GARE : LE CAMP de ROMS NETTOYÉ AVANT les ÉLECTIONS

Comme annoncé par “Grenoble, le Changement”, Eric Piolle a finalement demandé l’évacuation du bidonville grossissant devant la gare. Il a souhaité être débarrassé du problème qu’il a lui-même créé .

En lançant un appel aux migrants à passer la frontière depuis le Montgenèvre , il avait créé un appel d’air considérable: juste à la gare c’est le 3 eme camp qui s’est développé.

ILS SONT LOGÉS DANS LES HLM de la VILLE

En finissant par les loger dans les HLM de la ville , il appelle d’autres à venir. Le ” Dauphiné ” ayant rencontré certains d’entre eux a expliqué qu’ils étaient arrivés à Paris , puis conduit en voitures à Grenoble. Par quelles filières?

... CONTRIBUANT à L’EXPLOSION des QUARTIERS

Les commerçants qui bordent le camp de la gare ont vu nombre de grosses cylindrées venir régulièrement prendre des occupants du bidonville.

Ces attributions de logements contribuent à rendre explosive la situation des quartiers concernés ( Village Olympique, Jouhaux,Villeneuve …)

PLUS DE NOUVELLES TENTES JUSQU’A MARS

Eric Piolle a donné consigne aux policiers municipaux de ne plus tolérer l’installation d’une tente nouvelle... jusqu’au mois de mars. C’est dire le grand coeur du Grand Timonier.

Son irresponsabilité aura trompé les plus malheureux, détruit le vivre ensemble et l’attractivité de Grenoble. Espérons qu’il en sera remercié.

21 novembre 2019