LE CONSTAT AFFLIGEANT D’UN GRENOBLOIS

Les Grenoblois sont de plus en plus nombreux à nous faire part de leur désarroi devant le spectacle désolant que nous inflige Eric Piolle.

Ainsi celui-ci constate que "depuis le déconfinement partiel du 11 Mai, il ne se passe rien à Grenoble : des écoles restent fermées, les déchèteries tardent à ouvrir normalement, les piscines et gymnases sont aux abonnés absents, les personnels des espaces verts ont repris partiellement (place à la "gestion naturelle"), les masques sont arrivés après la bataille, le centre des impôts est fermé aussi, et des obstructions nouvelles sont faites à ceux qui ont besoin de leur voiture pour se déplacer..."

50 000 MASQUES UTILISÉS SUR .... 180 0000

"Cela a des conséquences :

  • l'herbe coupée -ne pouvant être mise en déchetterie- est brûlée, aggravant la pollution de l'air (*)

. les bouchons ont augmenté malgré un grand nombre de salariés encore en télétravail.

PISCINES, GYMNASES... PIOLLE EST EN RETARD SUR TOUT

  • une ville qui régresse encore. Un collègue grenoblois me raconte : "On a eu un comité directeur avec le club de sport (gym/natation). Le gouvernement a autorisé l’ouverture des piscines/gymnases… mais le Maire ne réouvre rien pour l’instant !

LA CRAINTE DE GRAVES TENSIONS CET ÉTÉ

Ce grenoblois parvient aux mêmes conclusions que nous : "après 6 ans de tête haute face aux grenoblois, la crise révèle que Sa Suffisance est un... faible. 
"Et mon collègue ajoute : "Le Préfet exigerait l’ouverture des piscines Jean Bron et des 3 Dauphins, et des centres aérés. Car entre le confinement, l'explosion de la délinquance dans des quartiers, le fait que des populations entières ne puissent pas se retrouver leurs familles hors d'Europe fait craindre de graves tensions cet été.

"Des tracas à venir sont encore à craindre, et la ville continuera sa "transition" vers... la dégringolade."

C'est Signé F.....

PAS DE BAISSE DE LA POLLUTION

(*) Selon L'essor38, La baisse de pollution générée par le trafic aurait même été ponctuellement compensée par les besoins accrus de chauffage dans les domiciles, notamment au début du confinement. Et puis les gens en ont profité pour jardiner. Et avec la fermeture des déchèteries, ont recommencé à brûler leurs déchets verts. 
source :   https://www.lessor38.fr/l-isere-respire-t-elle-mieux-apres-le-covid-26954.html

PAS DE LISTE DE CHANTIERS, PAS DE PROPRETÉ, de SÉCURITÉ

De plus, deux piscines ont fermé pendant le mandat Piolle : les Iris à Villeneuve et la piscine Vaucanson, réduisant encore les services aux Grenoblois.

La liste des manquements n'est pas exhaustive : pas de drive-tests à Grenoble, pas de plan de reprise des chantiers de la ville afin de donner du travail aux artisans et aux entreprises, pas d'action propreté et sécurité pour accompagner la reprise du commerce.

E.PIOLLE EST EN PANNE GRENOBLOISE

Eric Piolle est en panne grenobloise, tout enivré qu'il est de sa candidature présidentielle qui ne soulève pourtant pas les foules sentimentales à travers la Nation. Le meilleur moyen de le ramener au réel serait qu'il soit battu le 28 juin.

One Comment

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *