LREM VEUT CHOISIR PAR SONDAGE AVEC L’IFOP

L’IFOP a commencé un sondage téléphonique à Grenoble sur les municipales. Il cite les 3 candidats potentiels à l’investiture LREM, soit Emilie Chalas, Olivier Six et … Olivier Véran (PS repenti).

O.VÉRAN (PS REPENTI) REVIENT PAR LA FENÊTRE

Ce dernier avait publiquement juré être retiré de la course et avait apporté son soutien à Emilie Chalas contre Olivier Six, le patron du parti. Il revient pas la fenêtre. Mais un autre non candidat LREM est testé: Olivier Noblecourt également PS repenti. S’il n’était pas choisi par LREM il pourrait être candidat PS canal historique. Vous suivez ?

LA COMMISSION D’INVESTITURE : UN THÉÂTRE D’OMBRE

Alors que les candidats doivent être entendu demain par la Commission Nationale d’investiture le parti a décidé de s’en remettre au… sondage pour choisir sa tête de liste. L’opération de demain est donc totalement virtuelle et les candidats qui vont plancher savent le faire pour rien.

ATTENDRE LE RÉSULTAT DU SONDAGE

La vieille politique a de beaux jours devant elle. La “délibération” de la Commission nationale d’investiture durera le temps que les résultats du sondage remontent.

Cecile PROST N’EST PAS SONDÉE …

A noter que Cécile Prost, également candidate à la candidature, n’est pas testée. C’est dire la considération du parti à sa candidature. Ici aussi le virtuel et les apparences dominent. Tout est faux. Comment les acteurs de cette comédie acceptent-ils de la jouer ?

Olivier Véran (à droite) du temps de son Hollandisme militant (!) avec les caciques du PS, JJ Queyranne et Eliane Giraud sénatrice PS, revient par la fenêtre contrairement à ce qu’il avait annoncé à E.Chalas…

CARIGNON, PIOLLE, SALAT, NOBLECOURT…

L’IFOP teste également les intentions de vote sur les autres candidats : Eric Piolle, Alain Carignon avec la société civile, Marie-Jo Salat pour la mouvance du PS canal historique et bien entendu le Rassemblement National.

LES DUPOND et DUPONT SÉPARÉS DISPARAISSENT

Dès qu’on arrive aux choses sérieuses ceux qui font de la mousse avec rien disparaissent, tels les Dupond et Dupont désormais séparés, Stéphane Gemmani et Mathieu Chamussy dont “le rassemblement dans l’arc progressiste” est bien compris par les sondeurs professionnels pour ce qu’il est : vouloir se caser. Ils ne sont donc même pas sondés. Leur existence est maintenue médiatiquement seulement localement : une absolue nécessité pour eux s’ils veulent être Adjoints au Maire ou conseiller municipal. Mais l’électeur est trompé sur la marchandise.

LE PARTI S’INTERDIT TOUT RENOUVELLEMENT

Avec ce sondage IFOP, LREM signe son embarras face à la cacophonie et aux affrontements locaux. En choisissant la méthode politicienne centralisée plutôt que de donner la parole à la base comme le proposait Olivier Six, le parti s’interdit tout renouvellement.

LES SEULS AUTHENTIQUES, SINCÉRES et ENGAGÉS

Décidément les grenoblois en apprennent tous les jours un peu plus. A ce jour les seuls qui sont authentiques, sincères et engagés sur des propositions qui concernent Grenoble sont les citoyens du collectif de la société civile pour l’alternance avec Alain Carignon.

Tous les autres louvoient, trichent, fuient ou n’ont rien à dire aux Grenoblois. L’IFOP ne pourra rien changer à cette nouvelle donne.

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

One Comment

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *