GRENOBLE : L’ENVERS DU DÉCORS

A nouveau l'actualité de Grenoble est marquée par l'évacuation d'un camp illégal. "Le problème reste entier" selon le "Dauphiné Libéré" (10/7/20). Si un tiers d'entre eux a pu trouver une solution d'hébergement, quid du reste ? Le scénario n'est pas nouveau. Un nouveau camp va se former.

LE JEU DU CHAT ET DE LA SOURIS

Quelques tentes vont s'implanter ici et là jusqu'à ce que d'autres les rejoignent. La petite troupe va s'agrandir un peu tous les jours jusqu'au moment où les autorités ne pourront plus ignorer la situation en raison des risques sanitaires et de sécurité. L'histoire tourne en boucle depuis des années sans que la municipalité n'apporte de solutions ou presque...

GARE LE CAMP DE ROMS NETTOYÉ AVANT LES ÉLECTIONS

Piolle 1er avait fait le ménage juste avant les élections afin de ne pas priver Piolle II de sa couronne. D'autant que ces camps ne sont pas là par hasard et qu'ils révèlent le double visage d'Eric Piolle, le candidat permanent.

 

L'APPEL A LA FRONTIÈRE

Eric Piolle n'avait pas manqué de lancer un vibrant appel à la frontière. Un coup de com' orchestré par un professionnel n'ayant pas peur du cliché. La misère humaine en fond de commerce, le meilleur pare balle pour un candidat. 

PIOLLE III SERA PRÉSIDENT...

On peut le croire, son appel a été entendu. Mais de son bel élan, Piolle II n'en a pas plus les moyens que Piolle 1er. La ville est surendettée et au bord de l'implosion. La mise sous tutelle le guette mais Eric Piolle n'en a que faire. Piolle III sera Président et au jeu du chat et de la souris... Il sera perché. Enfin, selon ses calculs.

LA POLITIQUE DE LA TERRE BRÛLÉE

Grenoble n'est plus qu'un décors au service d'une ambition personnelle. Un scénario en 3 étapes qui conduira son laboratoire préféré à la rupture dont tout le monde connait déjà le titre... La bande annonce passe souvent à la télé.

 

 

 

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *