Maud TAVEL (Verts/PG) CARBONISÉE…

La future Première Adjointe (!) d’Eric Piolle est déjà carbonisée. La remplaçante d’Elisa Martin est politiquement mort-née.

Il ne restait plus qu’elle et Lucille Lheureux (pour des intérêts évidents, son compagnon étant employé de la ville). En effet au détriment de toute éthique, Maud Tavel a accepté jusque là sans broncher toutes les missions franchissant la ligne jaune.

M.TAVEL A LICENCIÉ LA SEULE FEMME DG DE SEM

Comme présidente de la SEM Innovia elle a licencié Valérie Dioré la seule femme directrice générale reconnue compétente par Eric Piolle. Il s’agissait de caser Pierre Kermen (Verts/Ades) à sa place, l’ancienne tête de liste des Verts, probablement en échange d’un effacement devant Eric Piolle en 2014. Sordide.

ELLE A EMBAUCHÉ et INDEMNISÉ P.KERMEN (Verts/Ades)

Maud Tavel a encore signé le contrat de départ très avantageux financièrement du même Pierre Kermen avant le renouvellement municipal qui aurait moins rapporté à l’intéressé.

Maud Tavel a accepté de remplacer Martine Jullian l’Adjointe au Patrimoine qui s’y refusait, pour porter la délibération permettant le bradage du patrimoine aux amis.

DES LICENCIEMENTS DÉCLARÉS ILLÉGAUX

Elle encore qui a décidé de tous les licenciements illégaux condamnés par la justice. Contrainte de réintégrer à grands frais ceux qui avaient été jetés sans ménagement.

ENCORE CONTRAINTE DE RÉINTEGRER UN AGENT

La dernière décision de justice est une catastrophe pour elle. Après trois ans d’expertises et de contre-expertises médicales, un agent des Espaces verts a réintégré son poste au 1er avril et va pouvoir financièrement sortir de tête de l’eau ! Il va réclamer des réparations à la Ville pour les préjudices moraux et financiers subis. Le contribuable est mis à contribution chaque fois.

L’AGENT A TENTÉ DE METTRE FIN A SES JOURS

Une victoire pour lui et les syndicalistes de Force ouvrière, qui se battent à ses côtés depuis trois ans, afin qu’il récupère son poste et son salaire de 1 300 euros net. Depuis 2015, l’agent doit se contenter d’une indemnité de congés maladie de 600 euros, avec laquelle ce père de trois enfants peine à joindre les deux bouts. Une situation financière que lui et sa famille ont très mal vécue. La cellule familiale a ainsi éclaté en cours de route. Au bord du désespoir, l’agent a tenté de mettre fin à ses jours” raconte le site d’information en ligne Place Gre’Net.

LES ROUGE/VERTS ONT LE COEUR SEC

Rien n’avait fait bouger les Rouge/Verts qui ont multiplié les barrières, n’ont jamais fait preuve de la moindre once d’humanité dans ce dossier comme dans les autres.

Pour Chérif Boutafa du syndicat FO « Vous imaginez un peu l’absurdité de la situation ? La Ville de Grenoble qui refuse de reprendre un agent motivé, qui veut travailler ? Et on fait croire à cet agent qu’on n’arrive pas à lui trouver un poste ? »

VICTIME DE L’ASPHYXIE FINANCIÉRE de la VILLE

Les explications, d’après lui, crèvent les yeux. L’agent est d’abord dans le collimateur du plan de sauvetage de la ville financièrement asphyxiée.

« Les ressources humaines qui portent bien mal leur nom », tacle-t-il, ont en fait pour consigne de dégraisser la masse salariale. Ce sont les agents les plus faibles qui trinquent », se désole-t-il aussi.

Eric Piolle avait dépêché Maud Tavel à France 3 pour lire le jugement face à Alain Carignon sans avoir un autre mot à dire pour défendre le bilan municipal. Les grenoblois ont été ulcérés par son sectarisme

M.TAVEL : UN AGENT DISCIPLINÉ DU SYSTÈME

Maud Tavel se présentait faussement comme une simple “mére de famille” face à Alain Carignon quand elle a explosé en vol par sectarisme. Alors qu’elle est un agent actif et discipliné du système.

LA “FAMILLE” DE M.TAVEL : SES AMIS POLITIQUES

Sa “famille” est extensible jusqu’à ses amis politiques qui sont casés ou reçoivent des prébendes. Mais elle ne s’étend pas à tous ceux qui auraient besoin de la protection municipale.

AU TÉLÉPHÉRIQUE : 8 AGENTS SANS SALAIRES

Décidément après l’épisode catastrophique du restaurant du téléphérique qui a abouti a placer 8 agents en position de ne plus percevoir de salaires, et ce par Pierre Mériaux, (Verts/PG), Inspecteur du Travail , ceux-ci l’accusant de mentir, la municipalité est mal en point sur le front du personnel aussi.

DÉPART de M.TAVEL : LA GUILLOTINE POURRA REFROIDIR

On voit mal comment Eric Piolle pourrait encore présenter Maud Tavel comme le trophée du renouvellement promis -au grand dam des éliminés- après un tel bilan et une telle impopularité.

Sa carrière de coupeuse de tête devrait s’interrompre en 2020 avec le soulagement des grenoblois. La guillotine pourra refroidir.

Source (notamment) article Un agent municipal de Grenoble jugé inapte réintégré après trois ans de “galère” : FO accuse, la Ville se défend | Place Gre’net

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *