C.FERRARI à É.PIOLLE: ” T’are ta gueule à la récré…”

 

"Nous demandons à Christophe Ferrari une clarification politique car notre Métropole de dimension Européenne ne peut plus vivre au rythme de querelles de cour d’école et avec une exécutif qui tire à hue et à dia au moment où elle a le plus besoin de dégager une image volontariste,  d’union, avec un cap clair et un chef identifié " . Dans un communiqué Alain Carignon, Président du groupe d'opposition, demande que la majorité PS/PC/Verts de la Métropole tire les conséquences du énième affrontement public Ferrari/Piolle.

C.FERRARI : "E.PIOLLE VEUT FAIRE CROIRE QU'IL Y A LES BONS ET LES MECHANTS" 

"Eric Piolle voudrait faire croire qu’il y a les bons et les méchants, et que nous sommes à la traîne mais qu’il ouvre les yeux ! Je rappelle également à Eric Piolle qu’il avait légalement le pouvoir de mettre en place la ZFE pour les véhicules particuliers sur sa commune à partir de janvier 2021 lorsqu’il a récupéré ses pouvoirs de police relatifs au stationnement et à la circulation. L’a‑t-il mise en place ? Non." Sur Place Gre'Net et le " Dauphiné " Christophe Ferrari (PS repenti) rejoue le cave de rebiffe. 

POURQUOI Y.MONGABURU NE DEMISSIONNE T-IL PAS ?

Du haut de son olympe et de Sa Suffisance, le Grand Timonier avait jugé, à propos de la lutte contre la pollution, telle qu'elle est menée par la Métro ou il compte la moitié des Vice-Présidents membres de son groupe , dont Yann Mongaburu ( Verts/Ades) chargé du "défi climatique" (!) : " nous sommes en train de prendre du retard" . Pourquoi Yann Mongaburu ne démissionne -t-il pas immédiatement?  

 

LE RECOURS AUX TRANSPORTS EN COMMUNS a STAGNE AVEC LES VERTS

Christophe Ferrari  remet le donneur de leçons à sa place, répond point par point sur les pseudo retards. En pointant les vrais, citant l'enquête mobilités de la Métro qui démontre que "le recours aux transports en commun n’avait pas bougé en dix ans," soit l'essentiel de la période ou les Verts ont géré le sujet sous la houlette si éclairée du candidat de Piolle, Yann Mongaburu. il n'ose évoquer la situation financière catastrophique du Smmag et de la Semitag , car il en est co-responsable. 

C.FERRARI : "GRENOBLE A T -ELLE MIS EN PLACE UNE TARIFICATION DU STATIONNEMENT? NON "

Il fait face à la mauvaise foi congénitale d'Eric Piolle que l'opposition connait bien, à ses  " y-a-qu'a-faut qu'on", ne se préoccupant aucunement du concret. Que ce soit sur les ZFE , la sortie du diésel, il lance des ultimatums sans prendre en compte les besoins, les impossibilités techniques  dont il se moque éperdument. "Je rappelle également que la Ville de Grenoble, si elle souhaite agir, peut mettre en place une tarification du stationnement sur voirie plus élevée pour les véhicules encombrants type SUV qui constituent la deuxième source de croissance des émissions de CO2 en France. A‑t-elle été mise en place par la ville de Grenoble?  Non " lance encore Christophe Ferrari qui enfonce le clou. 

C.FERRARI : " EST-CE QU'Eric PIOLLE EST PRÊT à SORTIR UN CENTIME ? JE N'AI AUCUNE PROPOSITION "

Il évoque la sortie du diésel qui concerne 100 000 véhicules et les mesures d'accompagnement non financées d'un coût de 2 Milliards d'€ . Une paille : "Est-ce qu’Eric Piolle, au-delà de m’exhorter personnellement, est prêt à sortir ne serait-ce qu’un centime ? Je n’ai eu aucune proposition de sa part en ce sens."  ça canarde dur. " Qu'il ouvre les yeux" lance encore le Président de la Métropole" 

 

 

EN 7 ANS ILS ONT TRAITE SEULEMENT 3000 CHAUFFAGES AU BOIS SUR 12 000


Pendant qu'ils s'étripent dans une surenchère pour séduire le bobo/gaucho, Eric Piolle et Christophe Ferrari oublient l'essentiel de leur faute commune: depuis 7 ans qu'ils "gèrent" ensemble avec des intérêts politiciens - mais la gauche et les Verts gouvernent la Métropole depuis 27 ans- ils n'ont traité que 3000 foyers de chauffage au bois sur les 12 000 polluants. Les prêches d'Eric Piolle afin de montrer son bon profil et se venger d'avoir perdu la bataille de la Présidence de la Métro, celle du Smmag ( et de la Région et de la primaire des Verts , n'arrangeant pas son humeur) sont de "pure" démagogie. 

C.FERRARI ET E.PIOLLE NE SONT PAS à la HAUTEUR DES ENJEUX 

" Plutôt que de s’affronter, de stigmatiser des catégories de population, ces élus censés gouverner ensemble, devraient mettre en place des actions efficaces. Cette confusion ne peut pas durer encore 4 ans" déclare aussi Alain Carignon après cette nouvelle étape de la guerre que se livrent la ville chef lieu et la Métropole. Des désaccords aussi publics, aussi forts sur des sujets aussi essentiels , démontrent un fonctionnement erratique, qui nuit à l'image et à l'efficacité d'une grande métropole Européenne comme la notre. Christophe Ferrari et Eric Piolle ne sont pas à la hauteur des enjeux. Ils devraient, au plus tôt, en tirer vite les conséquences politiques.

Sinon, à l'impéritie de leur gestion commune, ils ajouteront le déshonneur de laisser la médiocrité de leurs querelles personnelles dominer  la vie politique locale.  

One Comment

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.