18 JUIN : E.PIOLLE LANCE UN NOUVEL APPEL D’AIR AUX ÉTRANGERS IRRÉGULIERS

“Ici le Montgenèvre  ici le Montgenèvre, m’entendez -vous…” Dans une sorte de remake de l’appel du 18 juin, Eric Piolle a pris tous les risques : il a posé dans la neige devant la caméra de la mairie “par moins 12  ” a précisé son dévoué “conseiller spécial”, E.Lecourt qui l’accompagnait pour tenir l’appareil avec des gants. Il y avait du Malraux aussi pour qui le “XXI ème siècle sera religieux ou ne sera pas”. Chez Eric Piolle ça donne « Le 21ème sera un siècle de grandes migrations ». Comme si les précédents ne l’étaient pas.

E.PIOLLE A INSPECTÉ LE COEUR des ROUTES de L’EXIL (!) 

Du Jean-Paul II aussi : “Monsieur le Président n’ayez pas peur” lance t il au président de la République accusé de “traquer les chômeurs” et de se complaire dans “l’ultra libéralisme” (!). Toujours nuancé, l’actionnaire à Singapour . Eric Piolle le dit lui-même. Il est allé “inspecter le poste frontière de Montgenévre, au coeur des routes de l’exil”. Il en est revenu, Dieu soit loué.

Heureusement le Montgenèvre n’est pas “le coeur des routes de l’exil” (!). Au sud et à l’est de l’Europe les situations sont plus douloureuses et menacées. Même France Info sous la plume de la journaliste  Anne Hédiard écrit ironique qu’ “Eric Piolle se met en scène pour dénoncer avec grandiloquence l'”absurdité” des reconduites à la frontière.”

UN STYLE POMPIER, RACOLEUR, INDIGNE d’UN TEL SUJET

E.Piolle n’est en effet pas avare d’une gestuelle théâtrale -mais sans le talent du comédien professionnel-  et d’une enflure de phrases dont le seul objet est de démontrer qu’il appartient au camp du Bien. C’est un style vulgairement pompier, racoleur, indigne d’un tel sujet. Il en résulte une gêne profonde, un sentiment de honte pour un élu qui ose se livrer à un tel spectacle. On dirait du Stéphane Gemmani.

SON ACTION POUR LES MIGRANTS, UNE VIDÉO sur YOU TUBE 

Car il en résulte surtout une vidéo sur Youtube et un appel téléphonique à France Inter ce jour-là dans l’émission de Nicolas Demorand. A quoi ça servirait d’avoir les pieds dans la neige et d’être tout compassion pour les étrangers si personne ne le sait. Sa péroraison se termine sur cette sentence philosophique dont la profondeur  et la pertinence n’échapperont à personne : “être à la hauteur de la confiance que l’on a pour le lendemain”.

UN NOUVEL APPEL POUR L’ACCUEIL des ÉTRANGERS IRRÉGULIERS à GRENOBLE 

Ce nouvel appel grenoblois pour les étrangers en situation irrégulière sera reçu 5 sur 5 par les passeurs, seuls bénéficiaires de ce marché de la misère. Il est à craindre que Grenoble continue a être débordée avec des situations dramatiques. Toutes les bonnes âmes qui exposent leur générosité sur Youtube en appelleront aux autres pour traiter le problème.

L’EXTRÊME GAUCHE UNIVERSITAIRE VOULAIT SACRIFIER les MIGRANTS à SES VACANCES 

Ce qu’on a vu à l’université avec des locaux vides qui ont accueilli des migrants était symptomatique de cette pantalonnade : les présidents communistes et d’extrême gauche Patrick Lévy et Lise Dumay voulaient bien ouvrir les locaux mais jusqu’aux vacances de Noël ! Le drame dont ils sont si solidaires ne pouvait pas empiéter sur leurs congés.  Les migrants devaient déguerpir le 22 décembre. Suite à notre post ” université: les migrants livrés au contrôle de la police”  ils ont été contraints de les garder sous peine d’être montrés du doigt.

E.PIOLLE EXPLOITE LA MISÈRE HUMAINE POUR SE DONNER le BEAU RÔLE

Personne n’a “peur de l’étranger” contrairement à ce qu’affirme Eric Piolle reprenant une sémantique très datée qui ne correspond à plus rien. Par sa posture politicienne consistant à montrer du doigt ceux qui réclament une politique équilibrée, le respect des frontières sans lesquelles il n’y a plus de Nation, ni sentiment d’appartenance, ni de destin collectif partagé, Eric Piolle exploite la misère pour se donner un beau rôle lequel est bien sale.

A.VALLINI (PS) le REJOINT POUR SE REFAIRE UNE SANTÉ POLITIQUE SUR LES MIGRANTS

Tous les politiciens se vautrent dans cette posture et André Vallini (PS)  le rejoint, ne perdant jamais une occasion de se refaire un santé politique sur de belles causes qui n’engagent à rien de personnel. Il n’était pas au Montgenèvre mais à Rives ou, à l’occasion de ses voeux,  il a défendu “les valeurs humanistes” et bien entendu, certain d’être loué, encensé, béni  par toute la bien-pensance, les médias, et tout ce que notre région compte de faux culs,  il a conclu devant des conseillers municipaux admiratifs : « J’assume ce que je dis, car je préfère être en accord avec ma conscience qu’avec les sondages».(!)  ( DL 14/1/18)

TOUS SAVENT BIEN QU’IL EST IMPOSSIBLE D’ACCUEILLIR TOUS LES MIGRANTS 

Une antiphrase.  Ah ces “consciences”. C’et beau comme du Tartarin. Le même jour son ex collègue PS, Gérard Collomb se risquait à rappeler une évidence : “La France doit accueillir les réfugiés, mais elle ne peut accueillir tous les migrants économiques” (JDD du 14/1/18) .E.Piolle ajoute les “climatiques” qui n’existent pas encore.

Tous savent bien qu’il est impossible d’offrir le gite et le couvert, la protection santé et l’école à tous les migrants économiques sous peine de disparaitre. Aucune Nation au monde qui veut conserver son identité et assurer la solidarité à tous ne renonce à décider elle-même qui et combien de personnes elle peut recevoir. Aucune n’est une auberge espagnole en libre service sans ticket de caisse.

E.PIOLLE SAIT BIEN QUE NOUS N’AVONS PAS LES SOLUTIONS EN EMPLOI, LOGEMENT, INTÉGRATION, ÉDUCATION…

Eric Piolle n’ignore pas qu’en termes de solidarité, d’éducation, de santé, d’intégration, de logement nous n’avons pas les solutions pour répondre à un afflux massif. Il faut donc réguler. Seul un développement interne du continent Africain qui dispose de toutes les ressources nécessaires pour l’assurer peut répondre aux 2, 5 milliards d’habitants  attendus pour 2050.

LES MIGRANTS SONT UN LEVIER POLITIQUE POUR DÉSAGRÉGER la NATION

Mais pour l’extrême gauche ces migrants sont seulement un levier politique pour désagréger la Nation, faire exploser le vivre ensemble, imposer une société multiculturelle qui tue immanquablement la République des citoyens engagés ensemble dans un avenir commun. L’héritage de 1789. On sait la haine de l’Etat des amis de Piolle, tel Edwy Plenel. Après la classe ouvrière abandonnée, il leur faut de nouveaux damnés de la terre que sont tour à tour, selon l’actualité, les musulmans ou les migrants. Ils peuvent ainsi jouer les imprécateurs,  les procureurs, les Torquemada, rôles dans lesquels ils se répètent.

LES GRENOBLOIS SUBISSENT les CONSÉQUENCES, LES MIGRANTS TROMPÉS les PLUS GRANDES VICTIMES

Ou Eric Piolle est un “idiot utile” -comme on le disait des accompagnants des staliniens- qui se fait le porte-parole de cette stratégie sans en mesurer les motivations profondes et l’aboutissement, ou bien, lui-même actionnaire protégé à Singapour, il a le cynisme en bandoulière de ceux qui ne risquent rien à la promouvoir. Dans les deux cas il ne joue pas le meilleur rôle. Les Grenoblois sont les premiers à en subir les conséquences et les migrants économiques trompés, les plus grandes victimes.

 

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *