LE DEGRÉ ZÉRO de S.GEMMANI ….

Alors que l’agglomération grenobloise est victime d’une violence endémique, conséquence d’une politique de peuplement, de bétonnage, d’absence de toute borne, Stéphane Gemmani (app PS) qui a siégé dans la dernière municipalité Destot y va de son commentaire habituel. Bien dans la ligne de l’immobilisme et des mots pour rien dire. “Comme en octobre 2017, nous appelons de nouveau à un “Grenelle de la sécurité urbaine” où l’État et les différents acteurs politiques et associatifs locaux se réuniraient pour imaginer des solutions ensemble” dit il au DL (12/8/18) .

UNE BONNE VIEILLE COMMISSION BAPTISÉE “GRENELLE…”

Rien de mieux qu’une bonne vieille commission de la III ème République, rebaptisée “Grenelle” de ceci ou cela pour remplir le vide de la pensée. Les élus locaux veulent continuer à vivre des problèmes mais surtout pas les résoudre. Alors que  l’heure est aux actions est aux solutions. Pour l’instant seuls Alain Carignon et la société civile qui travaille avec lui en proposent de concrètes, de sérieuses, de courageuses afin de stopper le développement de la délinquance.

Pour S.Gemmani et quelques autres ça continue à être le degré zéro de la politique. En 2020 les grenoblois ne s’en contenteront plus, ne se laisseront pas endormir. La ville au bord de l’explosion attend un cap et un capitaine.

 

14 août 2018

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *