LE MAIRE ÉCO-RESPONSABLE OFFRE UN WEEK-END de RÊVE

Eric Piolle offre un week-end prolongé de rêve aux grenoblois. Une ville embellie ou il fait bon flâner et se promener.
Aux dernières nouvelles le Grand Timonier aurait obtenu qu'une déchèterie ouvre enfin ce mardi ! Quelle efficacité. Alain Carignon l'alerte depuis 3 semaines sur les conséquences de la fermeture de toutes les déchèteries : la ville devient un vaste dépotoir.

Alors que depuis des semaines dans 14 communes de l'agglomération les habitants, les commerçants, les artisans peuvent déposer leurs encombrants. Sauf à Grenoble.

Le résultat est sous les yeux de tous, sauf ceux d'Eric Piolle. Les rues de la ville atteignent des sommets de saleté. On n'a jamais vu ça à ce point.

L'espace public est souillé, abandonné, meurtri et ceux qui n'ont pas les moyens de s'évader de la ville supportent un environnement qui leur est imposé.

Nous avons reçu des dizaines et des dizaines de photos de toute la ville de la part de Grenoblois écœurés, dégoûtes devant tant d'abandon et de mépris.

Pendant ce temps Eric Piolle se moque un peu plus d'eux encore, les invitant dans le "Dauphiné" de dimanche (31/5/20) à "venir enrichir son projet" (!) pour les élections...

On se demande à partir de quand le réel que subissent les grenoblois prendra le pas sur le virtuel que promeut Eric Piolle ?

Comment un citoyen grenoblois qui paie les impôts locaux les plus élevés des villes de + de 100 000 habitants peut il en conscience voter pour un élu qui accompagne sciemment une telle dérive de la ville ?

Y-a t-il dans une telle politique quelque chose "d'écologique" ? La planète se porte-t-elle mieux quand les villes sont souillées, le plastique s'envole, les saletés filent dans les égouts ?

Ou bien nos bobos révolutionnaires aisés concentrés sur leur nombril passant leurs week ends hors Grenoble se foutent totalement des grenoblois modestes captifs de la ville ?

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *