BRISTIELLE, ROCHÉ, CALVÉS… ILS TIENNENT LE HAUT DU PAVÉ

 

A un journaliste qui lui expliquait que les idées de droite tenaient le haut du pavé parce que les livres qui se vendaient  - de Finkielkraut à Zemmour en passant par Onfray et évidemment les siens, celui d'un auteur réactionnaire -  Michel Houellebecq le détrompait en répondant que la matrice des médias demeurait profondément de gauche, dans sa culture comme dans ses réflexes et qu'elle seule imprime  fortement les esprits et formate les opinions. 

A.BRISTIELLE ,PRODUIT DE PACTE,  "ÉCLAIRE LE DÉBAT PUBLIC" 

A lire les propos et l'exposition médiatique de Antoine Bristielle - tee-shirt et barbe naissante de circonstance- on mesure ce qu'il en est de cette imprégnation. Ce jeune doctorant de 28 ans donne la leçon en " éclairant le débat public" dans les médias. La lumière nait de lui.  Il est directeur d'un observatoire de la fondation Jean Jaurès (fondée par le PS)  considérée comme " très réputée " par le DL (31/5/22) et un pur produit du laboratoire Pacte de Sciences Po Grenoble. Pour Laure Mamet ( DL)  "Antoine Bristielle apporte son expertise sur les enjeux politiques de notre époque, avec beaucoup d’aisance et surtout des arguments tirés des sondages d’opinion" .

A.BRISTIELLE et SCIENCES PO : " TOUTE CETTE HISTOIRE MONTÉE EN ÉPINGLE..."

D'ailleurs Antoine Bristielle regrette la tournure prise par l'affaire de Sciences Po et la caricature de l’IEP qui a pu être faite dans les médias ou par certaines personnalités politiques. Selon lui, « toute cette histoire a été montée en épingle. Pour être à l’intérieur de Sciences Po Grenoble, il ne se passait rien, argue-t-il. Le laboratoire (en sciences sociales Pacte, N.D.L.R.) est qualifié d’extrême gauche, mais il faut ne jamais avoir lu une seule fois les travaux qui se font pour dire ça. C’est un des lieux justement où il y a le plus de diversité en termes d’approches, de méthodologies, de thématiques de recherches… Ce n’est pas du tout un lieu qui est refermé sur lui-même, au contraire. Cette polémique n’a pas de sens, à part une instrumentalisation politique ».( DL 31/5/22) 

K.KINZLER et V.TOURNIER LIVRES à la VINDICTE POPULAIRE

Ainsi Klaus Kinzler, Vincent Tournier, ces profs de Sciences Po menacés pour avoir notamment osé penser que l'islamophobie était un concept discutable qui ne pouvait être rangé sur le même plan que le racisme ou l'antisémitisme qui sont des délits,  " ont monté en épingle" l'affaire si on en croit Antoine Bristielle. Pas un mot pour défendre des hommes inquiétés pour délit d'opinion. Tandis que les pétitions signées par les profs du laboratoire Pacte , qui condamnaient "fermement la normalisation de termes conceptuellement infondés, empruntés à l’extrême-droite"... émanaient de doux centristes . Eux-mêmes soutenus par des étudiants indépendants révoltés emmenés par Marianne Cluoq , la responsable du groupuscule de Benoit Hamon à Paris. 

LA DIVERSITÉ DE " PACTE" SE VÉRIFIE TOUS LES JOURS ...

D'ailleurs "la diversité" de pensée de Pacte et de Sciences Po se mesure parfaitement avec les intervenants : Mathieu Bock-Coté, Luc Ferry , Jacques Julliard , Alain Finkielkraut et quelques autres y ont leur rond de serviette . On est même lassé d'entendre autant leurs thèses. 

Yves ROUCAUTE et " L'OBSCURANTISME VERT" : PAS DROIT DE CITÉ

Quand ce n'est pas Simon Persico "politologue" du Laboratoire Pacte c'est Arnaud Buchs qui s'y colle sur France Culture. Ils ne sont pas gênés. C'est leur boulot. Répéter les mêmes mantras. Un Yves Roucaute , pourtant agrégé de philo et de Sciences Po , auteur d'une quinzaine d'ouvrages dont certains majeurs, vient de publier une foisonnante et passionnante histoire de la condition humaine "l'Obscurantisme vert" (éditions du cerf) . Pas vulgairement climato-sceptique mais tenant que l'humanité vaut mieux que la planète , jugeant que la croissance et l'innovation sont les solutions depuis toujours et pour toujours.  Cette thèse qui peut être combattue n'a pas médiatiquement droit de cité. 

J DE KERSVADOUÉ  et " LES ÉCOLOS NOUS MENTENT" : DISPARU DES RADARS 

Pareillement Jean de Kersvadoué , ingénieur agro, ex- directeur des hôpitaux, coqueluche de la gauche en son temps, a disparu des radars quand il a publié " les écolos nous mentent" ( Albin Michel). Comme si aucun débat d'idées ne pouvait exister face à l'écrasante culture dominante.

A Grenoble ce sont plutôt Taha Bouhafs et Assa Traoré qui ont leur rond de serviette pour défendre leur idéologie décadente 

 

S.ROCHÉ : LE CHERCHEUR ANTI-POLICE EST LE PLUS ÉCOUTÉ

Si on se tourne vers les questions de sécurité , le " chercheur-conseil " de Piolle  Sébastian Roché apparait immédiatement. Il est le pourfendeur de la police, de ses méthodes , de sa violence. ça tombe bien: c'est ce que promeuvent toutes les mafias qui tiennent les quartiers, l'islamisme qui se victimise afin d'empêcher qu'on le combatte.  Dans le DL ( 31/5/22) c'est encore à lui que le journal fait appel pour commenter le chaos du Stade de France. Les faux billets n'existent pas, Darmanin ( ennemi de Piolle) produit des " fake". Pas un mot des 3 ou 400 " jeunes" issus de la Seine St Denis venus pour des vols, agressions, rackets sur les supporters à un niveau inégalé jusque là qui démontrent l'ensauvagement de la société Française. C'est la faute de la police. 

G.CALVÉS : LA PLUS CITÉE CAR D'ACCORD AVEC PIOLLE SUR LE BURKINI

Une autre universitaire tient le haut du pavé également: Gwenaëlle Calvès, Professeur de droit public à l'université de Cergy-Pontoise. Comme spécialiste de la "laïcité " elle bénéficie soudainement d'une table ouverte dans les médias. Il s'avère qu'elle épouse les thèses de Piolle sur le burkini et désavoue le Tribunal Administratif . Pour elle le service public s'adapte aux usagers. Au moment ou Eric Piolle annonce que " la ville" - c'est-à-dire Lui seul- dépose son appel au Conseil d'Etat , Jean-Benoit Vigny reprend ( DL du 31/5/22) la thèse de l'universitaire largement développée la veille dans le même journal: « Si le Conseil d’État devait reprendre l’argumentation du tribunal administratif, qui est totalement inédite, cela représenterait un bouleversement majeur, qui fragiliserait l’ensemble des dispositifs français d’adaptation du service public». Elle avait qualifié " d"étonnante" la décision du Tribunal Administratif qui a déjugé Piolle. 

"Etonnant" aussi cette contestation d'une décision de justice sans même que ceux qui l'approuvent ne soient mis sur un pied d'égalité avec ceux qui la contestent. 

 

PIOLLE : LES OPPOSANTS AU BURKINI VICTIMES de la " ZEMMOURISATION" des ESPRITS

Il en résulte un climat culturel homogène qui, de fait, interdit tout débat. Une nébuleuse étend ses tentacules idéologiques par tous les canaux . La domination médiatique est telle que toute expression qui n'est pas conforme à la doxa ambiante peut être qualifiée d'extrémiste. Eric Piolle n'accusait-il pas les opposants à l'autorisation des Burkini dans les piscines - dont des membres de sa majorité - d'être victimes de cette fameuse " zemmourisation des esprits"... 

L'EXTRÊME GAUCHE OUVRE LA CHASSE à Clément CHAPPET

Dans le quartier Chorier-Berriat , le "centre de ressources anti-capitaliste" du 38 rue d'Alembert, installé par la municipalité aux frais du contribuable, traduit cette pensée en action. Ce n'est pas un hasard si, autour de ce centre, a fleuri une affiche incitant à chasser Clément Chappet, Candidat LR dans la 3 eme circonscription , du quartier. Quoi de différent avec les noms des enseignants de Sciences Po accusés d'islamophobie après l'assassinat de Samuel Paty, désignés à la vindicte?  Elle n'a donné aucun haut le coeur à la Nomenklatura locale. 

IL AVAIT ÉTÉ ROUÉ DE COUPS MARCHÉ ST BRUNO

Le candidat LR avait déjà été roué de coups marché St Bruno , alors qu'il distribuait des tracts. Grenoble est une " zone antifas, anti-raciste" ou la définition des racistes et des fascistes est une propriété exclusive de l'extrême gauche. 

BOUTER HORS DU CHAMP RÉPUBLICAIN TOUTE PENSÉE "DÉVIANTE"

Il existe un incontestable continuum entre la saturation médiatique d'Antoine Bristielle, l'expertise de Sébastian Roché, les commentaires éclairés des politologues de Pacte, de tout ce front apparemment divers mais qui répète les mêmes poncifs, avec ce terreau de dégradations en tous genres, d'intolérance absolue, de violence physique, de sabotages d'institutions qui conduit à bouter hors du champ républicain - hors du champ tout court- toute pensée qui ne considéreraient pas l'idéologie diversitaire, la mise à bas de nos moeurs et traditions, la fin de l'Etat-Nation, la supériorité des droits individuels infinis sur tout ordre qui les dépasse et la fin proche de la planète comme étant la nouvelle valeur commune. 

L'EXTRÊME GAUCHE EST ENTRÉE AU CONSEIL MUNICIPAL 

" Un nouvel ordre moral s'est abattu sur la vie de l'esprit" résume très bien Alain Finkielkraut. Il est oppressant pour une partie de la population. A Grenoble, ou l'extrême gauche est entrée au Conseil Municipal, il est désormais institutionnalisé avec ses propres gardiens de l'ordre. Avec l'excès du Burkini - quel que soit l'avis du Conseil d'Etat - il a pourtant éveillé une résistance qui ne s'éteindra pas.

A.S.

 

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.