COMMENT AUGMENTER LA “PIOLLUTION”

D’un grenoblois nous recevons ce message. Il illustre parfaitement les incohérences et inconséquences du Grand Timonier, lequel, dans sa toute puissance ,a décidé de compliquer au maximum la vie des Grenoblois, imposant seul de nouvelles autoroutes à vélos sans concertation. “Provisoires" mais pour durer"

DE L’ILE VERTE à ST MARTIN LE VINOUX….

“Bonjour Monsieur,

Ce samedi j’ai voulu aller en voiture de l’Ile Verte à St Martin le Vinoux puis Clémencières le Chartreuse.

"Vers 14h15 le pont de Chartreuse était paralysé ! J’ai fini par prendre la route du Sappey, soit un détour de 5 km pour échapper au dernier délire écolo : la fermeture du quai Perrière !

3 VOIES CONVERGENT VERS UN SENS INTERDIT

On a ainsi 3 voies qui convergent sur un sens interdit : depuis la Tronche en rive droite, depuis l’hopital via l’Ile Verte, enfin depuis les 3 tours de Grenoble pour passer au “quai des pizzerias”.


Le plan ci-joint donne une idée du nouveau parcours “vert” imposé aux véhicules : n’étant pas averti, il faut -au point (2)- revenir vers le début de la voie sur berge point (1) puisque Stéphane Jay est aussi à sens unique, faire un demi tour à 180 degrés pour prendre la voir Corato (3) et rouler jusqu’à quai de Graille (4). revenir vers la ville jusqu’à la place Hubert Dubedout (5), enfin atteindre la Porte de France

nouveaux embouteillages créés sur les quais par Eric PIolle

FAUT IL CONTOURNER PAR LA ROCADE SUD ?

A moins qu’il ne faille contourner toute la ville par la rocade Sud ?
Si nos khmers rouges-verts étaient allés à l’école, ils sauraient que le plus court chemin entre 2 points est la ligne droite. Outre cette atteinte à la liberté de circulation (quid des Droits de l’Homme ?), ces méandres tortueux aggravent les embouteillages, la pollution, sans parler des véhicules d’Urgences terriblement retardés !

“JAMAIS VU DE PLAN PLUS STUPIDE”

Pourquoi n’ont ils pas publié ce plan dans la Dauphine Libéré ? Ni même sur le site web de la Mairie ? Quel courage…
“Je vais être vulgaire : je n’ai jamais vu de plan de circulation aussi stupide!”

Un témoignage supplémentaire de la réalité grenobloise quotidienne vécue. Une réalité qui a des conséquences sur l’économie, l’emploi, l’attractivité et… la pollution.

A LA GLOIRE DU GRAND TIMONIER

Non le “Dauphiné” n’a pas publié ce mirobolant plan de circulation. Sa page grenobloise d’hier (/8/6/20) était entièrement à la gloire du Grand Timonier. Les chiffres du vélo et des piétons explosent selon lui, malgré quelques faiblesses à… Grenoble.

le “Dauphiné ” ( 9/6/20) ….

L’EXACTITUDE DES COMPTEURS ?

Personne n’a encore enquêté sur ces fameux compteurs et leur exactitude. Il y avait aussi un article sur les actions (inactions) d’Eric Piolle sur la culture. Comme l’a résumé Alain Carignon dans un communiqué  “Eric Piolle fait sa com’ sur la culture en réalisant un questionnaire sur les besoins su secteur pendant la campagne électorale et en en renvoyant les solutions après le second tour. On a connu plus subtil comme campagne électorale sur fonds publics.”

… à la gloire du Grand Timonier

“LA RUMEUR PARLE D’UN PERSONNEL INSUFFISANT …”

Dans le “Dauphiné” d’hier il fallait aller dans les petites lignes d’un article sur la rentrée des scolaires pour que soit évoquée “la rumeur (qui) parle de personnel insuffisant pour nettoyer les classes et donc les salles qui, pour cette raison ne peuvent ouvrir”. Une “rumeur” selon Isabelle Calendre la journaliste.”Grenoble le Changement” a publié dès le 25 mai une liste d’écoles dans lesquelles les élèves ne pouvaient rentrer faute de nettoyage des classes. L’inénarrable Fabien Malbet (Verts/FI) qui a même été éjecté de la liste Piolle répond que la municipalité a fait son travail

ENDORMIR LES GRENOBLOIS

Bref la propagande bat son plein. Le débat sur les choix municipaux a disparu des radars. Il s’agit d’endormir les grenoblois pendant que le rouleau compresseur des décisions néfastes pour la ville s’accumulent. Et passer en douceur le 28 juin. Réveillez-vous.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *