LE PUGILAT PIOLLE/NOBLECOURT AFFOLE LES COMPTEURS

L’heure du bilan fait sonner les cloches. Hier soir sur Télegrenoble Eric Piolle (Verts/PG) et Olivier Noblecourt (PS) ont poursuivi dans ce débat apaisé, respectueux des personnes (!) qu’ils accusent sans cesse les autres de ne pas respecter.

CORRUPTION ET CLIENTÉLISME AVANT 2014

Accusé la veille d’avoir laissé prospérer la corruption et le clientélisme avant 2014 sous la municipalité Destot, Olivier Noblecourt s’est étranglé, lui qui était venu au secours d’Eric Piolle quand les affaires ont commencé à sortir.

DÉCLARATION D’INTÉRÊT PAS PUBLIQUE

Hier soir Eric Piolle a accusé Olivier Noblecourt de ne pas rendre public son patrimoine, ni sa déclaration d’intérêt après l’avoir tâclé pour avoir augmenté les indemnités des élus en même temps que les impôts !

O.NOBLECOURT :”N’EST PAS ACTIONNAIRE à L’ÉTRANGER”

Voilà que le chevalier blanc, sans cesse dans les postures et incantations classiques des socialistes des années 70, se retrouvait au banc des accusé.

Noir de colère il répondait à Piolle que, lui, “n’était pas actionnaire à l’étranger” n’osant pas encore nommer Singapour.

J.SAFAR (PS) SOULÈVE LES TUILES et le CRÉDIT AGRICOLE

C’est Jérôme Safar (PS) qui s’était chargé sur sa page Facebook de citer de son côté les affaires des marchés sans appel d’offres de la fête des Tuiles et de faire une allusion claire à l’acquisition jugée “illégale” par la Chambre des Comptes du Crédit Agricole.

O.NOBLECOURT UTILISE LES ARMES QU’IL PROHIBE !

Ainsi tous cela fait de citer tous ces faits -Singapour, Tuiles, Crédit Agricole- deux d’entre eux étant établis par les juges financiers qui était jusque-là un abaissement considérable du débat politique, une mise en cause inadmissible des personnes -dixit Noblecourt- devient une gentille comptine évoqués par lui et ses amis, maintenant qu’il est sur la sellette.

A.CARIGNON : “D’ACCORD SUR TOUT, SAUF SUR LES POSTES

A ce rythme on se demande comment tous les deux vont terminer la campagne ? Comment l’électorat de gauche qui assiste à cette foire d’empoigne va t-il réagir ?

D’autant qu’Alain Carignon a rappelé hier soir qu’au fond ils “étaient d’accord sur presque tout, sauf sur les places”. Ça commence à se voir furieusement.

LE PARCOURS D’ÉOLIENNE DE NOBLECOURT

Eric Piolle a d’ailleurs rappelé à Olivier Noblecourt qu’il était, lui, pour alliance avec le PS en 2014. Ce qu’avait refusé Safar.

Il ne l’est plus en 2020 compte tenu du parcours d’éolienne d’Olivier Noblecourt qui a quitté le conseil municipal pour devenir collaborateur du gouvernement Macron et aussi compte tenu du recyclage des Gemmani et autres De Longevialle qui ne donnent pas en effet une haute idée de l’engagement politique.

LE SEUL DOSSIER D’ALPEXPO PEUT LES ÉCLABOUSSER TOUS

Il s’agit donc bien de gauches irréconciliables qui s’affrontent maintenant sur la place publique. Mais le fait que les cadavres sortent des placards est un élément nouveau.

Si les plaintes prospèrent jusqu’ou iront-elles ? Les “affaires” communes à ceux qui ont géré ensemble Grenoble entre 1995 et 2008 sont nombreuses. Le seul dossier d’Alpexpo entre les mains de la justice pourrait éclabousser beaucoup de monde.

E.PIOLLE RETARDE LES ÉCHÉANCES JUDICIAIRES

Quant à Eric Piolle il n’a fait que retarder les échéances judiciaires : inéluctablement l’étau va se resserrer et on voit mal comment il pourrait échapper à des manquements aussi solidement établis. S’il était réélu Grenoble serait l’otage des procédures judiciaires.

Le débat de Telegrenoble a donc constitué un pas de plus dans l’escalade entre Eric Piolle et Olivier Noblecourt.

LA VRAIE RUPTURE : Alain CARIGNON

En face la clarté des positions défendues par Alain Carignon faisaient plaisir à entendre. La vraie rupture avec les politiques conduites était exprimée par lui : sécurité, propreté, attractivité, mobilités, urbanisme … tous les autres candidats ne voulaient pas rompre sur tout et certains, tel Olivier Noblecourt, en fait, sur rien.

RÉSERVES de VOIX de CARIGNON : CHEZ CHALAS

Alors qu’elle concluait, Emilie Chalas a essayé de remonter le courant en expliquant “qu’Alain Carignon n’avait pas de réserves de voix au second tour“. Celui-ci a lancé : “si les vôtres”. En effet. Evidemment.

Mais au-delà d’elle combien d’électeurs du premier tour de MM Noblecourt, De Lescure ou de Madame D’ornano voudront réélire Eric Piolle ? Pas beaucoup.

LA SEULE ALTERNATIVE à PIOLLE : LA LISTE CARIGNON

La plupart de ceux-là se prononceront pour le changement de municipalité et d’orientation politique, si bien que d’ores et déjà la seule alternative à Piolle, c’est Carignon.

Il faut donc placer la liste de la société civile en tête dés le premier tour afin de créer les conditions de la victoire aux second.

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *