VERTS/PG : F.MALBET et P.MÉRIAUX RISÉE DES RÉSEAUX

Deux élus de la municipalité Piolle auront réussi l’exploit de rappeler que la majorité Rouge/Verts avait délibéré pendant prés d’un an sous la protection des CRS…

Cette semaine les recordmans nominés de la bêtise politique sont: Fabien Malbet et Pierre Mériaux, deux stakhanovistes du tweet laudateur du Grand Timonier.

F.MALBET (Verts/PG) LE 9 OCTOBRE ON MANIFESTAIT POUR PIOLLE

Le premier élu (Verts/PG) au scolaire mais qui se pense compétent sur tout (une sorte des sous-phare de l’occident) a voulu récupérer les manifestants du 9 octobre. Selon Fabien Malbet “Macron fait descendre les salariés dans la rue. Un gouvernement ni social, ni environnemental, l’inverse de ce que portent les élus de Grenoble …”

E.PIOLLE CROULE SOUS LES PROCÉDURES POUR LICENCIEMENTS ABUSIFS

En quelque sorte ils manifestaient contre le gouvernement et pour Piolle. Il y avait en effet longtemps que la municipalité n’avait pas été aussi soutenue.  Sauf que malheureusement pour Malbet les syndicats de communaux sont vent debout contre le patronat municipal, le maire croule sous les procédures de licenciements abusifs qu’il perd, il est dénoncé pour des embauches de complaisance sur-payées, son plan d’austérité prévoyant suppression d’emplois, fermeture de bibliothèques, réduction de la santé scolaire (entre autres) n’est toujours pas passé.

P.MERIAUX (Verts/PG) SEUL à PENSER QUE LES SALARIÉS CROIENT QU’IL EST de LEUR CÔTE

Le même Malbet qui retweete Pierre Mériaux, (Verts/PG) l’inspecteur du travail totalement décrédibilisé qui est le seul à penser que les salariés croient encore qu’il est de leur côté après tout ce qu’il a cautionné en matière de précarité , licenciements et droit du travail bafoué .

P.MERIAUX SE PLAINT des “ROBOCOPS” QUI PROTÈGENT O.VÉRAN et E.CHALAS (LREM)

En effet, cerise sur le gâteau, Pierre Mériaux qui s’est photographié en marge de la manifestation du 9 octobre, se gardant bien de se faire reconnaître des communaux en particulier, a publié la photo des 5 malheureux CRS protégeant la permanence des Députés LREM Olivier Véran et Emilie Chalas avec ce commentaire : “impossible d’aller causer avec les députés LREM à leur permanence vue la haie de robocops…”

DES ÉLUS CARBONISÉS PAR LEURS EXCÈS et LEUR SECTARISME 

On imagine l’hilarité des réseaux suite à ces pantomimes ridicules. Il ne manquait plus que ça à ces deux-là . Ils rejoignent Antoine Back, Lucille Lheureux, Corinne Bernard, Maryvonne Boileau, Laurence Comparat  et tous les élus totalement carbonisés par leurs excès et leur sectarisme. Des élus qui ont suivi bêtement le Grand Timonier, sans recul ni analyse, sans appréciation personnelle permettant une distance utile, s’arcboutant sur les dogmes.

F.MALBET EN CAMPAGNE CONTRE LES CAMERAS de VIDÉO PROTECTION …

Ainsi on voit Fabien Malbet publier un tweet inquiétant “vous êtes filmés” pour s’opposer à nouveau aux caméras de vidéo protection alors que la colère des Grenoblois éclate partout comme on vient de le voir à nouveau spectaculairement quartier Malherbe.

…QUI VOUDRAIT EXPLIQUER QUE LA MAUVAISE GESTION de 2016 C’EST CARIGNON

Un Fabien Malbet qui voudrait expliquer  tweet après tweet que le rapport négatif de la Chambre Régionale des Comptes (CRC) sur la gestion Destot/Piolle des années 2011/2016 concerne … Carignon .F.Malbet voudrait que  les jugements accablants des magistrats avec les références aux années considérées, les aggravations de ces deux dernières années du fait de la gestion Piolle n’existent pas.

 

POUR RIRE JAUNE …

Quelques extraits du rapport de la CRC pour rire ( jaune) en soulignant les dates…

-Du fait d’une Capacité d’autofinancement (CAF)  brute faible et d’un encours de dette élevé, la CAF nette est faible depuis 2012 et négative depuis 2014. Cette situation, qui n’est pas soutenable à moyen terme, fait courir un risque de déséquilibre budgétaire.

– “Le niveau de financement propre n’est  que difficilement atteint en début de période et il devient très faible en 2015 et 2016, alors même que le niveau des dépenses d’équipement diminue fortement. Cette situation indique une incapacité à soutenir un programme d’investissements à moyen terme.”

« En 2015 et 2016, les communes comparables disposaient d’un financement propre disponible représentant respectivement 82 % et 70 % de leurs dépenses d’équipement. Leur CAF nette représentait 30 % de leur financement propre disponible, alors qu’elle était négative à Grenoble » 

-“Depuis 2011, la situation financière de la commune est peu favorable. L’excédent Brut d’exploitation et la capacité d’autofinancement (CAF)  se sont dégradés (…) Cette tendance s’est accentuée en 2014, les charges continuant à augmenter et les produits diminuant

– “Les charges de personnel sont, en 2016, de 128 M€, soit à un niveau supérieur à l’exercice 2011 malgré les transferts de compétences. Leur poids est croissant (57,2 % des charges contre 53,2 % en 2011), et elles sont supérieures à la moyenne des collectivités comparables (796 € par habitant contre 703 €).” 

Pour Malbet, c’est la faute à Carignon….

 

 

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *