UN TRACT AUX FRAIS du CONTRIBUABLE

Grosse et dernière cartouche tirée par Eric Piolle: un numéro spécial de la Pravda locale, Gre’News à Sa Gloire.

” Gre’Mag “ a édité un hors série diffusé à des dizaines de milliers d’exemplaires et qui dure tout l’été. Un tract électoral aux frais du contribuable.

POUR ÉCHAPPER AUX COMPTES DE CAMPAGNE ELECTORALE


A compter du 1 er septembre la municipalité devra se contenter des “Gre’Mag” mensuels. Car les comptes de la campagne électorale seront ouverts.

L’argent public pouvait donc couler à flot avant cette date pour vanter la politique du Grand Timonier. Tout y passe. Editorial et interview du Guide , soit 3 pages au total.

ON NE VOIT QUE DU VERT…

On ne voit que du vert en images, des arbres partout, de l’espace pour tout le monde. Il n’est question que de nature en ville . Il semblerait même que les berges de l’Isère soient propres, entretenues, utilisables si on en croit les plans.

VILLENEUVE: “ÉCOQUARTIER POPULAIRE “(!)

La Villeneuve est “un écoquartier populaire en devenir” (!) . La Presqu’ile et sa densité c’est “l’habitat de demain” : un M2 d’espaces verts par habitant…

On ne voit que du Vert… mais Grenoble est tombée à 12 M2 d’espaces verts par habitant et la municipalité Piolle n’a créé aucun parc…

BEAUVERT : DES IMMEUBLES DEVANT LES MAISONS

A Beauvert la fin de l’habitat individuel qui faisait le charme du quartier est intitulée “le vert et le beau” . Il s’agit de construire des immeubles de grande hauteur devant les villas HLM existantes!

La ” participation citoyenne” est évidemment un grand succès. Pourtant, même ses partisans, ont révélé le pot aux roses .

FLAUBERT: 2000 LOGEMENTS

Evidemment les 2000 logements de Flaubert – une densification massive, sans espaces verts supplémentaires- avec 1000 HLM s’appelle aussi “ écoquartier”.

PUDIQUE SUR LE COMMERCE (!)

Sur le commerce reconnaissons que Gre’Mag ose moins. De crainte du lynchage. Juste” un nouveau souffle pour la halle Sainte Claire“. Pudique.

Mais Gre’Mag juge que le Piollisme triomphant a rendu ” Grenoble , dynamique et attractive” bien en peine de citer un classement qui permette de le justifier . Et pour cause.

L’habitat de demain: un M2 d’espaces verts par habitant sur la Presqu’ile

TRANSFERT DU CRÉDIT AGRICOLE: UN SUCCÉS

Citer le transfert du Crédit Agricole sur la presqu’ile comme un succès est un peu risqué quand on connait les tenants et les aboutissants. Sur lesquels, Gre’Mag fait l’impasse.

E.PIOLLE VEILLE SUR A 480

On s’amuse à lire que tout va bien dans la circulation et que – mais oui- dans le dossier A 480 ” la ville veille”. Comme on l’a vu avec le mur anti-bruit de Berriat. Les quartiers sont apaisés.

Sur A 480 Eric Piolle ne dit pas qu’il a voté l’accord avec AREA et oublié de demander un mur anti bruit pour Berriat…

LE PATRIMOINE: UN FESTIVAL DU MENSONGE

Cela s’achève sur un festival : ” Patrimoine, préserver hier, préparer demain”. Si ce n’était triste s’agissant de ce qui appartient aux grenoblois et a été dilapidé, on serait plié. Rien en 6 ans de mandat ce qui a amené même l’Adjointe au Patrimoine, Martine Jullien, à rendre son tablier.

” Gre’Mag” ne dit pas qu”Eric Piolle a oublié le mur anti bruit de Berriat! (photo d’un article du DL)

LA BASTILLE: MÊME LA PHOTO EST TRONQUÉE

N’oublions pas une petite note sur la Bastille. Une belle photo qui a la décence de ne pas montrer les friches urbaines taguées , squattées ni les ordures qui les entourent. Mais rien d’autre que sa description sur ce site exceptionnel. Pourtant ça s’appelle ” projets urbains “(!) Heureusement d’autres ont réfléchi.

A gauche la Bastille montrée par E.Piolle et Gre’Mag, à droite la réalité…

” LOIN DE LA PROPAGANDE MUNICIPALE…”

Tout ce qui est excessif est insignifiant. Mais quand on se rappelle la promesse de l’engagement N°13 sur la “rédaction indépendante” promise pour le journal municipal ou bien qu’il serait ” loin de la propagande municipale qu’on a connue” on mesure le cynisme d’Eric Piolle, son sans gêne et son mépris des Grenoblois.

C’est à lire afin de bien mesurer le degré de duplicité d’Eric Piolle

ÉCHAPPER A L’IMPUTATION SUR SES COMPTES

En distribuant ce supplément de propagande éhontée juste avant le 1er septembre pour échapper à l’imputation sur ses comptes de campagne électorale, en finançant directement sur fonds publics et en contraignant à une rédaction des faits digne de Ceauscecu, il signe lui même sa personnalité, sa politique et ses errements.

Non seulement les grenoblois n’en sont pas dupes, mais tous ceux qui vivent la réalité sont ulcérés par cette virtualité en papier glacé imprimée à leurs frais.

DES SONDAGES PRE ELECTORAUX

NB a tout cela il faut ajouter tous les sondages pré-électoraux réalisés par le gros malin Yann Mongaburu du groupuscule Hamon. Avec les budgets de com’ pharaoniques il sonde tous les grenoblois afin de bâtir à nouveau des promesses électorales répondant à tous les demandes des consomlateurs. Ils voudraient réitérer l’opération de 2014, oubliant un détail: les grenoblois ont leur bilan sous leurs yeux

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *