LOGEMENT SOCIAL: B.SCHUMAN ( Verts/FI) et les AUTRES AUX ABONNÉS ABSENTS

 

Dès qu'il s'agit d'inaugurer un immeuble dont les qualités sont vantées jusqu'à plus soif, ils sont là. Quelques mois plus tard, lorsque tous les dysfonctionnements apparaissent , les locataires ont trop froid ou trop chaud, ils disparaissent. 

GRENOBLE-HABITAT : PRESIDENTE, Barbara SCHUMAN ( Verts/FI)

Ainsi encore dans le" Dauphiné " ( 26/7/22) Laure Mamet la journaliste parvient à traiter la situation intenable de locataires de " Grenoble-Habitat" à Malherbe sans prononcer le nom de la Présidente, une élue, Barbara Schuman ! 

« Les excréments de tout l’immeuble finissent dans ma baignoire », raconte  Fatima au DL. Cette mère de 36 ans, son mari et ses quatre enfants disent vivre l’enfer dans leur logement social, à Malherbe, où ils ont emménagé en 2015.

" MA FILLE EST TRAUMATISÉE, RATS, CAFARDS... "

"La source de leur détresse ? Des fuites d’eaux régulières, entraînant avec elles les déchets des canalisations voisines. Conséquence, d’après la famille, de l’explosion d’une colonne montante, six ans plus tôt, dans leur salle de bains. ils se plaignent de la présence de rats et cafards dans la pièce."

« Ma fille est traumatisée, elle ne rentre plus seule dans la salle de bains », sanglote l’auxiliaire de vie, en arrêt maladie depuis trois mois. La famille a pu remonter jusqu'au ... directeur de gestion de " Grenoble-Habitat", Jérôme Lavene qui a " accepté de la recevoir " (!). C'est dire la proximité de Barbara Schuman et du peuple. 

 

MALHERBE : ASCENSEURS EN PANNE PLUSIEURS MOIS

Il y a quelques temps, entouré de mères de famille, Mimoun M' Rad, Président de Convivialité Malherbe postait une vidéo d'ascenseur en panne depuis plusieurs mois. Dans un immeuble géré par Grenoble-Habitat. Reprise par les réseaux, soulevant l'indignation puisqu'une femme enceinte devait monter les escaliers. Furieuse , Barbara Schuman a réagit et l'ascenseur a enfin été réparé la semaine suivante. Mais  Mimoun M' Rad, locataire a été la cible de sa vengeance : tentative d'expulsion - Grenoble -Habitat sera condamné à lui payer des dommages et intérêts - puis prise en compte soudaine d'une très vieille demande d'appartement dans un quartier apaisé.... Une gestion qui fait peur. 

ACTIS : PRÉSIDENTS, E.PIOLLE ET E.MARTIN, LOGEMENTS VIDES 

Côté Actis Présidé par Éric Piolle, puis Elisa Martin, la punition est la même. Les HLM vides qui ne trouvent plus preneurs se comptent par centaines compte tenu de la dégradation des quartiers. Au Lys Rouge , à Mistral, à Villeneuve, à Hoche certains sont squattés par des dealers, d'autres stockent la drogue gardés par des hommes armés. 

HOCHE, LOGEMENT HLM STOCKAGE de DROGUE: E.PIOLLE REFUSE d'AGIR

Récemment un dealer de Hoche a été condamné par la justice. Dans le procès-verbal figure l'adresse de l'appartement HLM servant de local de stockage de la drogue. Dès le 20 juillet, Alain Carignon a écrit à Eric Piolle lui demandant "  une fois de plus,  que vous m’informiez des actes que vous avez diligenté (avertissements, plaintes, amendes, procédures d’expulsion…) à l’égard du locataire actif participant à ce trafic, contrevenant de toute évidence au règlement des HLM qui s’impose lui.  Sans action de votre part, les forces de la police Nationale seront totalement impuissantes à déjouer des trafics organisés à partir de logements sociaux et leurs voisins continueront à vivre dans la peur. "

LES ROUGE/VERTS REFUSENT TOUTE ACTION 

A chaque étape l'opposition demande des actes. Alors que la municipalité et Actis disposent de tous les moyens d'agir, d'une décision de justice, rien ne se passe car les élus Rouge/Verts ne veulent aucunement lutter contre les nuisances que supportent les locataires. Qu'il s'agisse de la vie quotidienne ou de la délinquance. 

 

GRENOBLE DEVENUE PREMIÉRE POUR LES AGRESSIONS VIOLENTES

Pourtant un jeune est mort récemment  sur son scooter , tué par un policier braqué par une Kalachnikov place d'Apvril. Il s'agissait visiblement d'une opération de règlements de comptes à Hoche. Est-ce que Piolle attend d'autres drames pour agir? Va t-il chaque fois mettre en place une "cellule psychologique"?  

Grenoble est devenue la première ville de France pour les agressions violentes et les vols à la tire pour 1000 habitants. De plus en plus de familles décident de quitter la ville afin de ne pas exposer leurs enfants à d'éventuels dégâts collatéraux dont ils pourraient être les victimes. 

LE LOGEMENT EST DÉCRÉTÉ " INCONDITIONNEL " 

Au fur et à mesure ces départs sont compensés par l'arrivée de la filière mafieuse des Roms qui viennent camper pour être logés, par les étrangers en situation irrégulière qui viennent des pays du sud se réfugier à Grenoble ou leur logement est décrété " inconditionnel" par la municipalité, qui ne dispose évidemment pas des moyens de tenir cette promesse. 

DES DIFFICULTÉS ET TENSIONS IRRÉVERSIBLES 

 Les grenoblois qui ont le sens de la solidarité active savent bien que la ville ne peut pas accueillir toute la misère du monde. 

En abandonnant les quartiers et en poursuivant une politique irresponsable d'attribution de logements cumulée à ces politiques d'accueil irresponsables, la municipalité Piolle est en train de créer une ville aux difficultés et tensions irréversibles si les grenoblois ne réagissent pas. .

2 Comments

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.