Parc Henri TARZE : L’URBANISATION VA COMMENCER ?

 

Dans le cadre de la végétalisation de la ville et de la lutte contre les ilots de chaleur, avec l'appui de l'Adjoint-gadget à la Fraîcheur (!) la municipalité a décidé d'urbaniser le parc Henri Tarze dans le quartier Jean Macé. 3000 M2 de parc existant c'est trop ! 

Un quartier pourtant déjà bien densifié avec le clos des Fleurs et ses 520 logements, la cité Jean Macé....

UN DÉBROUSSAILLEMENT VIOLENT : L'URBANISATION PROCHAINE ? 

Des habitants nous signalent son débroussaillement  violent du parc en plein mois d'août. Bien entendu sans nettoyage. Les sacs plastiques et autres détritus dont désormais apparents. 

Est-ce le signe que cette urbanisation va commencer ? 

LA DÉPOLLUTION DU SITE PAS RÉALISÉE

Elle doit être précédée de la dépollution du site qui ne l'a toujours pas été malgré ce qu'on sait de cette situation. La municipalité préfère attendre pour ce type d'urgence. D'ailleurs Eric Piolle a autre chose à penser ! 

E.Piolle veut supprimer cet ilot de verdure de 3000 M2 pour lutter contre le réchauffement climatique et les ilots de chaleur à Grenoble

 

UN QUARTIER TRÈS DÉFAVORISÉ 

Le quartier est très favorisé par la majorité municipale pour laquelle il a d'ailleurs largement voté en juin dernier montrant son appui à ces décisions-là ! La crèche de la Goëlette est menacée, l'école Claude Bernard a été fermée et attribuée au Fournil et les habitants de la Presqu’île attendent depuis 4 ans le modeste jardin promis. 

UN CAMP de ROMS QUARTIER Jean MACE... 

Enfin un camp de Roms vient de s'installer sur le terrain vague entre l'Ecole Simone-Lagrange et la voie ferrée "dans ce qu'il faut bien appeler un bidonville" indique l'Union de Quartier Confluence qui ne demande pas son évacuation. 

... PASSERELLE DE LA GARE AUSSI.

Le quartier a déjà supporté un camp dans le parc Tarze lui-même. Sous la passerelle de la gare de nouveaux occupants sont également en train de s'installer. Rappelons qu'Eric Piolle avait fait évacuer ce dernier avant les élections et empêché toute nouvelle installation jusqu'au second tour. Les gros malins sont des "humanistes" à calendrier variable et la vie reprend son cours. 

TIRER VERS LE BAS et la PAUPÉRISATION 

Quartier par quartier la bétonisation se poursuit sans aucune retenue. Une folie avec le réchauffement climatique mais les élus Rouge/Verts s'en moquent. Ils veulent tirer vers le bas et la paupérisation générale pour les autres...

Les grenoblois en ont demandé. Il semble qu'Eric Piolle soit bien décidé à leur en donner.  

 

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *