C.DESLATTES : ÉCHANGE PDT PLANNING FAMILIAL CONTRE ADJOINT au MAIRE

Cécile Deslattes a vendu son âme contre un poste d’Adjoint au Maire. La sienne seule ne concernerait qu’elle. Mais celle du Planning Familial heurte la sensibilité de tous les républicains.

Comme Présidente du “Planning” l’ex Adjointe de Destot ralliée à Piolle a fait jouer à l’association le rôle de roue de secours de Piolle dans l’affaire du Burquini. Elle avait déjà en 2016 prêté son concours à une opération politicienne “les communs métropolitains” qui a elle aussi lamentablement échoué.

E.PIOLLE A REPRIS LES TERMES DES ISLAMISTES RADICAUX

Le Maire de Grenoble a louvoyé sur le dossier du “maillot couvrant pour se protéger du soleil” reprenant les termes mêmes des islamistes radicaux. Il s’agissait par un clientélisme électoral cynique de conquérir des voix hors du champ des valeurs de la République.

AVEC SA RÉÉLECTION LE BURKINI ENVAHIRAIT LES PISCINES

En annonçant qu’il ne “ferait pas évoluer le règlement des piscines… cet été” il adressait un message sans ambigüité : avec sa réélection l’année prochaine les bassins publics pourront être envahis de Burquini. Quelle femme musulmane oserait alors aller à la piscine sans ce vêtement couvrant ?

LE MAIRE DE VILLEURBANNE LUI FAIT LA LECON

Cette démagogie a soulevé des hauts le coeur de tout côté. Au plan national les éditorialistes ont condamné Eric Piolle. Le Maire de Villeurbanne, JP Bret confronté au même problème lui a fait la leçon.

Localement l’association des femmes élues regroupant toutes les tendances politiques ont rappelé les principes.

AVEC C.DESLATTES L’INDIGNATION CHANGE de NATURE

La tentative politicienne de Céline Deslattes a fait monter l’indignation d’un cran. Elle a même changé de nature compte tenu de l’histoire du Planning Familial Grenoblois. L’asservissement des femmes soutenu par le Planning, il fallait que Piolle arrive pour obtenir un tel résultat !

Le Planning familial voit ainsi dans l’interdiction du burqini « une discrimination et une stigmatisation à l’encontre d’un groupe de personnes spécifique ».

QUELLE TRAHISON DES FEMMES, Y COMPRIS MUSULMANES”

Quelle trahison à toutes les femmes, y compris musulmanes, qui luttent chaque jour contre le recul de leurs droits, en France et dans le monde” résume Nathalie Béranger Conseillère Régionale. (DL du 13/7/19)

DE TOUS CÔTÉS L’ÉCOEUREMENT DOMINE

Mais de tous côtés l’écoeurement ou l’incompréhension ont dominé. Outre l’inévitable Stéphane Gemmani (app PS), mouche du coche, qui se trouve cette fois dans le camp anti-communautariste, plusieurs dizaines de responsables ou membres politiques locaux viennent ainsi de lancer Laï’Cité.

Celine DESLATTES “UTILISE LA LAÏCITÉ…”

Pour tout le monde le combat est clair. « Céline Deslattes […] utilise la laïcité pour renvoyer à l’État de légiférer sur le règlement intérieur des piscines », affirment les signataires dans un communiqué. « Le sujet ne relève pas tant de la laïcité que de l’égalité femmes-hommes, de la lutte contre les discriminations à l’égard des femmes et bien évidemment la conception du vivre-ensemble. »

A.CARIGNON : “UNE CONCEPTION DU VIVRE ENSEMBLE”

Exactement ce qu’Alain Carignon avait indiqué dans une vidéo devant la piscine Jean Bron regardée par plus de 9000 personnes sur son compte tweeter. Cette “conception du vivre ensemble” qui diverge fondamentalement avec Eric Piolle qui veut construire une société tribale sans valeurs ni avenir communs.

UNE PARTIE DE LA GAUCHE VENT DEBOUT CONTRE PIOLLE

Eric Piolle et Cécile Deslattes se trouvent attaqués dans leur camp par des militants qui ne transigent pas avec ces valeurs républicaines. On note des membres du PCF qui n’admettent pas la position politicienne de leur parti telle Véronique Sanchez, assistante sociale, et membre du PCF, Sophie Romera, militante La France insoumise, ou encore Maxime Gonzalez, ex-animateur fédéral de Génération.s Isère.

TOUT “L’ARC HUMANISTE” N’A PAS SA VISION DE L’HUMAIN

Eve Moulinier relève d’ailleurs dans le DL (14/7/19) que “ce groupe était constitué de militantes, militants, élues et élus, syndicalistes, issus du PCF, de la France Insoumise, du Parti socialiste, de Génération.s…

C.DESLATTES AURA DYNAMITÉ UN PEU PLUS LA MUNICIPALITÉ

Cet “arc humaniste” qu’Eric Piolle appelle de ses voeux (!) n’a pas de l’humain la même vision. C’est lui qui va faire obstacle à sa constitution du fait de ses positions extrêmes. Au lieu d’être un apport, Céline Deslattes aura au contraire dynamité un peu plus la municipalité sur un sujet clé.

“NOUS SOMMES CHOQUÉS ET EN DÉSACCORD…”

Nous sommes choqués et en désaccord avec les propos tenus par le Planning familial 38 sur le burkini : c’est pourquoi nous interpellons l’opinion publique et les militantes et militants du Planning Familial” écrivent les signataires appelant au désaveu de Céline Deslattes.

“LE PLANNING DONNE UNE GIFLE à CELLES QUI L’ONT FONDÉ”

Sa position démontre pour eux que le Planning Familial “a renoncé à l’universalité des droits et a donné une gifle magistrale à l’égard de celles qui ont fondé ce mouvement d’émancipation des femmes “. C’est clair.

LES INSOUMIS APPELLENT E.MARTIN à SES DEVOIRS

Des condamnation sont venues aussi des Insoumis de.. St Martin d’Hères qui rappellent Elisa Martin et ses amis à leurs devoirs : Le député FI Quatennens, coordinateur de la France insoumise a déclaré qu’il s’agissait d’une “provocation” qu’il “condamnait”, le burkini étant “une caractéristique d’un intégrisme religieux”. Il en est de même de l’Observatoire Isérois de la Parité.

LES POSTES MUNICIPAUX AVANT L’ÉGALITÉ FEMMES/HOMMES

Au sein de la majorité municipale, outre Sadok Bouzaiene, Adjoint au Maire qui s’est exprimé publiquement nombreux sont ceux qui condamnent la position d’Eric Piolle, tels Emmanuel Carroz ou Hakim Sabri Adjoints et de nombreux conseillers municipaux. En cette période de renouvellement municipal ils n’osent pas s’exprimer publiquement de crainte de perdre leur place. A quoi ça tient l’égalité femmes/hommes… qu’ils proclament avec des trémolos dans la voix à chaque occasion.

CHARLIE-HEBDO : “LE PLANNING ABANDONNE LES FEMMES”

Même Charlie-Hebdo pour qui l’association « abandonne les femmes aux injonctions patriarcales religieuses » est intervenu.

Naëm Bestandji militant laïc et féministe, de culture musulmane, demande d’ailleurs d ‘« axer le combat sur l’égalité homme/femme » (DL du 14/7/19).

C’est tout le sens des positions du collectif de la société civile qui compte de nombreuses femmes de culture et de religion musulmane, dont Alain Carignon s’est fait le porte parole.

E.PIOLLE et C.DESLATTES DISQUALIFIÉS pour la CAUSE des FEMMES

En instrumentalisant le Planning Familial, Eric Piolle lui a rendu un bien mauvais service et reçoit le salaire en boomerang. En mettant en oeuvre l’opération pour de bien mauvaises raisons, Céline Deslattes s’est disqualifiée pour la cause de cette égalité et pour un mandat d’élue à les représenter.

Source : article Burqini : le soutien du Planning familial à l’Alliance citoyenne dénoncé par un collectif transpartisan isérois… et Charlie Hebdo | Place Gre’net – Place Gre’net

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *