RISS (Charlie Hebdo) sur PIOLLE : “les escrocs de l’Islamophobie n’ont rien perdu de leur crapulerie intellectuelle”

 

"Les escrocs de l'Islamophobie n'ont rien perdu de leur crapulerie intellectuelle et de leur acharnement à tromper leurs concitoyens. On en viendrait presque à parler d'une forme de négationnisme, puisque la manière avec laquelle le Maire de Grenoble pose la question du voile dans le sport nie purement et simplement la dimension religieuse et réactionnaire de cette pratique, cela d'autant plus que le Coran ne l'impose pas" 

RISS : UNE ANALYSE IMPLACABLE de la SÉMANTIQUE PIOLLESQUE 

Dans un éditorial au vitriol de Charlie Hebdo, Riss assaisonne Eric Piolle par une analyse implacable qui porte sur tous les aspects de la sémantique Piollesque. Et encore, parlant de négationnisme, Riss ignore-t-il qu'Eric Piolle a défendu par la liberté de création le fait qu'une femme voilée soit affublée d'une étoile jaune, l'artiste expliquant que le sort des musulmans en France est celui des juifs en 1940. Avec un CRIF local qui s'est accommodé de cette banalisation de la Shoah.

IL Y AURAIT DES COUPABLES ET DES VICTIMES 

Mais Riss démonte tout le mécanisme de Piolle si souvent évoqué dans nos colonnes:  " dans son tweet Piolle écrit: je soutiens le combat des Hijabeuses". Le mot important de cette phrase est " combat". Nous serions donc en présence d'un combat , ce qui laisse entedre qu'un affrontement, voire une guerre, se déroule en ce moment dans le pays. Contre qui? Contre quoi? On ne le sait pas. Cela suggère qu'i y aurait des agresseurs et des agressés, des coupables et des victimes".  

 

 

 

PIOLLE MANIPULE POUR PRENDRE LE CONTRÔLE DU DÉBAT

Et de poursuivre: " Et si Piolle, élu écolo de gauche et donc défenseur des faibles contre les oppresseurs, soutient les porteuses de Hijab , cela suffit à démontrer que ce sont elles les victimes. Le positionnement du Maire de Grenoble ne nécessite pas de prouver qu'une injustice est en cours . Sa déclaration en leur faveur vaut preuve."

" Piolle veut faire croire que le Burkini pose la question du corps. le rapport au corps est effectivement un sujet de réflexion sensible  à notre époque où l'épanouissement personnel et l'affirmation de soi sont présentés comme essentiel. Soutenir le port du voile ou du burkini dans l'exercice du sport s'inscrirait donc, selon lui, dans cette logique de libération des individus (....) Il nous enferme dans un périmètre de réflexion qui interdit toute autre tentative de d'explication, comme celle de l'intégrisme ou du fanatisme religieux. Piolle manie parfaitement un truc de base pour prendre le contrôle d'un débat, qui consiste à limiter l'espace dans lequel l'opinion publique sera autorisée à réfléchir et par la même occasion, lui interdire de s'aventurer dans des directions qui la feraient s'écarter des directions qu'on veut lui imposer "

 

 

DISQUALIFIER CEUX QUI S'OPPOSENT

Ce qui frappe dans le démontage de la méthode Piolle par Riss ,est que l'éditorialiste de Charlie, recoupe totalement ce que nous dénonçons à longueur de colonnes, dossier par dossier. Il poursuit en citant toujours Piolle: " la majorité que je conduis s'est engagée dans un processus de réflexion et de formation". "processus" "réflexion" "formation" , par ces mots Piolle  laisse entendre qu'à Grenoble la question du port du voile dans le sport a été profondément analysée, subitement pensée et que la décision qui en découlera ne pourra pas être contestée , car elle aura respecté toutes les règles de la pensée rationnelles. Avant même de savoir ce que décidera la Mairie de Grenoble , ceux qui seraient tentés de s'y opposer sont d'ores et déjà disqualifiés"

LE MENSONGE PUR ET SIMPLE DE PIOLLE 

Il poursuit en citant toujours Piolle :  " nous rendrons publique notre position avant l'ouverture des piscines d'été"  Pour Riss: " ce qui signifie clairement que la décision a déjà été prise et que la précédente phrase " s'est engagée dans un processus" qui laissait entendre que les choses sont encore à l'étude, est un mensonge pur et simple" 

" Eric Piolle conclut en évoquant la "pression sur les corps ". En ne parlant plus du "rapport au corps" comme au début de son message , mais cette fois de "pression sur les corps", il laisse entendre qu'on ferait subir aux personnes adeptes du hijab des souffrances quasi physiques . c'est aussi un rappel à l'ordre en direction de ceux qui s'obstineraient à placer la question du voile sur une autre plan que celui du corps, comme par exemple celui de la religion..." 

 

 

" PIOLLE MISE SUR LES DIVISIONS, LES MINORITÉS MINUSCULES "

Riss décortique bien l'escrologie locale: " cette analyse rapide illustre les techniques utilisées pour biaiser la réalité et manipuler l'opinion publique ( ...) Elu d'un parti dont il sait pertinemment qu'il n'aura jamais la majorité en France , Piolle mise sur les divisions en mettant en avant une minorité minuscule plutôt que sur l'unité en rassemblant les citoyens autour de thèmes fédérateurs . Nous n'avons pas uniquement affaire à des escrocs de l'islamophobie , mais aussi à des saboteurs de la démocratie. " Citoyenneté ""diversité" "consultation" vivre ensemble " sont des expressions et des mots dont font usage ces fumistes pour amadouer les crédules. Un mensonge bien élaboré peut causer bien plus de dégâts à une démocratie qu'une bombe ou une rafale de Kalachnikov" 

L'APOTHÉOSE : L'AUTORISATION OFFICIELLE DU BURKINI DANS LES PISCINES 

Venant d'un homme qui a échappé aux attentats de Charlie ces derniers mots pèsent très lourds contre Piolle. Le fait que des horizons les plus divers, tout ce que nous avons dénoncé ici - un peu seuls- trouve un écho de plus en plus large démontre que la vérité du personnage - sa fausseté - est reconnue. L'apothéose que devrait représenter en mai prochain l'autorisation officielle du Burkini dans les piscines publiques, devrait faire de Grenoble la capitale de l'islamo gauchisme . Cette surenchère va faire de plus en plus de dégâts dont les grenoblois et l'image de la ville sont les premières victimes. Au fait qu'en disent les promoteurs de la marque" Grenoble" ?  

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.