SIÈGE de la MÉTRO : Le COÛT du STADE des ALPES !

Ils sont devenus fous. La majorité Piolle de la Métro a voté pour… 86 M€ de dépenses afin de construire un nouveau siège de la Métro bd Jean Pain.

Toute la gauche et les Verts se sont mobilisés derrière Claire Kirkyacharian la Première Vice Présidente (Verts/Ades) de la Métro, mère des enfants de Raymond Avrillier chargée de l’administration générale et derrière l’élue communiste de St Martin d’Hères, Michéle Veyret chargée du ” patrimoine”.

ON PAIE UN SIÉGE et UN PLANÉTARIUM à C.FERRARI

L’union sacrée. Christophe Ferrari (PS repenti) tout heureux de faire comme les autres : pour qu’il se tienne tranquille on lui paie son siège en sus de “son” Planétarium. Le Président potiche s’amuse comme il peut. Ses joujoux sont couteux. D’ailleurs il a tenu à préciser à propos du nouveau siège: « Il n’y a aucune gabegie financière » . ( DL du 11/4/9) ça va mieux en le disant.

A.CARIGNON AVAIT DÉNONCÉ CETTE FOLIE BÉTONNIERE

Le coût prévisionnel est déjà passé de 46 M€ à 86 M€. Seul Alain Carignon avait dénoncé dans une vidéo cette folie “bétonnière” il y a quelques semaines. Elle avait été votée sur tous les bancs…

COMME LE STADE DES ALPES

Lors de la dernière séance de la Métro Jean-Damien Mermillod-Blondin a défendu le contribuable et rappelé le triste exemple du Stade des Alpes : de 40 M € prévisionnels il a fini a près de 100 Millions !

Dans une agglomération endettée jusqu’à l’os, ou le contribuable est pressuré d’impôts la gabegie de cette majorité est insupportable. Mais Claire Kirkyacharian fidèle à la langue de bois a répondu: « Le service public a un coût ». Comme si construire un siège aller améliorer le service du public.

UN ÉLU PS DÉFEND LES THÈSES DE CARIGNON

Mais il s’est trouvé un élu PS de Fontaine, Laurent Thoviste, pour reprendre une partie de l’argumentation développée par Alain Carignon : « On aurait dû réétudier ce projet sur plusieurs points. La logique est-elle de tout centraliser ? Je suis par ailleurs effaré que nous ne soyons pas capables de mutualiser les salles du conseil avec le Département et l’hôtel de Ville de Grenoble. Enfin, on prend une décision à quelques mois de la fin du mandat, nous en laissons la réalisation à nos successeurs… » (DL du 11/4/9)

LE PROGRAMME DE LA SOCIÉTÉ CIVILE

On imagine la gêne dans l’assemblée alors que le collectif de la société civile avec Alain Carignon font figurer dans leur programme la suppression de la salle des délibérations de la mairie pour utiliser celle de la Métro.

Ce bouquet d’arbres serait rasé aussi pour construire le siège de la Métro : 86 M€

L’HÔTEL DE VILLE DEVRAIT ÊTRE FERMÉ

Car l’hôtel de ville de Grenoble n’étant plus aux normes, il devrait être fermé. Cette absence de réflexion globale sur les mutualisations, sur la répartition dans les quartiers afin de les re-qualifier, sont caractéristiques d’une politique à front de Taureau tellement elle est bête et datée.

NOS FORCES NE SURVIVRAIENT PAS

Ce acte final de la majorité Rouge/Verts/PS/PC signe un mandat marqué par la médiocrité : l’agglomération grenobloise a disparu des radars et sans un sursaut en 2020, même ses forces anciennes qui perdurent contre leur environnement local, seraient menacés.

L’université et la recherche grenobloise ne survivraient pas à tant d’incompétence.


Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

One Comment

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *