Le PARTI de GAUCHE: « Éric Piolle ne voit­ il pas que la grogne monte de plus en plus?»

SQUATS rue des ALLIES: LA MORT d'UNE ADOLESCENTE NE SUFFIT PAS à la MUNICIPALITÉ....
GRENOBLE RUINÉE, PAS SEULEMENT FINANCIÈREMENT

3 responsables départementaux du parti de Gauche d’Elisa Martin, la Première Adjointe d’Eric Piolle (Verts/PG) ont rompu l’omerta imposée par le clan des Verts/Ades. Ils ne pouvaient plus se taire.

<<< /riffifi-selon-le-monde-elisa-martin-pg-sanctionne-2-responsables/

Dans le  » Dauphiné Libéré »  2/10/16) Dominique Mulé, co-secrétaire départemental , Jean­-Pierre Juy et Jean-­Paul Garac expliquent qu’ils ont demandé un « moratoire » du plan de casse des services publics dès qu’ils en ont eu connaissance. Elisa Martin les a suspendu ! Elle qui a reconnu plus tard :  » j’ai validé ce plan sans faire gaffe, quelle conne » !

<<< /e-martin-premiere-adjointe-pg-jai-valide-le-plan-sans-faire-gaffe-quelle-conne/

E.MARTIN et A.CONFESSON (PG) COUVRENT le PLAN de CASSE du SERVICE PUBLIC

Aujourd’hui ils disent:  « Ce plan, si le socialiste Jérôme Safar l’avait présenté, on aurait été tous réunis pour le combattre. Et là, il faudrait l’accompa­gner parce que nous avons des élus du Parti de gauche dans la majorité ? ». Plus que « des élus » , même la Première Adjointe et Alan Confesson nouveau co-président du groupe majoritaire  qui gobe tout.

 » TOUTES CES PROMESSES QUE J’AI FAITES AUX GENS, JE LES AI EN TRAVERS »

Ajoutant cruellement pour Eric Piolle: « Parce qu’on a justement promis aux habitants de Grenoble qu’on ne ferait jamais “pareil” que les autres », lance M. Garac, qui  raconte ce qu’il lui arrivait de dire pendant cette fameuse campagne avec “Le Rassemblement”: « Ce que je disais, je croyais qu’on allait le faire. Toutes ces promesses que j’ai faites aux gens, je les ai aujourd’hui en travers. »

<<< /e-piolle-les-120-engagements-qui-ont-trompe-les-grenoblois/

 » TOUTES LES DÉCISIONS TOMBENT d’EN HAUT »

En particulier: « Éric Piolle avait basé sa cam­pagne sur la co­construction. Or, là, toutes les décisions tombent d’en haut. »

>>> R.AVRILLIER (VERTS/ADES) SUR PIOLLE: » IL A UNE CAPACITÉ D’ÉCOUTE QUI FAIT QUE TOUT LE MONDE ACCEPTE SA DÉCISION… »

Jean­ Pierre Juy de s’étonner que des gens,«avec bac+10», puissent « imaginer que des bibliothèques ne servent plus à rien, en ne se basant que sur des chiffres » de prêts, « et en oubliant que dans certains quartiers, ce sont des lieux de lien social, des lieux où l’on peut consulter gratuitement la presse quand on n’a même plus les moyens de s’acheter un journal quotidien. »

<<< /ile-verte-le-quartier-se-mobilise-aussi-pour-la-bibliotheque-hauquelin/

 » COMMENT FAIRE LA CAMPAGNE ANTI AUSTÉRITÉ de MELENCHON?  » 

Et de s’inquiéter de la paralysie de la campagne de Mélanchon à Grenoble du fait des mesures prises. « on va nous renvoyer sans cesse à la situation grenobloise ». « On fait comment, nous, pour faire la campagne anti­ austéri­té de Mélenchon?  Pour son meeting Grenoblois faudra t il faire appel aux CRS comme Piolle: « Faudrait ­il prévoir le même service d’ordre que pour le conseil municipal ? demandent ils . Ajoutant: « que dirait ­il s’il devait répondre à tous ceux qui manifestent aujourd’hui contre la fermeture des bi­bliothèques ? »

<<< /conseil-municipal-e-piolle-vertspg-a-nouveau-sous-la-protection-des-crs/

AUCUN ÉLU Verts/Ades/PG N’AURAIT UN SURSAUT de CONVICTION et d’HONNEUR ? 

Et de conclure: « Éric Piolle ne voit ­il pas que la grogne mon­te de plus en plus ?»

ça craque de plus en plus dans la majorité et on voit mal comment aucun élu parmi elle n’aurait un sursaut de conviction et d’honneur par rapport aux « engagements  » pris et trahis avec autant de cynisme. Tous ne peuvent pas être seulement guidés par les intérêts et menés par le mensonge.

L’APPAREIL SE DÉLITE AVANT QUE LE SYSTÈME N’EXPLOSE EN VOL 

Le système Avrillier/Comparat qui impose son joug sur la majorité municipale contre tout principe de réalité et un Eric Piolle de plus en plus enfermé dans sa bulle de certitudes et de suffisance devraient exploser en vol au fur et à mesure que l’appareil se délite sous les coups de boutoir des grenoblois.

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *