MÊME CHEZ LES VERTS, PIOLLE SENT LE SAPIN

 

Les retrouvailles dites " chaleureuses" selon Place Gre'Net de Yannick Jadot et Eric Piolle se sont limitées à la deuxième circonscription . Réduites à la visite des locaux de l'Agence locale de l'énergie et du climat ( Alec) aux côtés de la candidate Verts/extrême gauche Cyrielle Chalelain et son suppléant Alban Rosa. Dans cette circonscription on le sait un communiste dissident se présente pour protester contre la fermeture de la candidate Nupes à son parti. 

E.PIOLLE EST RÉDUIT AUX MARGES 

A St Martin d'Hères et Echirolles, en lutte contre le PC et dans un secteur ou le communautarisme est favorisé - les Maires Queiros et Sulli ont maintenu leur règlement piscine sans désapprouver Piolle formellement - Eric Piolle a encore sa place. On mesure les segments auxquels il est réduit depuis ses dérives vers l'islamisme. En réalité plus personne ne veut de son encombrant soutien. Il n'est plus demandé  pour la campagne législative depuis qu'il a réveillé la querelle avec les laïcs au sein de la gauche. Au plus mauvais moment.

 

DES CANDIDATS VERTS LUI PRÉFÉRENT... Christophe FERRARI

La preuve en est donnée par sa non présence au meeting de Yannick Jadot pour soutenir Jérémie Iordanoff . Piolle fait tâche et perdre des voix. Avec lui les candidats sont contraints de se positionner sur le burkini et donc de diviser leurs électeurs. Il n'était donc pas le bienvenu à ... St Martin d'Uriage. C'est dire si le phare de l'humanité que nous avons la chance d'avoir comme Maire illumine loin la planète. Suprême honte : Christophe Ferrari lui a été préféré ! 

J.IORDANOFF ( Verts)  " LE BURKINI, DÉCISION INCOMPRÉHENSIBLE"

Car Iordanoff a été clair : « Je suis contre le burkini dans les piscines municipales .Cette décision est incompréhensible. Je suis assez inquiet du retour de la religion dans l’espace public. Et je pense qu’à Grenoble, ça a été mal compris, il y a une forte inquiétude, moi-même j’ai vraiment du mal à comprendre pourquoi on en est arrivé là. » ( DL 20/5/22) . Encore une victime de la "Zemmourisation des esprits..." 

DES ACCORDS ÉLECTORAUX AVEC LA SULFUREUSE " ALLIANCE CITOYENNE"?

Son arrogance et sa suffisance qui l'ont empêché de faire marche arrière sur le burkini ont mis Piolle dans cette impasse. A moins que des accords électoraux aient été noués avec la sulfureuse " Alliance Citoyenne" qui a constitué des fichiers contestés qui ont pu servir aux élections municipales. On cherche en effet les raisons de cette bérézina politique et médiatique.

Ses effets sont en tout cas immédiats. Quasiment aucun candidat ne se revendique de lui et les leaders nationaux - y compris de son parti- font le service minimum avec lui, très gênés aux entournures. 

 

UNE PARTIE DE LA MAJORITÉ MUNICIPALE VOUDRA TIRER LE BILAN

Piolle est réduit aux acquêts et aux murs grenoblois dont il ne peut plus sortir , sinon pour des saillies médiatiques qui lui nuisent autant qu'à Grenoble. A l'issue des élections législatives, on imagine qu'une partie de la majorité municipale voudra tirer le bilan malgré son fonctionnement autoritaire. Car intra-muros les candidats sont 100 % Insoumis, les Verts étant écartés, et Elisa Martin, elle-même candidate, ayant voté contre le burkini , sortira renforcée en interne quel que soit son résultat . Aux Présidentielles et aux législatives ce sont les élus Mélenchonistes qui auront fait les voix des Grenoblois. Pas les Verts.

LE VISAGE ÉLECTORAL DE GRENOBLE A CHANGÉ  

En parallèle du jugement du Conseil D'Etat et de ses suites qui poursuivra la série judiciaire sur le front du burkini devenu le sparadrap politique du Capitaine Haddock pour Piolle, cette nouvelle donne politique change le visage électoral de Grenoble dans la perspective des municipales auxquelles Piolle n'est plus candidat. 

AFFAIBLI IDÉOLOGIQUEMENT, ÉLECTORALEMENT, HUMILIÉ SUR SON TERRITOIRE

Très affaibli idéologiquement, très affaibli électoralement, humilié sur son territoire par ses partenaires de la gauche social-démocrate et par les Insoumis,  sans l'autorité d'un Maire qui se représente  Eric Piolle devrait être confronté à l'heure des choix un peu plus vite que convenu....

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.