É.VAILLANT, PROCUREUR : “LES VIOLENCES AUX PERSONNES ONT AUGMENTÉ DE 30% EN 2021”

 

Vous ne lirez ce titre nulle part. Éric Vaillant, Procureur de la République le noie lui-même dans un multitude de pourcentages et il ne donne aucun nombre qui permettrait de mieux comprendre combien de personnes sont touchées  par cette insupportable violence : « Dans le domaine des atteintes aux personnes, la hausse est qualifiée de « régulière et constante » par le parquet. Entre 2017 et 2021, cette hausse est de près de 30 %. Et 2021 enregistre un nombre d’atteintes volontaires à l’intégrité physique le plus élevé depuis cinq ans. » relève tout de même honnêtement Denis Masliah dans le corps de son article (DL du 22/1/22). Mais combien de personnes physiques ça concerne ? Qu'est-ce qui se passe ailleurs? On ne le saura pas.

LE DL : "MOINS DE VIOLENCE DANS LES TRANSPORTS EN COMMUNS"

Non les grands titres sont plutôt pour « moins de violence dans les transports en communs » le même jour dans le DL après que les personnels aient dénoncé quelques jour avant «  la recrudescence depuis plusieurs mois et à l’intensification d’événements, d’incidents et autres altercations à répétition, comme des atteintes au personnel par des agressions physiques, verbales, crachat, etc. À des atteintes à la clientèle par des agressions physiques, vols, pickpockets et à des incivilités récurrentes, blocages de porte, décompressions de porte bus, chahuts, bagarres, présences d’individus armés et de chiens dangereux non muselés » (DL du 12/1/21).

LES STATISTIQUES DE LA DÉLINQUANCE NE SONT PLUS PUBLIÉES 

Mais ça baisse dans les transports en communs selon les statistiques de.. Philippe Chervy, directeur général de M Tag car les élus se gardent bien de répondre : Éric Piolle, Christophe Ferrari, Jean-Paul Trovero sont aux abonnés absents. Et, pour l’instant Sylvain Laval, Président du Smmag, n’a pas encore répondu à Alain Carignon qui lui demande de publier l’outil statistique tenu par la Semitag semestriellement qui n’est plus rendu public par décision de Yann Mongaburu ( Verts/Ades) depuis 2015. La fin du thermomètre devait supprimer la température.

 

 

LE TRAM EST DEVENU UN SANCTUAIRE PROTÉGÉ DE LA VIOLENCE  et des INCIVILITÉS !

Donc ça baisse dans les transports en communs et ça augmente partout ailleurs : le tram est devenu un sanctuaire protégé de la violence et des incivilités si il faut en croire la doxa locale.

Dans une annexe d’un rapport présenté en Conseil Métropolitain  en octobre dernier,  près de 4000 agressions physiques avaient été relevées en 2020 .  Et 1200 menaces de violence. Au Conseil Métropolitain ,  la porte-parole d'Éric Piolle, Céline Deslattes,  avait rappelé que pour son groupe  «les questions de sécurité sont un fantasme »

PLUS DE 5000 VICTIMES DE VIOLENCE PHYSIQUES EN 2021 !

Si les violence physiques ont augmenté de 30 % en 2021 comme l’annonce le Procureur, nous avons donc dépassé les 5000 personnes victimes . Il faut le travail de notre collectif pour que les grenoblois approchent cette réalité qu’ils ne peuvent malheureusement découvrir sans nous. 

Y A T-IL OUI OU NON PLUS DE DÉLINQUANCE QUE DANS LES VILLES COMPARABLES? 

Sur ce sujet de la délinquance il existe un fond d’Ormerta partagé entre différents intervenants. L’Etat et la police qui font des efforts ont intérêt à présenter des résultats positifs. La justice a démontrer qu’elle n’est pas laxiste. Les observateurs dominés par la culture " de gauche" naviguent entre ces points de vue et ne fournissent pas au citoyen une grille de lecture qui soit également comparative. Y a t -il oui ou non plus de délinquance à Grenoble que dans les villes comparables ou non? Et si oui pourquoi ? Cela ne vient jamais.

 

 

GRENOBLE PREMIÈRE POUR LES AGRESSIONS VIOLENTES et les VOLS à la TIRE

En 2018 ,le Procureur de l’époque donnait des chiffres, lui, selon lesquels «   "Sur les premiers mois de l’année 2018  les atteintes aux per­sonnes ont augmenté de 18,49 % et les violences non crapuleuses de 21,86 %. (...) De manière générale, depuis 2012, la délinquance sur la circonscription de Gre­noble a augmenté de 16 % passant de 22 252 crimes et délits à 25 843 en 2017 « .

Ainsi si on cumule tous les délits et une augmentation continue de 20 % depuis 2018 , on peut considérer qu’en 2022 la délinquance au sens large peut faire de l’ordre de …  50 000 victimes dans le territoire concerné. Toujours à la louche (on est bien obligé) , soit 10 % de la population de la Métropole !

En 2018 Fabrice Margaillan avait publié dans le Dauphiné (16/9/18) les statistiques nationales qui faisaient de Grenoble la première ville de France de sa catégorie pour les agressions violentes et les vols à la tire pour 1000 habitants.

 

 

PAS DE RÉPONSE AU GROUPE D'OPPOSITION

Compte tenu des évolutions depuis et celle annoncée par Éric Vaillant hier, viendrait-il l’idée à quelque observateur de bien vouloir informer les citoyens pour savoir où nous en sommes de ce classement ? En tout cas le groupe d’opposition qui les réclame n’obtient pas de réponse.

É. PIOLLE VEUT POURSUIVRE DANS LE DÉNI 

Celle-ci serait en effet très gênante pour les politiques municipales : aucune raison objective ne fait de Grenoble la grande ville la plus délinquante, devant Marseille, pour 1000 habitants. Il faut un cumul qui commence par le logement, la densification et les attributions, le peuplement  du fait des appels d’air à l’immigration non maitrisée qui entraine des logiques fortes de délinquance et une volonté affichée d’Éric Piolle de ne rien faire pour assurer la première des libertés, celle d’aller et de venir en sécurité 

LA LIBERTÉ D'ALLER et de VENIR EN SÉCURITÉ VA MANQUER AUX GRENOBLOIS 

Cette liberté va de plus en plus manquer aux Grenoblois. Ceux qui le peuvent déménagent pour la trouver ailleurs. Les autres qui n’en ont pas les moyens, sont assignés à résidence. L’ensemble produit une paupérisation et une dégradation générale qui ne peut que s’accentuer si Piolle s’obstine dans le déni.

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.