Jean MACÉ : CES ARBRES QU’ON ABAT

Quartier Jean Macé, pas plus qu’ailleurs mais pas moins, la municipalité Piolle abat systématiquement les arbres “pour des raisons techniques” toujours inexpliquées selon l’élu préposé au verbiage, Jacques Wiart (Verts/PG).

Près du Clos des Fleurs -le bien nommé- un groupe de 520 logements, il y avait certainement urgence à abattre tous les arbres situés entre la rue Henri Tarze et l’ensemble immobilier. En effet ces arbres constituaient une frêle barrage de chlorophylle  entre la circulation de la rue et les immeubles. Ils étaient donc de trop.

LA PRESQU’ILE VA ACCROITRE LA CIRCULATION MALGRÉ L’ÉVANGILE SELON  Y.MONGABURU (Verts/Ades)

Pourtant la circulation s’accroit dans cette partie de la ville du fait des bouchons de la Bastille. Il semble aussi que les Evangiles de Yann Mongaburu (Verts/Ades) selon lesquels les milliers d’habitants supplémentaires de la presqu’ile n’engendreraient pas un seul déplacement voiture supplémentaire ne soient pas totalement suivis.

https://grenoble-le-changement.fr/2016/11/22/presquile-la-nouvelle-villeneuve-sort-de-terre/

Au fur et à mesure que de nouveaux habitants arrivent l’horreur absolue se produit : certains possèdent des voitures et s’en servent de temps en temps. On se pose la question de savoir pourquoi la population n’est pas plus obéissante ? Des initiatives pour le redressement seront prises. En attendant c’est dans le quartier que la municipalité a aussi annoncé l’abandon de son plan crèches !

https://grenoble-le-changement.fr/2017/04/02/jean-mace-la-municipalite-trahit-aussi-son-plan-creche/

LA NOUVELLE ÉCOLE : DES MATERNELLES EN AVEUGLE 

De l’autre côté de la parcelle ou les arbres ont été abattus la nouvelle école du quartier se construit enfin avec 4 ans de retard puisque les élèves font leur scolarité dans des préfabriqués à l’école Jean Macé. Compte tenu du caractère contraint du terrain, malgré l’habillage en bois, la densité sera assez élevée et deux élus de la majorité municipale qui se sont désolidarisés des excès d’Eric Piolle ont dénoncé les classes de maternelles construites à l’aveugle.

https://grenoble-le-changement.fr/2017/04/22/jean-mace-les-classes-de-maternelles-construites-en-aveugle/

Les arbres à l’extérieur n’auraient pas été de trop…

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *