O.VÉRAN (PS repenti) POIGNARDE E.CHALAS

D’ex élus PS écoeurés nous ont fait savoir qu’Olivier Véran le Député ( PS repenti) avait officiellement pris contact avec le PS grenoblois canal historique afin de demander son soutien dans une opération “liste municipale” qu’il conduirait au titre de LREM. Ce qui le dédouanerait ” en même temps” de son Macronisme qui lui pèse déjà.

O.VÉRAN SE REPENTIRAIT D’ÊTRE REPENTI

Olivier Véran se repentirait pour partie de s’être repenti d’avoir été PS et d’avoir rallié Macron. Il se présente comme le ” sauveur” estimant que la liste de la société civile avec Alain Carignon fait désormais la course largement en tête. Ces ex élus PS refusent par éthique de cautionner de tels assemblages contre nature politique.

IL SOLDE L’ÉCHEC des GRENOUILLAGES

En fait cette nouvelle manoeuvre fait suite à l’échec des grenouillages entrepris entre des LREM ( Olivier Six, Didier Rambaud) Marie-Jo Salat, Maxence Alloto ( PS canal historique ) Michel Savin ( LR) Matthieu Chamussy ( LR repenti) Stéphane Gemmani ( girouette) Philippe de Longevialle ( app PS)… Leur révélation par le DL a fait l’effet d’une douche froide.

DES FIDÉLES DU PS ET LREM EN TÊTE

La nouvelle configuration proposée par Olivier Véran serait plus restreinte. Il s’agirait de regrouper une noyau de fidèles de la municipalité Destot autour de Marie-Jo Salat la Vice Présidente de la Métro alliée à Piolle dans l’agglo’ et “opposante” à la ville; Des affidés tel Philippe de Longevialle ( ça singe l’ouverture pour pas cher), Matthieu Chamussy qui veut se caser et LREM en tête de gondole. C’est à dire lui. Le Sénateur Michel Savin, LR partisan de Bruno Retailleau, serait éliminé de la combinaison car Olivier Véran ne veut pas faire l’écart jusque-là.

E.CHALAS ( LREM) SUBIT LES ATTAQUES de SON CAMP

A nouveau la malheureuse Emilie Chalas , Députée LREM, auto-désignée candidate tête de liste LREM à Grenoble doit apprendre ces combinaisons en lisant ces lignes. Une autre ligne va immédiatement chauffer: celle du téléphone. Les Tuiles s’accumulent sur sa tête et les coups les plus durs viennent de son camp. Car elle est passée en pertes et profits sans ménagements.

O.Véran avec les caciques du PS ,Eliane Giraud et JJ Queyranne alors qu’il militait pour…. la réélection de Hollande

O.VÉRAN VOIT ENCORE ” SON” MINISTÉRE S’ÉLOIGNER

Olivier Véran se trouve dans une impasse politique. Le Ministère tant attendu, tant promis d’abord sous Hollande et ensuite sous Macron ressemble à l’horizon. Il s’éloigne à mesure qu’il croit s’en approcher.

UN SONDAGE LE DONNE PERDANT A LA RÉGION

Il s’était alors tourné vers la candidature à la tête de la Région faisant savoir qu’il allait affronter Laurent Wauquiez. Or un sondage Opinion way pour nos confrères de la Tribune, réalisé du 9 au 15 avril le donne en 3 eme position largement battu au second tour.

UNE ADDITION D’AMBITIONS INDIVIDUELLES NE FAIT PAS UN PROJET

Demi-tour gauche. Olivier Véran redécouvre les charmes de la capitale Alpine. Il devient une sorte de Stéphane Gemmani qui aurait réussi. Mais la juxtaposition d’ambitions personnelles et de rancoeurs ne fait pas un projet.

PROLONGER L”IMMOBILISME des MUNICIPALITÉS

Ces arrangements ont pour objet de prolonger l’immobilisme des municipalités qui a fait tant de dégâts. Sauf pour les élus. Olivier Véran – on l’oublie comme lui-même l’a oublié – est aussi Député de l’Abbaye, de Jouhaux, Teisseire, l’Alma … depuis une dizaines d’années. Solidaire des 19 ans de la municipalité Destot/Fioraso.

Nouveau coup de poignard pour E.Chalas: mais de son “collègue ” Député Olivier Véran…

ET LA POURSUITE DU CLIENTÉLISME

Cela signifie t il la poursuite du bétonnage, de la suppression de tout stationnement, de l’inévitable hausse des impôts sans réforme de structure, du “tout social”, de la poursuite du clientélisme qui a été la marque de la municipalité Destot et dont la conséquence produit le Village Olympique, Mistral, Villeneuve, Lys Rouge, l’Alma ?

UNE NOUVELLE MANIFESTATION de PANIQUE

Cette nouvelle manifestation de panique est aussi la marque de la peur qui a saisi la classe politique locale de se voir dessaisie de ses prérogatives. Le projet du collectif de la société civile mis en oeuvre démontrerait la nullité des politiques suivies jusque là qui ont tiré Grenoble vers le bas.

LA PORTE DE SORTIE N’EXISTE PAS

La blessure de leur vanité est la seule qu’il ne peuvent pas supporter. Comme des poissons dans un aquarium ils semblent chercher une porte de sortie qui n’existe pas.

O.VÉRAN NE VEUT PAS ROMPRE AVEC SON PASSÉ

Il faudrait rompre avec son passé pour répondre aux graves défis que Grenoble affronte ( insécurité endémique, situation financière catastrophique, chute de la valeur des biens, paupérisation générale, attractivité en berne…) .

Au lieu d’un projet pour y répondre, en choisissant la politicaillerie, Olivier Véran confirme qu’il est bien dans la continuité de ce qui a conduit à toutes les difficultés actuelles de Grenoble.

Ce avec quoi les grenoblois veulent rompre.


Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *