INCENDIE de L’HÔTEL de VILLE : M.TAVEL (Verts/PG) A CACHÉ LA VÉRITÉ

Alain Carignon avait encore raison. Dans le “Dauphiné ” du 4 octobre la malheureuse Maud Tavel (Verts/PG) l’ex future Première Adjointe de Piolle lui répondait après l’incendie de l’hôtel de ville.

LES DOMMAGES ÉTAIENT ASSURÉS SELON M.TAVEL (Verts/PG)

Les grenoblois ne risquaient rien selon elle. Ils étaient protégés. Les assurances paieraient : “les dommages aux biens sont assurés par la société Amlin” racontait-elle aux Grenoblois sous la plume d’Isabelle Calendre. Voilà que les propos d’Alain Carignon devenaient des “accusations”. Elle remontait d’ailleurs à … 1993 pour chercher des références au mauvais entretien de l’hôtel de ville.

Pourtant les assureurs ne veulent en réalité plus assurer Grenoble ou bien avec des primes très élevées et des franchises qui font perdre tout intérêt à l’assurance elle-même.

COMPTE TENU DE “LA SINISTRALITÉ”, LA COMPAGNIE RÉSILIE….

Dés 2012 un rapport officiel interne à la ville dans le cadre de la Mission d’Évaluation des Politiques Publiques expliquait : » Compte tenu de la dégradation de la sinistralité de la ville, la société titulaire du marché a décidé de résilier en 2012 le contrat d’assurances dommages aux biens. La relance du marché a montré que la plupart des compagnies d’assurance n’ont pas souhaité répondre à la consultation invoquant les mauvaises statistiques sur Grenoble. ».

“IL EST NÉCESSAIRE DE PRÉVOIR LA VIDÉO PROTECTION”

Le rapport ajoutait : » il est donc nécessaire de mieux protéger les bâtiments de la ville et de prévoir obligatoirement dans la phase de conception des nouveaux bâtiments l’installation de… système de vidéo protection afin, le cas échéant, d’identifier les auteurs de dégradations et permettre ainsi l’indemnisation de la ville ».

On sait ce qu’il advint avec la municipalité Piolle. Hier soir Alain Carignon a participé à la réunion de la Commission des Finances de la ville présidée par Hakim Sabri. Il a appris que 500 000 € étaient budgétés pour remettre en état la salle du conseil municipal.

LA FRANCHISE EST DE 750 000 € !

Le sinistre n’est pas couvert par les compagnies d’assurances puisque la franchise est d’un montant de 750 000 €!

Eric Piolle s’est une fois de plus moqué des grenoblois. La municipalité triche sur les grandes longueurs et sur tous les sujets. La présentation du budget hier en commission des Finances “démontre une municipalité aux abois, qui multiplie les recettes de poche pour tenir jusqu’en mars 2020 en faisant l’impasse sur l’avenir” a dit Alain Carignon.

MUTUALISER LA SALLE DE LA MÉTRO

Avec sa proposition de mutualiser la salle du conseil municipal avec la Métro, le collectif de la société civile avec Alain Carignon fait déjà l’économie de 500 000 €! Il faudra un amendement parlementaire pour permettre cette mutualisation qui rendra service à nombre de communautés de communes et de communes de France qui désirent faire des économies. Grenoble sera cette fois en tête. Pour les économies de fonctionnement .

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

One Comment

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *