COMMERCES: E.PIOLLE DÉTRUIT LA VILLE

COMMERCES: E.PIOLLE DÉTRUIT LA VILLE
30 juin 2019
    

Malgré les efforts considérables des commerçants pour améliorer l’image de la ville, attirer les clients, le cumul des annonces anxiogènes avec l’inaccessibilité de la ville, la malpropreté, l’insécurité produisent les effets délétères que chacun constate.

UNE MARQUE QUI IRAIT AU SUICIDE

Il est impossible de compenser la politique municipale. Même dangereux. Lancer aujourd’hui une marque “Grenoble/Alpes” avec un produit qui subit les foudres de la communication Piollesque c’est aller au suicide.

DES EFFETS D’ANNONCES RÉPULSIFS POUR LA VILLE

Roms installés au centre ville, annonce d’un arrêté anti-expulsion illégal imposé aux propriétaires, tolérance à l’égard du Burkini, fermeture des piscines municipales pendant la canicule (!) puis ouverture de celles-ci jusqu’à 14 H car la sécurité ne peut plus être assurée… les messages nationaux tuent l’attractivité de la ville et créent pas ondes successives des effets répulsifs. Les acteurs économiques rament à contre courant de leur municipalité !

LES FAILLITES SE MULTIPLIENT AUSSI

Les rideaux baissés sont de plus en plus nombreux. Mais les ventes aux enchères des commerces en faillite aussi. Caserne de Bonne, place de la gare… aucun quartier n’est épargné.

UN COLLECTIF DE COMMERCANTS CRIE SA RÉVOLTE

Un nouveau collectif de commerçants s’est créé révolté par le mépris avec lequel ils sont traités pendant les travaux interminables qui ne prennent aucunement en considération leur activité. Aucune indemnisation n’ayant été envisagée.

Ils ne sont pas tous décidés en effet à mourir la bouche ouverte en remerciant celui qui les étrangle.