DETTE, IMPÔTS : Alain CARIGNON ÉCRASE LA MAJORITÉ

Un très grand moment de démocratie qui fera date. Une démonstration de courage qui a marqué tous les observateurs présents dans la salle. Même les journalistes les plus sceptiques - pour ne pas dire plus- ne pouvaient pas ne pas admirer les prestations , la solidité et la conviction du personnage. Installé seul à son banc pendant 8 heures sans bouger, Alain Carignon a incarné l'opposition mieux que quiconque depuis 6 ans. Face à 58 élus.

La meute était jetée contre lui et il n'avait pas de secours à attendre de la fausse opposition qui s'était visiblement entendue avec Piolle en amont. Il avait commencé le matin à 7 H50 en répondant aux questions de Nicolas Crozel sur France Bleu Isère, puis répondu dans la matinée à France 3 Alpes, à TeleGrenoble.

A.CARIGNON PORTE LE FER OU CA FAIT MAL

Il a porté le fer ou ça fait mal. Rétabli les vérités que la bande à Chamussy (LR repenti) n'a jamais eu l'audace ou la perspicacité de porter. Pire elle s'est fait le collaborateur de Piolle et de sa majorité allant jusqu'à occuper toutes les responsabilités qui aurait pu être dévolues à Alain Carignon: la majorité trop contente de désigner des élus qui ne la gêneront jamais.

IL A DEMONTE LES MENSONGES

Dans une intervention d'une force incroyable, Alain Carignon a fait face à tous les mensonges proférés jusque-là, les a démontés. Il a laissé sans voix les élus Rouge/Verts et PS qui ont découvert la force de la vérité.

PAS UN EMPRUNT D'AUJOURD'HUI NE DATE D'AVANT 1999

Alors que sur les réseaux sociaux le déchainement sur la " dette Carignon" qui paralyserait la ville ne s'arrêtait pas, Alain Carignon a affirmé que " pas un emprunt actuellement en cours ne datait d'avant 1999" tout le stock de la dette que vous avez maintenu et augmenté depuis 1999 est le vôtre, ce sont vos emprunts, l’endettement de Grenoble est entièrement le vôtre. Sans être aucunement démenti par personne.

13 ANS APRES SON DEPART GRENOBLE DEVIENT N°1 POUR L'IMPÔT

Ensuite Alain Carignon a expliqué que Grenoble était devenue 1 ere de France pour l'impôt en 2009 , 13 ans après son départ et devenue 1 ere de France des villes de plus de 100 000 habitants pour l'endettement, 24 ans aprés son départ.

PENDANT SON MANDAT LES TAUX N'ONT JAMAIS VARIE

Il a rappelé que pendant les 12 années de son mandat ( 83/95) les taux d'impôts communaux n'avaient jamais varié - sauf une seule fois en 1985- à la baisse. Et le menteur Fabien Malbet ( Verts/PG) qui affirme le contraire à longueur de tweet n'a pas osé répondre sachant que là est la vérité.

ILS ONT AUGMENTE de + 26,53 % et + 38,5 % DEPUIS

Alain Carignon a rappelé les taux des taxes qui n'avaient pas varié sous son mandat Taxe d'habitation de 15,83% et Taxe foncière: 26,53 en 1995 expliquant les hausse vertigineuses , le taux de la taxe d'habitation étant de 21, 52% En 2020 ( +36%) et de taxe foncière de 36, 73 % (soit +38,5%) !

LES DEPENSES DE FONCTIONNEMENT EN DESSOUS de 50%

Enfin il a aussi précisé que sous ses mandats, avec l'aide de Pierre Gascon, la ville avait maîtrisé ses frais de fonctionnement , les maintenant bien en dessous de 50 % du budget alors qu'Eric Piolle l'a porté a plus de 62 % du budget paralysant la ville.

L'ANCIEN MAIRE MONTRE SA CAPACITE à DOMINER le DEBAT

La messe était dite. Tous ligués contre Alain Carignon, avec une " opposition officielle" qui jouait la collaboration avec Piolle, l'ancien Maire a démontré sa capacité à dominer le débat et à s'imposer.

LE DEBAT EST LA LIBERTE SONT DANS L'ADN de GRENOBLE

D'ailleurs en introduction il avait rappelé : " le Conseil Municipal est le lieu privilégié du débat, le débat et la liberté qui sont dans l’ADN de Grenoble et qui ont tant manqué à la ville ces dernières années.

"Toute l’histoire de Grenoble est marquée par les débats nationaux et locaux, ceux que les Grenoblois ont mené notamment lors du référendum sur le tramway.

VOUS AVEZ TOUJOURS DEBATTU AVEC CEUX QUI SONT D'ACCORD

"Vous avez tout fait pour les éteindre pendant votre mandat en créant des leurres à votre botte. Vous avez toujours voulu débattre avec ceux qui sont d’accord avec vous. Jamais avec les autres. Par sentiment de supériorité, par mépris pour l’avis des autres qui ne compte pas, n’existe pas pour vous.

REMERCIEMENTS à Nathalie BERANGER et Brigitte BOER

"Je remercie Nathalie Béranger et Brigitte Boer qui ont rendu possible le fait que le débat ait lieu.

"Je voudrais dire aussi que j’ai ressenti cette haine déchainée qui procède d’une volonté de détruire, d’élimination, d’extermination. Il n’y a pas de haine positive. Mais je fais face à une haine qui procède de la peur du débat.

"VOUS NE VOULEZ PAS de CONTRE POUVOIR"

"Parce qu’en étant là, vous avez un contre-pouvoir et vous n’en voulez pas. Alors que c’est la grandeur de la démocratie et la garantie du citoyen."

Pour Alain Carignon la présentation du budget est " un faux". Elle ne correspond pas au budget lui-même, dont elle est un Avatar .

H.SABRI ( Verts/Ades) REFROIDI AVEC SES GRAPHIQUES TORDUS

Hakim Sabri , l'Adjoint aux Finances (Verts/Ades) présentant les graphiques qui devaient l'arranger croyait -il , celui de la dette depuis 1983. Même sur ce point il a été refroidi quand Alain Carignon a révélé qu'il n'y avait plus d'emprunts d'avant 1999 à rembourser.

POURQUOI DES TABLEAUX MANQUANTS ?

Mais Alain Carignon lui a demandé pourquoi il ne fournissait pas aussi la courbe des impôts, des dépenses de fonctionnement depuis 1983 ?

Les grenoblois ont compris que les gestions Destot et Piolle ont été les recordmans aussi sur ces deux points.

" VOUS ÊTES AU BOUT DU ROULEAU, UN SYNDIC de FAILLITE"

"Vous êtes au bout du rouleau, parce que vous êtes un syndic de faillite, parce que vous avez mis Grenoble financièrement par terre et pas seulement financièrement. Votre budget ne peut pas cacher cette triste réalité" a poursuivi Alain Carignon .

"A QUOI ONT SERVI VOS EMPRUNTS?"

"Au fur et à mesure que nos emprunts ont été remboursés, vous avez emprunté au même niveau et un peu plus. Comme cet endettement massif n’a pas été affecté à des investissements d’avenir comme c’était le cas sous nos mandats avec les grands équipements qui font encore la force de Grenoble, à quoi a-t-il servi avec ce patrimoine des Grenoblois qui s’effondre ?

"Qu’en avez-vous fait ?

2014: J.SAFAR JUGEAIT L'ENDETTEMENT INSUPPORTABLE

"A la fin du dernier mandat Destot, Jérôme Safar, adjoint aux finances et candidat, avait déclaré que le prochain mandat devrait être celui du désendettement car le niveau atteint était insupportable.C’était en 2014.Une éternité.

"Qu’avez-vous fait en arrivant, l’une de vos fautes originelles de gestion ?Vous avez emprunté.

E.PIOLLE ELU EN MARS EMPRUNTE EN JUILLET...

"Élu en mars 2014, vous commencez votre mandat en couvrant le budget insincère de Michel Destot par l’emprunt. La municipalité sortante avait sous-évalué les dépenses, surévalué les recettes de son budget électoral – merci madame Salat, merci M.Noblecourt – et au lieu de traiter le dossier, vous faites payer les Grenoblois.

... ET CIGALE SE PRIVE DES RECETTES DECAUX

"En juillet 2014 vous empruntez 13 Millions d’euros pour terminer l’année, et dans l’euphorie, vous vous privez des recettes Decaux (4 M€ sur le mandat). La cigale est partie. Si bien partie, qu’en 2016, la ville est au bord de la mise sous tutelle.

"Vous recevez une lettre du Préfet et du Directeur des services fiscaux de menace de mise sous tutelle. La faute à Carignon ?

LE PLAN LE PLUS INJUSTE, LE PLUS BÊTEMENT COMPTABLE

"Encore ma faute si vous décidez un ridicule plan d’austérité dans la précipitation pour éviter l’humiliation de la tutelle ?

"Si vous aviez fait face en arrivant en 2014, vous auriez pu réfléchir aux réformes de structures. Tandis qu’en 2016, vous appliquez le plan le plus injuste, le plus bêtement comptable qui soit, en faisant remonter des services les moins rentables et bien entendu, les bibliothèques les moins fréquentées sont dans les quartiers populaires, la prévention de la santé scolaire n’est pas du ressort de la municipalité et vous coupez là-dedans, sans jamais prendre en compte la dimension sociale de l’économie réalisée.

" LA CAPACITE DE DESENDETTEMENT S'EST DETERIOREE"

"La Chambre Régionale des Comptes jugera en juillet 2018 que “la capacité de désendettement de la commune de Grenoble s’est détériorée en 2017″.La faute à Carignon ?

E.PIOLLE PENALISE LES 16 PROCHAINES ANNEES

"Mais pire encore, vous, le donneur de leçons de la dette, la CRC a jugé, je cite, que le refinancement des emprunts « a permis de diminuer l’annuité en capital de la dette de 4,2 M€ en 2017. Cela devrait encore être le cas en 2018 puis en 2019. L’incidence serait ensuite négative en 2020 et pour les seize exercices suivants, (!) la commune continuant à rembourser le capital alors que les emprunts auraient été clôturés. Le surcoût total s’élève, a minima, à 2,5 M€ ».

"VOUS VOULEZ QUE LES GRENOBLOIS VOUS DISENT MERCI ?"

"Pour tenir la tête hors de l’eau vous avez diminué l’annuité en capital et renchéri la dette pour les 16 exercices suivants. Vous voudriez que les grenoblois vous disent merci?

EN SEPTEMBRE 19 UN APPEL D'OFFRES POUR GERER LA DETTE !

"En septembre 2019, M. Piolle, vous avez lancé un appel d’offres pour un marché de conseil de gestion de la dette pour 314 M. d’euros répartis sur 7 budgets.En septembre 2019, M. Piolle, donc vous vous êtes réveillé l’été dernier pour dire il faudrait enfin gérer la dette de Carignon ?Vous prenez les Grenoblois pour des canards sauvages ?

EN 1995 , ILS EN ONT PROFITE

Et Alain Carignon de marteler: " Ce n’est pas en 1995, à mon départ de la Mairie que Grenoble est devenue la 1ère pour l’impôt. Non, en 1995, quand vos amis élus Verts sont arrivés pour gérer avec Michel Destot, ils ont trouvé des impôts qui avaient été maitrisés, des dépenses de fonctionnement qui avaient été maitrisées : alors ils en ont profité.

M.DESTOT, MJ SALAT, O.NOBLECOURT AVAIENT PROMIS

"Ce n’est que 13 ans après votre gestion, avec nombre d’élus Verts d’aujourd’hui qui avaient des responsabilités, que la ville est devenue une première fois exsangue. En 2009, la municipalité Destot réélue qui avait promis de ne pas augmenter les impôts pendant la campagne – merci Mme Salat, merci M. Noblecourt, merci M. Bron - les augmentant de 10 % une fois réélus.

UNE EPARGNE NETTE NEGATIVE AVEC LA GESTION PS/VERTS

"Pourquoi était-elle étranglée ?Parce que contrairement à votre graphique depuis 2004, l’épargne nette était à nouveau négative. J’ai ici le tableau de l’épargne nette de votre audit de 2014 qui contredit celui que vous présentez aujourd'hui"

E.PIOLLE A VOULU CACHER UN GRAPHIQUE

"Mais je sais pourquoi vous ne voulez pas que ces éléments apparaissent. Car ils contredisent toutes vos thèses. En 2004, 9 ans après mon départ, Grenoble avait à nouveau une épargne négative, mais à cause des dépenses de fonctionnement qui explosaient. Et vos amis d’aujourd’hui étaient déjà cogestionnaires.

"C’est leur gestion qui a étranglé Grenoble et abouti à spolier les Grenoblois par l’impôt le plus élevé de France.

1 200 PERSONNES DE RECRUTEES ENTRE 2011 et 2016

Alain Carignon rappelle aussi que " la Chambre Régionale des Comptes juge qu’entre 2011 et 2016, les deux municipalités ont recruté 1200 personnes, essentiellement des contractuels, alors que les transferts à la Métro s’effectuaient. Mais où sont-ils ?

LA FAILLITE ETAIT PRONONCEE

Précisant : "Autant avant 1995, une période d’épargne négative et d’augmentation de l’emprunt pour investir était digérable avec des impôts acceptables et des dépenses de fonctionnement maitrisées, autant en 2016, en cumulant premier pour l’impôt, premier de France pour la dette, une épargne nette à nouveau négative des dépenses de fonctionnement explosées, la faillite était prononcée. Ça s’appelle mise sous tutelle."

M.FERRARI ( PS REPENTI ) FAIT DES CHEQUES

En conclusion Alain Carignon a lancé : "Ce budget est une faillite différée.Mais pas éloignée.Il est une manipulation générale et grossière de compte à compte, comme on dit. M. Ferrari vous fait des chèques, comme d’habitude. La ville vend à la Métro le hall d’accueil du Forum et les parkings pour 1 M €. La ville a vendu à la Métro les actions de GEG, cette fameuse SEM que vous avez combattu 25 ans et qui vous sauve de la misère et rapporte des Millions d’€.

Maryvonne BOILEAU ( Verts/Ades) VOUS FAIT DES CHEQUES

"Madame Boileau vous fait des chèques, elle achète pour Grenoble Habitat le Foyer Logement Notre Dame, c’est de l’argent qui circule d’un contribuable à l’autre. Vous vendez une résidence de personnes âgées, la Maison Gavin place de Gordes, Madame Tavel au titre d’Innovia achète à la ville un ilot dans la ZAC Bouchayer-Viallet pour 700 000 €.

L'EPARGNE NETTE NEGATIVE EN 2020

"De mon côté, j’estime que l’épargne nette sera négative en 2020 car la maquette de présentation ne correspond pas au détail du budget que nous avons.Les équipements vont continuer à se dégrader.

VOUS AVEZ MÊME FERME LA PISCINE VAUCANSON

"Vous avez fermé la piscine de Villeneuve en début de mandat, vous avez fermé la piscine Vaucanson en fin de mandat mettant 2 500 enfants /jour sur le carreau et il n’y a rien dans votre budget pour la remettre en état. (Ou sont vos plans pluriannuels patrimoine, plan piscine – promesses de 2014 ? )

EN 2020 CE SERA LE TOUR DES GYMNASES DE S'ECROULER

"Mais en 2020, ce sera le tour des gymnases de s’écrouler, car avec 400 000 € pour tous les équipements de la ville rien ne sera possible. Je crains le pire pour celui de Trembles à Villeneuve et Reyniès-Bayard et tant d’autres.

LES IMPASSES SONT TOTALES SUR LA TOUR PERRET, LE MUSEE...

"Les impasses sont totales pour la Tour Perret puisque vous n’avez aucunement bouclé le plan de financement et vous lancez une étude à 2 mois des élections pour les travaux à réaliser à l’ancien Musée de Peinture qui prend l’eau. La facture de plusieurs millions d’€ sera pour vos successeurs. Je n’évoque pas le patrimoine cultuel, St André, St Louis, St Bruno abandonné, j’y reviendrai.

LA SOLIDARITE ET LES QUARTIERS ABANDONNES

"La solidarité et les quartiers populaires sont les grands abandonnés de ce budget. Alors qu’il faudrait un plan de reconquête avec l’éducation permanente, la culture, le sport vous laissez la ghettoïsation se poursuivre et ne cherchez même plus à la stopper.

"VOUS AVEZ ETOUFFE LA CULTURE"

"Dans le domaine culturel, en ayant pris la place des créateurs, vous avez étouffé toute capacité de foisonnement, de création. Vous avez éteint cette flamme qui faisait de Grenoble une terre de liberté, de la culture, comme tant d’intervenants, et non des moindres, l’ont dénoncé pendant votre mandat. Ce budget est un nouvel éteignoir pour le secteur.

LA POLLUTION A AUGMENTE POUR DES MILLIERS de GRENOBLOIS

"Pour faire face au réchauffement climatique, vous vous gargarisez du bio, de la recherche des circuits courts, du règlement thermique mais vous le savez votre bilan est gravé dans le marbre de l’organisme de contrôle de la pollution pour lequel elle n’a globalement pas baissé à Grenoble après votre plan de circulation. Elle a augmenté pour des milliers de Grenoblois qui subissent les reports de circulation.

" CE BUDGET NE PORTE RIEN D'AMPLEUR sur LES MOBLITES"

"Ce budget ne porte rien d’ampleur pour les nouvelles mobilités, rien pour la reconquête d’une ville verte devenue ultra bétonnée, rien pour devenir un modèle Européen de la lutte contre le réchauffement climatique avec des solutions qui associent les habitants, alors que tant d’autres villes sont en train d’innover avec des plans globaux compréhensibles par le plus grand nombre qui entrainent la population.

"CE BUDGET NE PASSERA PAS L'HIVER"

"Ce budget est une fin de course, une fin de partie.Il ne passera pas l’hiver.Vous le savez, nous avons des propositions pour sortir Grenoble de la crise financière par des réformes de structures, une redéfinition du périmètre municipal. Je ne confonds pas le débat sur le budget avec le débat électoral et c’est pourquoi nous continuerons à échanger en direct, avec les Grenoblois, de nos solutions pour en sortir et je proposerai au fil des débats des amendements afin de faire des économies pour montrer la voie de ce qui est possible"

2 Comments

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *