
 
Comment un grenoblois de la place des Géants ou d'ailleurs qui entend les discours d'Eric Piolle à la télé, qui constate l'incompétence crasse sur le terrain et ne voit aucun lien parmi les observateurs entre ce qu'il annonce pour demain et ce qu'il accomplit aujourd'hui,  pourrait retrouver la confiance et l'envie ? 
 
E.PIOLLE COMPÉTENT POUR TRAITER LES PROBLÈMES NON ADVENUS
 
Hier dans un tweet Alain Carignon résumait : "Eric Piolle est compétent dans les médias pour traiter les problèmes qui ne sont pas advenus, mais en ce qui concerne sa gestion c'est une courte vue et une catastrophe financière".
 
C.FERRARI (PS repenti) EST "LAS DES CRITIQUES RÉPÉTITIVES"
 
Il s'agissait du rapport accablant de la Chambre Régionale des Comptes à propos duquel, selon Vincent Paulus (le Dauphiné du 23/11), Christophe Ferrari était "las des critiques répétitives d'Alain Carignon". Le journaliste ajoutant : "on doit reconnaitre à l'ancien Maire de Grenoble une remarquable constance -certains parleraient sans doute d'obsession-  dans ses critiques".
 
LE RAPPORT ACCABLANT de la CRC DEVRAIT ÊTRE MINIMISÉ
 
Ainsi des juges financiers indiquent que la gestion Ferrari/Piolle a été lamentable, ils n'ont pas respecté la loi, n'ont pas vraiment créé de Métropole, ont fait des petits arrangements entre amis très coûteux, ont fait exploser les dépenses de fonctionnement, lancé un siège pharaonique totalement à côté de la plaque, mais les critiques d'Alain Carignon sont "répétitives" tandis que Christophe Ferrari parle de "33 tours rayé". 
 
ON RÊVERAIT DE LIRE CE QUI S'ÉCRIRAIT SUR DES ÉLUS DE DROITE
 
On rêverait de lire ce qui se dirait avec un rapport de Chambre des Comptes aussi calamiteux pour leur gestion et une place des Géants -comme tant d'autres sites de Grenoble- paralysée par l'incompétence et l'insécurité créée notamment par les attributions de logements du même Piolle,  s'il s'agissait d'élus de droite... Pas du tout certain que les propos de la gauche, des  Verts, d'Avrillier et sa bande seraient "répétitifs", voire que certains parleraient "d'obsession" à leur égard....
 
 
 
 

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *