FINANCES: E.PIOLLE A MIS GRENOBLE DANS L’ULTRA ROUGE

Quand les Rouge/Verts ne peuvent pas nier leurs fautes, ils cherchent à égaliser. Ainsi de la situation financière de Grenoble. Le discours est le même. Il imprègne la culture ambiante. D’ailleurs le DL fait appel à Michel Albouy un professeur émérite à l’Université qui avait été choisi par Michel Destot pour analyser la gestion Carignon, pour commenter la situation d’aujourd’hui. (27/10/19). C’est dire.

12 ANNÉES PÈSENT COMME 43 ANS…

En analysant 55 ans de gestion grenobloise (Dubedout + Carignon + Destot + Piolle) voilà qu’on ne sait plus à qui attribuer la faute. Les 12 années Carignon pèsent aussi lourd que les 43 autres !

A.CARIGNON N’A JAMAIS AUGMENTÉ LES TAUX COMMUNAUX

Comme le rappelle Alain Carignon dans un communiqué “Mes mandats sont caractérisés par des investissements d’avenir considérables (20 hectares de réserves foncières de parcs et jardins, les premières lignes de tram avec la requalification du centre-ville,  Europole, l’arrivée du Synchrotron, Reynies-Bayard…) avec  un endettement correspondant,  mais une maîtrise totale des dépenses de fonctionnement maintenues en dessous de 50 % du budget et une maîtrise totale de l’imposition communale dont les taux n’ont  jamais augmenté pendant mes 12 années de mandat et même baissé une année“.

APRÉS 13 ANS DE VERTS/PS, GRENOBLE DEVIENT N°1 POUR L’IMPÔT

Quand Grenoble est elle devenue la première ville de France pour l’impôt sur les ménages ? Une place qui n’apparaît pas dans les propos rapportés par Jean-Benoit Vigny. En 2008 lorsque Michel Destot et Jérôme Safar réélus après avoir promis de ne pas augmenter les impôts, ont fait + 10 %. Avec Olivier Noblecourt (PS) comme Adjoint au Maire.

LES DÉPENSES DE FONCTIONNEMENT EXPLOSENT

Pourquoi en 2008, après 13 ans de gestion depuis le départ de Carignon en 1995, la ville était elle exsangue ? Parce que les dépenses de fonctionnement (clientélisme) avaient explosé sans que la dette n’ait été maîtrisée. Qui a géré entre 1995 et 2008 Grenoble ? Les élus Verts/Ades de Piolle avec le PS et le PC. Terrible.

EN 2016 AVEC PIOLLE : AU BORD de la MISE SOUS TUTELLE

Pourquoi en 2016, après 6 ans de gestion PS/PC (2008/2014) et 2 ans de gestion des élus Verts/Ades et PG avec Eric Piolle la ville était-elle au bord de la mise sous tutelle ? 21 ans après le départ de Carignon.

ILS ONT DILAPIDÉ LA HAUSSE D’IMPÔTS DE + 10 %

Parce qu’entre 2008 et 2016, au lieu de réformer, contenir les dépenses de fonctionnement maitriser la dette, ces mêmes élus ont poursuivi, dilapidé la hausse d’impôts des grenoblois.

E.PIOLLE : UN PLAN D’AUSTÉRITÉ BÊTE ET COMPTABLE

On se souvient qu’Eric Piolle en catastrophe a mis en place un vulgaire plan d’austérité le plus bête et le plus comptable qui soit : gommer ce qui dépasse, fermer les bibliothèques les moins fréquentées, réduire la santé scolaire…

TENIR LA TÊTE HORS de L’EAU JUSQU’EN 2020

Evidemment ce plan n’a rien résolu. Il permet juste de tenir la tête hors de l’eau jusqu’en mars 2020. Avec difficulté car un accident grave avec les équipements qui ne peuvent plus être entretenus peut arriver comme on l’a vu avec l’incendie criminel de l’hôtel de ville.

INCAPABLES DE DÉBLAYER LES FRICHES URBAINES

Les gymnases qui ont besoin de travaux urgents ne se comptent plus (Reyniès-Bayard, les Trembles, Malherbe.. Les friches urbaines que la municipalité n’a même pas les moyens de déblayer s’étalent sous les yeux des habitants comme la piscine des Iris à Villeneuve ou l’ex-tènement Allibert à Alliés-Alpins.

LA TOUR PERRET S’ÉCROULE

La Tour Perret s’écroule et Eric Piolle chante autour d’elle mais n’a pas le premier million d’€ pour apporter sa part aux 8 M€ pour la remettre en état. L’ancien Musée de Peinture de la place de Verdun est abandonné.

Michel ALBOUY OUBLIE DE DIRE QUE GRENOBLE EST N°1

Michel Albouy se gardant bien de rappeler que Grenoble est première de sa strate pour l’impôt sur les ménages car il faudrait dire depuis quand (2008) et à cause de qui (Destot et les élus Verts/Ades), note seulement « Les impôts locaux pesaient 847 € par habitant de la commune en 2017, selon les données de la Direction générale des collectivités locales. Pour les villes de même strate, c’est 638. » Mais il y a pire avec l’endettement : « La dette par habitant est de 1 717 euros alors que, pour la strate, c’est 1 151 € ! » .

EN 2018 UN JUGEMENT ACCABLANT SUR LA GESTION DESTOT/PIOLLE

En 2018 la Chambre Régionale des Comptes (CRC) à rendu un jugement accablant sur la gestion Destot/Piolle des années 2011 à 2016. On pourrait presque se demander si ce n’est pas la faute à Carignon ! Par exemple elle note qu’entre 2011 et 2016, les municipalités ont encore recruté 1 300 personnes -principalement des contractuels- au moment ou des services entiers étaient transférés à la Métro.

EXONÉRER DESTOT ET PIOLLE DE LEUR ÉCRASANTE RESPONSABILITÉ

Cette uniformisation a pour objet ou pour conséquence -suivant que l’on pense que cette présentation résulte d’une volonté politique ou qu’elle est inconsciente- d’exonérer Michel Destot et Eric Piolle de leur écrasante responsabilité. Elle est également un appui évident à la campagne électorale des sortants.

En 2017 l’écart entre ce qu’un grenoblois paie en impôt par rapport à la moyenne des grandes villes avait encore augmenté : accablant pour E.Piolle (extrait de la CRC)

UNE INCROYABLE MANSUÉTUDE

On retrouve cette incroyable mansuétude ou connivence dont bénéficient ces élus de la part des universitaires, des médias et de la justice. Imagine-t-on ce qu’il en serait des commentaires si Alain Carignon avait été le Maire qui a fait de Grenoble la numéro 1 de l’impôt ou si la ville avait été menacée de mise sous tutelle dans son mandat ?

POUR M.ALBOUY L’ALTERNANCE N’APPORTE RIEN

Tandis qu’il n’y aurait pas de comptes à demander à Eric Piolle et ses amis puisque tout le monde est coupable. D’ailleurs l’alternance n’apporterait rien dans ce domaine selon Michel Albouy : “je ne vois pas de candidat qui puisse être élu sur la base d’une simple rationalité financière. Ce ne serait pas un message porteur.”

Dés sa première année de mandat, 2015, Eric Piolle a augmenté la dette des grenoblois (source Ministère des Finances)

ON CONTINUE COMME AVANT AVEC LES MÊMES

Le bilan est escamoté. Le projet de la société civile ignoré. Le tour est joué. on continue comme avant avec les mêmes.

Sauf qu’Alain Carignon et la société civile proposent depuis des mois une véritable alternative avec le big bang des services, l’intervention des opérateurs privés dans le patrimoine abandonné afin de dégager de nouvelles recettes, la révision du périmètre municipal et des restructurations.

STOPPER LES BUREAUX de la MÉTRO, VENDRE LA BANQUE

Le seul arrêt des … 86 M € de bureaux que la Métro veut engager (le coût du Stade des Alpes) la revente du siège de la banque acquis par Eric Piolle qui exige encore 1,9 M€ de travaux pour être mis aux normes représentent des dépenses stoppées et des recettes. Il en est de même avec Alpexpo.

DES IMPÔTS ÉLEVÉS et des SERVICES de BASE PLUS ASSURÉS

Michel Albouy ne l’a pas lu et le “Dauphiné” s’en délecte : “Je ne vois rien dans les projets des potentiels élus qui me fasse penser le contraire” dit l’universitaire. D’ailleurs il justifie ce haut niveau d’impôts par un niveau de services élevé oubliant que ceux-ci sont rognés par tous les bouts et que la ville n’assure même plus ses tâches de base (patrimoine, embellissement, propreté, sécurité..)

UNE ALTERNATIVE à la RUINE FINANCIÈRE

Tout le débat de mars 2020 consiste à faire émerger ce qu’une grande partie de la Nomenklatura locale, avec tous les moyens dont elle dispose, veut ignorer ou minimiser : il existe (heureusement !) une alternative à la ruine financière de Grenoble et des grenoblois, à la baisse des services et aux impôts les plus élevés de France.

UN PIÉGE MORTEL POUR LES GRENOBLOIS

Ceux qui veulent “la continuation”, tels Eric Piolle, Olivier Noblecourt et les autres ont tout intérêt à faire croire qu’elle n’existe pas. Il semble que les grenoblois soient suffisamment attentifs pour sortir de ce piège mortel pour eux.

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

2 Comments

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *