M.BERTHELOT et CHAMPON : L’ABERRATION MUNICIPALE

Plus Eric Piolle pérore tout empli du contentement de soi, plus les aberrations municipales s'accumulent dans sa gestion municipale. Il faut le voir dans sa dernière vidéo lançant rumeurs, maniant la bassesse contre ses adversaires, prétendant fixer -Lui- le cadre dans lequel débattre !

LA MAJORITÉ ROUGE/VERTS SOLDATS DE PLOMB

Voir Sa Suffisance pour comprendre ce qui attend les grenoblois en cas de réélection ! Et ce qui attend les malheureux de sa majorité municipale Rouge/Verts transformés en petits soldats de plomb chargés de louer le Guide. On finit par compatir au silence éloquent d'Elisa Martin (FI). Son leader, JL Mélenchon, est le seul à ne pas paraître sur les affiches de soutien à Piolle. Ce dernier veut tout bonnement le remplacer.

UNE VOIE CYCLABLE.... à CÔTÉ DE LA VOIE CYCLABLE...

Des usagers nous adressent les photos de la nouvelle voie cyclable soudainement tracée avenue Marcelin Berthelot.... à côté de la voie existante. Cette dernière était elle trop encombrée de vélos ? La demande s'est elle exprimée ?

LES RIVERAINS ONT ILS RÉCLAMÉ PLUS DE POLLUTION ?

Les riverains de l'avenue ont-ils réclamé la création de bouchons producteurs de pollution sous leurs fenêtres ? Y a t-il eu le semblant du commencement, de l'esquisse d'une consultation de quiconque ?

AVENUE BERTHELOT COMME LES QUAIS DE L'ISÉRE

Que nenni. Le Grand Timonier, celui dont tout procède, qui défini urbi et orbi le cadre du débat, celui à qui demander des comptes sur les subventions publiques pour la société dont il est actionnaire à Singapour revient à s'attaquer à "l'arc humaniste", celui-là a décidé que l'avenue Marcelin Berthelot ressemblerait désormais aux quais de l'Isère. Il fallait bloquer tout partout.

UNE VOIE CYCLABLE PLEINE DE TROUS

La prise en compte de l'économie locale, de l'emploi et du travail n'appartient pas au cadre qu'Il a défini Lui-même.

La nouvelle voie cyclable est perclus de trous, de nids de poule, dangereuse pour les cyclistes. Le phare qui éclaire Grenoble de sa lumière n'est pas descendu jusqu'au sol pour vérifier avant de l'ouvrir que cette nouvelle piste cyclable était praticable. Le génie ne s'accommode pas d'intendance. Il voit haut et loin.

POURQUOI et COMMENT DE TELLES ABERRATIONS ?

Pourquoi et comment de telles aberrations et leurs conséquences graves sur la santé sont possible à Grenoble en l'an de grâce 2020, personne de censé ne peut le savoir. Sur Instagram, commentant les embouteillages monstres des quais, Alain Carignon posait la question de savoir comment de telles absurdités étaient possibles sans intervention d'aucun élu et avec une relative acceptation des victimes ?

E.PIOLLE SE BALLADE à MARSEILLE et STRASBOURG

La question se pose en effet. A moins que les grenoblois, constatant de leurs yeux que la ville décrite à Marseille et à Strasbourg par Eric Piolle qui s'y ballade ne ressemble en rien ce qu'ils vivent sur leur trottoir ou leur chaussée, ne décident d'y mettre un terme le dimanche 28 juin prochain.

3 Comments

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *