E.PIOLLE FAIT FUIR LES MÉDECINS AUSSI

« Je dirais que cela fait deux ou trois ans que l’on sent clairement qu’il y a un souci. “L’agglomération grenobloise connaît un évident problème d’attractivité pour les jeunes internes, qui préfèrent aller à Chambéry ou Annecy.

En cause : le prix de l’immobilier, l’insécurité, la qualite de vie, la pollution, les bouchons… Nous, à SOS médecins, avons du mal à trouver des médecins. Nous avons eu quelques départs, et arrivons à peine à les remplacer. Or l’an dernier, malgré ces soucis d’effectif la fréquentation ne cesse de progresser».

PÉNURIE de MÉDECINS : GRENOBLE RÉPULSIVE

Encore du Grenoble Bashing de Carignon ? Non les propos tenus dans le Dauphiné (21/3/19) par Romain Varnier de SOS Médecin pour expliquer la pénurie de médecins dans l’agglomération grenobloise.

DÉBUT DE PÉNURIE : “DEPUIS 3 OU 4 ANS”

Ce que confirme le Dr Pascal Jallon, président de l’Ordre des médecins en Isère qui « constate qu’il y a un début de pénurie dans l’agglomération grenobloise. Depuis trois ou quatre ans. » (DL du 21/3/19)

Pour le Président de l’Ordre des Médecins, “un début de pénurie dans l’agglomération” (le DL)

IMMOBILIER : “UNE PERTE DE CONFIANCE”

Evidemment il existe un problème général mais très aggravé à Grenoble. Des médecins préfèrent Chambéry ou Annecy plutôt que Grenoble. Le prix de l’immobilier n’est pas en cause puisqu’il s’effondre à Grenoble ce que viennent de confirmer les notaires. Me Albert Nallet en leur nom a enregistré “une baisse de 3,4 % pour les ventes immobilières à Grenoble” ce qui “n’est pas sans rapport avec le facteur sécurité“et traduit « une perte de confiance » selon lui (DL du 20/3/19). Du Grenoble Bashing ?

PREMIÉRE VILLE POUR L’INSÉCURITÉ

Non le simple bilan d’une politique dont Eric Piolle voudrait ne pas répondre. Car il a fait de Grenoble la première pour les agressions violentes pour 1000 habitants (devant Marseille), la 6 ème pour le temps perdu dans les embouteillages, son plan de circulation a augmenté de 15 % la pollution sur les boulevards et la qualité de vie s’est globalement dégradée. Même les médecins le ressentent comme les familles qui refusent d’envoyer leurs enfants étudier à Grenoble. E.Piolle appauvrit Grenoble par tous les bouts.

Pour le Dr Varnier, les médecins préfèrent Chambéry et Annecy et Grenoble “connait un évident problème d’attractivité”. Pas évident pour Piolle (Le DL)

E.PIOLLE VEUT BIEN RÉPONDRE EN 2050

Pour éviter tous ces sujets, il multiplie les leurres, le pain et les jeux. Le Grand Timonier veut bien répondre avec précision mais en 2050. Il ne craint pas la contradiction…. Nous prend il pour des benêts ?

UN EFFONDREMENT SPÉCIFIQUE

Sur tous les dossiers la problématique est identique : bien entendu les commerces subissent la concurrence d’internet. Mais dans toutes les villes. Or seule Grenoble connait un tel effondrement et un tel plan de licenciements des vendeurs et vendeuses, une telle chute de la valeur des fonds. Bordeaux, Lyon, Nantes, Strasbourg ne sont pas dans la même situation.

L’ENGORGEMENT DES URGENCES

Sur la santé les conséquences sont considérables. L’absence de médecin produit l’engorgement des urgences à l’hôpital avec le coût y afférent. Un patient sur deux devrait être traité ailleurs qu’aux urgences, mais ceux-ci n’ont pas le choix.

“DES PROPOS ET DES GESTES QUI N’EXISTAIENT PAS…”

A Grenoble explique le Dr Varnier “Les patients n’arrivant parfois même plus à joindre directement leur médecin traitant, ils ont pris l’habitude de nous appeler : nous en avons même qui prennent rendez-vous à 2 heures du matin, puisque l’on ouvre les consultations à minuit… Nous remarquons également que cette situation provoque de plus en plus d’agacement. Certains patients arrivent très énervés au cabinet, frustrés de ne pas avoir eu de médecin. On observe une virulence des propos, mais aussi des gestes, qui n’existaient pas avant” .

E.PIOLLE PRODUIT DES TENSIONS EN CASCADE

La ville est sous tension sous tous les aspects. La politique d’Eric Piolle produit des effets en cascade, lesquels distendent le lien social, rendent la vie en ville de plus en plus tendue et difficile.

LE POUVOIR MUNICIPAL A FAILLI

De la virulence des propos contre le médecin qu’on a cherché trop longtemps aux émeutes de Mistral, il y a une simple différence de degrés : la nature d’ensemble est une absence d’autorité, d’organisation, de sécurité, de services qui permettent au citoyen de trouver face à lui à la fois les réponses et les frontières.Le pouvoir municipal a totalement failli.

LES PLUS DÉFAVORISÉS des GRANDES VILLES

Les Rouge/Verts et Eric Piolle ont rendu folle furieuse une large part de la population qui n’en peut plus de ces manquements. En payant les impôts sur les ménages les plus élevés de France, en subissant le 1er taux de taxe foncière du pays, les grenoblois vont devenir les plus défavorisés des grandes villes y compris pour leur santé.

Comment Eric Piolle et ses amis font ils pour demeurer sourds à cette colère ?

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *