E.PIOLLE FAVORABLE AU HIJAB POUR LES FEMMES

 

" je soutiens le combat des hijabeuses" a lancé dans un tweet Eric Piolle, confirmant sa dérive communautariste . Ajoutant même que sur le Burkini il rendra public sa position avant l'été. Elle est connue , puisque, dés l'envahissement des piscines par des provocatrices de l'islamisme politique il avait donné pour consigne aux Maitres-Nageurs de fermer les yeux sur les règles d'hygiène... 

E.PIOLLE COURT POUR RATTRAPPER SES EXTRÊMES 

Ses échecs à la primaire des Verts, à la Présidence de la Métro ou de la Région  ne lui servent à rien. Il s'enfonce dans l'extrémisme, s'y complait même comme on le voit avec le subventionnement du mois décolonial ou l'installation à grands frais de l'ultra gauche au 38 rue d'Alembert pour 40 ans. 

Sauf que ça grince jusque dans sa majorité . La fracassante démission de Chloé le Bret (Verts/FI) n'étant toujours pas enregistrée, on peut penser qu'Eric Piolle court pour rattraper ses extrêmes? Est-ce aussi la préparation de sa candidature aux législatives dans le 3 eme circonscription ou il compterait compenser son absence de politique sociale par un vote communautaire? C'est ce que laissait déjà à penser le report pour convenance personnelle au second semestre de son procès en correctionnelle prévu initialement  le 1 er mars. 

Comme le fait justement remarquer Jean-Benoit Vigny ( DL du 19/2/22) Eric Piolle avait dénoncé «une même stratégie du choc et du buzz » des partisans et des opposants au Burkini lors de l'action dans les piscines. Ce n'est donc pas un hasard s'il choisit cette stratégie du choc et du buzz maintenant. 

Le cynisme le plus pur motive son action politique, sans aucune prévenance pour ses conséquences sur la vie collective. 

 

 

 

LA RÉÉDUCATION DE LA MAJORITE ROUGE/VERTS EST LONGUE

Sauf qu'après Sadok Bouzaienne , Adjoint ( Verts/FI) aux sports, poussé vers la sortie,  qui avait désapprouvé la position d'Eric Piolle , il semble que le groupe d'Elisa Martin ne soit pas tout à fait sur cette longueur d'ondes ainsi que certains ex-PS prêts à avaler leur chapeau pour des postes mais chatouillés par cette remise en cause de tout ce qui fait leur engagement républicain . Certes on attend rien d'un Maxence Alloto passé de la droite à Destot puis à Piolle ni d'une Céline Deslattes qui a offert le Planning Familial en échange de son poste d'Adjointe et de Vice Présidente de la Métro, qui est rémunérée par la Compagnie de Chauffage , mais il est des élus qui s'interrogent quand même. Malgré le "processus de réflexion et de formation", c'est à dire la rééducation particulièrement longue sur ce sujet: les cerveaux de tous les Rouge/verts de la majorité ont visiblement du mal à faire pénétrer l'idée que porter le Jihab et le burkini est une forme de libération de la femme...

" E.PIOLLE, UN MYSOGINE IMBU DE SA SUPÉRIORITE"

Ce que résume d'une autre façon  Zineb El Rhazoui, nommée pour le prix Nobel de la paix 2021 qui dézingue Piolle : « un misogyne imbu de sa supériorité d’Occidental qui crache sur le combat des musulmanes pour se libérer du corset religieux nommé #hijab. On voit bien qu’il n’a jamais été traité de pute parce qu’il n’avait pas son foulard ». Il le tolère d'ailleurs dans le tram de Grenoble, car cette violence faite aux femmes ne le concerne pas. 

 

 

 

LA FOLIE DE LA DECONSTRUCTION FAIT DES VICTIMES

L'égalité hommes/femmes est la seule question de ce débat. Pourquoi l'homme ne se voile t-il pas?  Le voile ne résulte d'aucune prescription du Coran, d'aucune prescription religieuse, il est une prescription  du patriarcat pour protéger la femme du regard de l'homme, pour protéger sa pureté. C'est cette inégalité flagrante en opposition avec toute l'histoire et les moeurs de la civilisation française qu'Eric Piolle veut promouvoir. Dans sa folie de déconstruction il s'attaque à tout. Les victimes sont connues. Sans socle de valeurs communes , les plus fragiles se réfugient dans les communautés religieuses, sexuelles et pire encore reconstituent la vie des tribus comme on le constate dans nos quartiers. Dans cette jungle c'est la loi du plus fort qui l'emporte. Na pas laisser la femme à la merci d'une prescription qui peut lui être imposée est l'honneur des démocrates. " Eric Piolle confirme sa connivence avec l'islamisme politique, son abandon de l'universalisme républicain. Sa dérive entraine Grenoble vers le pire" a tweeté immédiatement Alain Carignon. 

Taha Bouhafs l'organisateur controversé du mois décolonial confirme les dérives extrémistes d'Eric Piolle: les grenoblois peuvent s'attendre au pire

 

UNE IMPRESSION D'IMPASSE et de SABLES MOUVANTS 

Mais sa stratégie du choc et du buzz sur un tel sujet démontre qu'il cherche par tous moyens à sortir du corner ou il est enfermé depuis son échec à la primaire des Verts. Au lieu d'en sortir en traitant enfin les problèmes des grenoblois - ce qui serait son devoir- il préfère cette fuite en avant médiatique bien conforme au personnage. Elle accentue cette impression d'impasse politique  et de sables mouvants dans lesquels il s'agite en vain et s'enfonce plutôt. 

 

One Comment

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.