LES SUPPLÉTIFS HURLENT à la MORT

Un long hululement de bête prise dans un redoutable piège à mâchoires monte de la ville. Entre la liste d’Eric Piolle ou ses succédanés , le collectif de la société civile avec Alain Carignon au cœur du débat de l’avenir et la liste du parti du président conduite par Emilie Chalas ,elle-même très contestée,  l’espace s’est considérablement rétréci.

ILS ESPÉRAIENT SE CASER DERRIÉRE O.SIX

Philippe de Longevialle, Stéphane Gemmani,et quelques autres qui faisaient illusion seulement dans le «Dauphiné » hurlent à la mort. Lucide, M.Chamussy observe l’hécatombe.

Ils espéraient qu’Olivier Six soit désigné par En Marche afin de se caser. Ils auraient argué de sa qualité de «  chef d’entreprise » pour se réfugier derrière lui. Gommant son rôle de chef de parti . Ces grands « sociaux » faisant  aussi l’impasse sur sa qualité de Vice-Président du Medef.

E.CHALAS NE VEUT PAS DE CADAVRES à la RENVERSE

Las, en imposant la Députée Emilie Chalas qui ne veut pas s’encombrer de cadavres à la renverse, Paris a douché les supplétifs locaux.

Depuis 25 ans qu’ils tournent de la droite à la gauche en se casant chaque fois que possible , ils incarnent désormais la politique à l’ancienne , totalement dévaluée. Ils sont devenus un handicap pour une liste. Depuis 25 ans Matthieu Chamussy porte l’échec en bandoulière incarne la politique du terne, n’a laissé le souvenir d’aucune proposition pour la ville.

SE FAIRE ÉLIRE SUR LES PROBLÉMES, PAS POUR LES RÉSOUDRE

Leurs mots ronflants sans prise avec aucune réalité ne peuvent plus cacher leur misère. Aucun Grenoblois n’attend d’eux une solution à leurs problèmes . D’ailleurs ils veulent  se faire élire sur les problèmes , pas pour les résoudre.

DE LONGEVIALLE DE PASQUA à HOLLANDE, POSTURE ” MORALE”

Ainsi Philippe de Longevialle qui a parcouru un arc politique allant de la droite dure de Charles Pasqua au soutien à Hollande se nomme lui-même par anti- phrase «  Grenoble innove ». Le dernier Adjoint au bétonnage de Michel Destot a poursuivi avec application la politique de Pierre Kermen (Verts/Ades). Il  portait notamment le projet mortifère de l’esplanade et n’a jamais émis aucune idée sur rien pendant ses mandats, ni depuis. De ce fait il a choisi «  Grenoble Innove » comme appellation.

SALARIÉ de CARIGNON, PUIS RÉCOMPENSE POUR TRAHIR

Evidemment il est d’autant plus dans la posture «  morale » contre Carignon qu’il a été son salarié, son collaborateur. Il a été rémunéré politiquement une première fois en étant nommé Adjoint au Maire de Destot pour avoir soutenu la candidature de la Députée PS contre Carignon. Il n’a pas encore compris que la trahison n’est payée qu’une fois. Pour solde de tout compte.

E.CHALAS “MET EN PÉRIL LE RASSEMBLEMENT QUI S’ESQUISSAIT

Pour lui la nomination d’Emilie Chalas «  est un énorme gâchis » qui «  met en péril le rassemblement qui s’esquissait » ( !) Mais il poursuit «  son travail pour une alliance large de Grenoblois (…) dans le respect des parcours… » On le comprend. Mieux vaut ne pas regarder « les parcours… » .Aux dernières nouvelles, le Sénateur Michel Savin ( LR) chercherait à lui offrir une porte de sortie avec l’ex-Préfet Bonnetain qu’il pousse désespérément . Rien n’est perdu. On aura tout vu. Les grenoblois devraient sanctionner sévèrement ces manoeuvres.

S.GEMMANNI PARLE POUR M.CHAMUSSY….

De son côté le  conseiller régional “centriste ” – c’est l’appellation qu’ils donnent tous à l’opportunisme professionnel – s’étrangle aussi. Stéphane Gemmani  parle pour Chamussy précisant dans le DL qu’il a « la responsabilité du groupe Grenoble 2020 « alors que leur alliance annoncée en grandes pompes est rompue.

DE LA DROITE, AU PS à EN MARCHE ….

«  L’élection municipale est en passe d’être confisquée « clame t -il puisqu’il est sur la touche. Celui qui a été successivement sur la liste de droite contre Destot, puis tiré par Philippe de Longevialle pour entrer dans la municipalité Destot, qui a abandonné le même Longevialle en 2014 pour figurer sur la liste Safar ( PS), qui a été élu Conseiller Régional sur la liste PS conduite par Eliane Giraud et JJ Queyranne, qui  a sollicité l’investiture En Marche pour les Sénatoriales  ( vous suivez?) … veut «  la création d’une dynamique d’un genre nouveau ».

S.GEMMANI ” EST DISPONIBLE POUR MA VILLE” (!)

D’ailleurs « au nom des valeurs qu’il représente » ( !) , il annonce : «  je suis disponible pour ma ville et pour servir l’audace à laquelle elle aspire depuis si longtemps » .

Faut il qu’il soit seul pour que personne ne le conseille un tant soit peu afin de l’amener à détourner un instant le regard de son nombril.

UNE ABSENCE TOTALE DE POIDS ÉLECTORAL

Les supplétifs sont dans l’impasse. « Le grand rassemblement » n’existe évidemment pas. Comme ils n’ignorent pas leur absence de poids électoral et se haïssent entre eux, ils ne peuvent  pas additionner leurs ambitions personnelles.

La seule porte de secours qui peut s’ouvrir dans la chute serait la constitution de la liste PS canal historique qui renoncerait à disparaître du paysage grenoblois. Un déchirement pour eux car ils renoueraient avec leur dernier amour , la municipalité Destot dans laquelle ils ont siégé jusqu’en 2014 .

UN PRINCIPE : CHANGER DE CAMP à CHAQUE ÉLECTION

Or leur principe est de changer de camp à chaque élection. Même cette porte pourrait leur être fermée si Olivier Noblecourt ( PS a moitié repenti) en prenait la tête: il les connaît trop.

LA RECHERCHE ÉPERDUE DE PLACES

Plus ils annoncent se placer dans le «  nouveau monde » moins ils sont crédibles tant leur parcours et leur seule ambition personnelle crève l’écran. Plus ils accumulent les poncifs sur ” les citoyens de tous horizons“, plus on les sait isolés, sans soutien, à la recherche éperdue de places.

LE VÉRITABLE NAUFRAGE EST LA

Le véritable naufrage est là. Ils n’ont pas compris  que le nouveau monde ressemble à l’ancien sur un point: la réussite repose sur une conviction , une continuité dans la pensée , une sincérité et même une authenticité.Il faut également défendre une cause qui dépasse sa personne et l’oubli de soi-même. On comprend pourquoi ça ne peut pas marcher pour eux.

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *