TOMBOLA des DEALERS : L’AFFAIRE QUI PLOMBE PIOLLE

Eric Piolle a été la risée de la France entière. Tous les journaux, du “Parisien” à “l’Express”, toutes les radios ont relaté l’opération marketing des délinquants de Mistral : une tombola pour fidéliser leurs clients! Elle permettait de gagner une console de jeux.

“LA CONCURRENCE ENTRE DEALERS EST FORTE”

La concurrence entre les dealers de différents quartiers est tellement forte à Grenoble, que certains d’entre eux n’hésitent plus désormais à attirer et fidéliser leurs clients par tous les moyens” écrit Serge Pueyo dans “le Parisien”

LE NUMÉRO DU GAGNANT SUR SNAPCHAT

“Dimanche, les trafiquants de drogue d’un quartier sensible ont diffusé une vidéo sur le réseau social Snapchat pour révéler le gagnant d’une console de jeux, prix d’une tombola ouverte à leurs acheteurs de cannabis. Sur la vidéo, on peut voir un homme ganté et cagoulé, portant un masque de clown, dévoiler le numéro gagnant du lot proposé à l’ensemble de la clientèle du réseau ces derniers jours” raconte “L’Express”.

“UNE BARRETTE ACHETÉE, UN TICKET DE JEU OFFERT”

Le “Dauphiné” avait précisé, lui que “très actifs sur Snapchat, les dealers du quartier Mistral de Grenoble présentent régulièrement depuis plusieurs mois les produits qu’ils proposent à la vente, les opérations « commerciales » (une barrette de résine de cannabis achetée, un ticket de jeu à gratter offert, par exemple) ou encore l’itinéraire pour accéder au point de vente.”

LE PROCUREUR “Je n’avais jamais vu de telles méthodes”

« Jusqu’ici, je n’avais jamais vu de telles méthodes dans le domaine du trafic de drogue.Que des dealers de cannabis proposent des tickets de tombola à leurs clients les plus fidèles, comme le font les supermarchés traditionnels à l’occasion de leur anniversaire, c’est surprenant », confie le procureur de la République de Grenoble Éric Vaillant.  « Cela montre que Grenoble est un lieu de trafic important et qu’il peut, à ce titre, être comparé à Marseille », analyse également Éric Vaillant. (Dl du 16/4/19)

“JAMAIS CONNU UNE VILLE AUSSI POURRIE et GANGRENÉE”

Grâce à Eric Piolle Grenoble crève les plafonds. Le précédent Procureur Jean-Yves Coquillat avait avoué n’avoir “jamais connu une ville aussi pourrie et gangrenée”. Son successeur Eric Vaillant “n’avait jamais vu de telles méthodes”.

PIOLLE SACRE GRENOBLE N° 1 de la DÉLINQUANCE

Sous Piolle Grenoble est devenue la première ville de France de sa catégorie pour les agressions violentes et les vols à la tire pour 1000 habitants. Elle a battu Marseille.

PERTE D’ATTRACTIVITÉ, D’EMPLOIS, d’ÉTUDIANTS

Soyons honnêtes. Que Piolle soit la risée de la France ne nous émeut pas outre mesure. Mais que l’image de Grenoble soit encore un peu plus piétinée nous révolte. Car cela se traduit en perte d’attractivité, en perte d’emplois, en perte d’étudiants qui renoncent à Grenoble, en perte de touristes déjà rares.

Alain Carignon avait rappelé sur France 3 les mesures à prendre

C’EST Eric PIOLLE QUI LOGE LES DÉLINQUANTS

Il y a unanimité sur la gravité des conséquences. Mais la municipalité Piolle ne veut rien entendre. Comme l’a expliqué Alain Carignon sur France 3 “c’est Eric Piolle qui loge les délinquants” puisqu’il préside Actis. C’est lui qui ne les déloge pas.

SOCIÉTÉ CIVILE: LES MESURES SONT PRÊTES

Les mesures proposées par Alain Carignon et le collectif de la société civile sont connues. Depuis le renforcement et l’armement de la police municipale, les caméras, la réduction à un tiers de HLM dans les quartiers par l’installation des services, l’expulsion des dealers condamnés pour trafic, l’institution d’un critère de tranquillité publique dans l’attribution des logements … la panoplie à mettre en oeuvre est simple.

E.PIOLLE VEUT CRÉER L’IRRÉVERSIBLE

Manque la volonté. La municipalité a décidé de laisser dériver Grenoble, de déclasser la ville de l’intérieur et par son image.Elle veut créer l’irréversible.

L’AGGLOMÉRATION IRRÉMÉDIABLEMENT DISQUALIFIÉE

Dans 11 mois les grenoblois devront changer sinon Grenoble sera irrémédiablement disqualifiée dans la compétition et ses fondamentaux comme la recherche et l’université seront menacés à leur tour.

UNE PUBLICITÉ NATIONALE QUI ACHÈVE PIOLLE

L’épisode de la tombola des délinquants de Mistral au vu et au su de tous, avec une publicité nationale et internationale gratuite aura achevé le bilan Piolle en ce qui concerne l’insécurité. Elle aura recouvert en 24 heures toutes les laborieuses opérations de com’ aux frais du contribuable .

S’il se trouve un grenoblois qui pense encore qu’Eric Piolle veut agir à ce sujet, qu’il lève le doigt.

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *