NOBLECOURT SE RABAT SUR LE PS CANAL HISTORIQUE

Officiel. Ce week end Olivier Noblecourt finalise son retour au bercail PS canal historique.

Il retire un gros poids à Marie-Jo Salat, l’actuelle Vice Présidente (PS) de la Métro qui ne se voyait pas faire campagne en expliquant qu’elle avait soutenu la politique de Piolle à la Métro pendant tout le mandat et qu’elle était “opposante” à Piolle au Conseil municipal. Elle aura tout tenté pour se sortir du bourbier, même un appel à la droite !

MJ SALAT : VERSION ALIMENTAIRE DU PS CANAL HISTORIQUE

La version alimentaire de la politique (une vice présidence de la Métro est confortablement rémunérée) est trop évidente. De son côté Olivier Noblecourt n’avait plus le choix. Il était à mi-chemin entre le PS repenti et le PS ancien monde.

O.NOBLECOURT A ÉCHOUÉ CHEZ EN MARCHE

Il aurait bien franchi le Rubicon, renié le PS par intérêt, comme Olivier Véran mais sa tentative de devenir le candidat d’En Marche a échoué. Son ancien camarade Véran a bloqué la porte fermant en parallèle celle d’Emilie Chalas. Côté “délégué interministériel sur la pauvreté” Noblecourt est marginalisé, sur la touche.

RECONSTITUER UNE LIGUE DISSOUTE

Il va donc se retrouver avec Marie-Jo Salat et Maxence Alloto afin de reconstituer ce qui ressemble à une ligue dissoute. En tout cas dans une faiblesse extrême. Avec le rapport accablant de la Chambre Régionale des Comptes sur la gestion Destot, difficile d’échapper au bilan.

GRENOBLE N°1 POUR L’IMPÔT SOUS DESTOT

Grenoble est bien devenue la numéro 1 pour l’impôt sur les ménages depuis 2009, alors qu’Olivier Noblecourt était Adjoint au Maire. Depuis la gabegie des dépenses de fonctionnement s’est poursuivie aboutissant au bord de la mise sous tutelle, seulement deux ans après qu’Eric Piolle ait ajouté sa propre pierre à l’édifice (!).

O.VÉRAN et O.NOBLECOURT SE RESSEMBLENT

Les techniques d’Olivier Véran et d’Olivier Noblecourt sont parallèles et se ressemblent fortement. Leurs positions sont d’opportunisme. A aucun moment dans leurs démarches les grenoblois n’ont ressenti la motivation de leur ville. Il ne s’agit que de carrières, de fonds de commerces électoraux, de prise de marché. L’électorat PS résiduel va être sollicité par les deux candidats, si bien qu’En Marche et les socialistes vont chasser les mêmes terres.

L’ÉTAPE DE LA RÉNOVATION ET DE L’ESPOIR EST MANQUÉE

L’étape de la rénovation est manquée. Celle de l’espoir en un projet de rupture avec toutes les politiques qui ont conduit la ville à l’agonie aussi. Car comment ceux qui l’ont ruinée financièrement, fait exploser socialement, bétonnée au plan urbanistique, appauvrie, fait monter la délinquance à un niveau inégalé, tué son attractivité pourraient ils apporter des solutions aux maux qu’ils ont créé ?

LES GRENOBLOIS CHOISISSENT LE HAUT et le MEILLEUR

Grenoble mérite mieux. Les Grenoblois sont réellement “en marche” pour choisir ce meilleur et ce haut qui rassemblent.

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *