ERIC PIOLLE LE GRAND MENTEUR…

Alain Carignon ( France 3 ) : Eric Piolle est un grand menteur

Hier soir sur France 3" le grand menteur" est apparu sans fard. "Si vous n'êtes pas candidat à l'action Présidentielle répondez ce qu'Anne Hidalgo a clairement répondu" je ne serai pas candidate à l'élection présidentielle, Paris me comble" a lancé Alain Carignon a un Eric Piolle qui a joué de sa fausseté habituelle. Mais qui éclatait au grand jour. 

"JE SUIS ESTOMAQUÉ"

"Je suis estomaqué que vous puissiez le même jour répondre au "Dauphiné" que Grenoble est votre priorité alors qu'en même temps vous ne cachez pas votre ambition personnelle d'être candidat à l'élection présidentielle à la place de Yannick Jadot pour commencer et de JL Mélenchon si c'est possible aussi" . 

"VOUS ÊTES UN GRAND MENTEUR"

Alain Carignon ne l'a pas lâché. "Vous êtes un grand menteur" lui a t-il dit en face. Les grenoblois ne peuvent plus avoir de doutes sur le tricheur. Il veut faire de Grenoble le paillasson de sa candidature. Il va être de plus en plus éloigné des préoccupations de vie quotidienne des Grenoblois, déjà abandonnés. 

DU LOCAL PRIORITAIRE... à L'ÉLYSÉE

Avec cette nouvelle donne , tous les raisonnements d'Eric Piolle sont par terre. Pendant 6 ans il s'est fait le chantre du local qui devait être la solution à tous les maux de la planète. Voilà que désormais Sa présence à l'Elysée doit résoudre le problème du réchauffement climatique. Entre autres. 

"E.PIOLLE NE S'ENCOMBRE PAS DE MODESTIE"

"Eric Piolle ne s'encombre pas de fausse modestie" constatent déjà Abel Mestre et Sylvia Zappi les journalistes du "Monde" (25/6/20). C'est mal parti pour lui. La tolérance grenobloise s'arrêtera à nos frontières. Son égo démesuré, la forme de mégalomanie qu'il a développé après son score du premier tour ne peuvent que faire des dégâts. 

A.CARIGNON DEUX FOIX ÉLU AU PREMIER TOUR

Rappelons qu'Alain Carignon a été élu deux fois Maire, en 1983 et en 1989 au premier tour avec une liste du FN contre lui et aucun Grenoblois ne l'a jamais vu comme Piolle en train de ne plus passer les portes. 

Gonflé à l'hélium, Piolle s'envole mais devrait exploser assez rapidement. Par contre en confirmant sa candidature il gêne à nouveau tous ses "amis" qu'il met devant le fait accompli . 

LES VERTS DU PARTI NE SONT PAS ENTHOUSIASTES

D'abord les Verts du parti Isérois qui ne sont pas tous enthousiastes à cette initiative sur laquelle ils n'ont évidemment pas eu leur mot à dire. Confirmant que leur avis ne valait rien non seulement sur les affaires municipales, mais également sur le plan politique.

LES INSOUMIS EN DIFFICULTÉ 

Ensuite les Insoumis de Jean-Luc Mélenchon qui ne devraient pas s'écraser trop durablement sous peine de disparaître. Elisa Martin, Alan Confesson et quelques autres ressemblent de plus en plus à des momies crucifiées sur l'hôtel des folies du Grand Timonier. Le poste d'Adjoint ou de Conseiller Municipal est de plus en plus cher payé.... 

Eric Piolle ne prend pas plus de précautions avec eux qu'avec ses adversaires. Seule l'ambition personnelle le guide. 

A.CARIGNON FAIT PRENDRE UN TOURNANT à la CAMPAGNE

En soulevant avec panache le sujet qui fâche Alain Carignon a fait prendre un tournant à la campagne municipale atone du second tour. A deux jours du vote les grenoblois sont éclairés sur ce qui les attend. 

"LES ROIS, LES DIEUX, LA VICTOIRE ..." SES ESCLAVES SOUMIS...

Un Eric Piolle qui a commencé sa tournée présidentielle (!) par Arles, Marseille, Strasbourg,... ou il ne rencontre pas les foules ébahies mais ça lui donne tout de même le frisson :"les Rois, les Dieux, la Chance et la Victoire Seront à tous jamais tes esclaves soumis...." clame t-il dans une vidéo citant Kipling.  Certains qui sont embarqués dans l'aventure se demandent comment elle va finir. Mal évidemment. 

LA CRAINTE DU DÉPASSEMENT DES BORNES

Difficile pour eux de descendre du bateau mais l'inquiétude pointe. Dans l'entourage très restreint d'Eric Piolle la crainte du dépassement des bornes de la tête trop gonflée affleure quand ils l'entendent pérorer. 

Evidemment les problèmes quotidiens des grenoblois sont et seront de plus en plus loin de lui. 

O.NOBLECOURT (PS) VICTIME DES BASSESSES de PIOLLE 

Dans le débat de France 3 il a aussi à nouveau usé sans retenue de la pire des bassesses accusant Olivier Noblecourt (PS) d'avoir été absent de Grenoble pendant le confinement ! Le malheureux étant obligé de se justifier maladroitement par des gardes alternées enfants. Avec Piolle la Stasi est en marche. Chacun doit répondre de sa vie privée. Il abuse de ses prérogatives de Maire pour espionner la vie de ses adversaires et leur demander de rendre des comptes. Le téléspectateur avait le frisson d'entendre le Torquemada local. 

IL LANCE DES FAKE CONTRE Alain CARIGNON

Dans le "Dauphiné" il avait fait de même avec Alain Carignon en l'accusant de "vivre en col loc' avec des colistiers" (DL du 24 /6/20) / Même le "Dauphiné" a démenti la fake d'Eric Piolle le lendemain (25/6/20) en précisant : "Alain Carignon  nous a montré une copie de sa taxe d’habitation libellée à son nom et il nous a prouvé qu’il avait bien une boîte aux lettres distinctes de ses colistiers.  Il y a bien deux montées d’escaliers et deux blocs de boîtes aux lettres à mon adresse. » Et deux taxes habitation à des noms différents. 

IL FRAPPE EN DESSOUS DE LA CEINTURE

Ces insinuations, rumeurs, sous entendus sur les modes de vie des uns et des autres en dit très long sur l'absence de toute morale d'Eric Piolle, son désir de frapper en dessous de la ceinture en se faisant passer pour un chantre de toutes les vertus. 

IL NE POURRA PAS ÉCHAPPER AU VERDICT 

Il y a désormais trop de faits, trop de victimes de camps différents, trop de mensonges entre ce qu'il dit à Paris et ce qu'il dit à Grenoble, l'écart est trop grand entre ses propos et ses actes pour qu'il échappe durablement au verdict des citoyens ,des médias et de la justice. Que les grenoblois stoppent cette dérive délétère dès dimanche 

 

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *