MOIS DÉCOLONIAL “DES MILLIERS D’€ de SUBVENTIONS VERSÉES”

 

« Y a des échanges de mails depuis des mois, des salles allouées, des milliers d’euros de subventions qui ont été versés mais ça fait semblant de pas savoir de quoi on parle » a tweeté Taha Bouhafs le »journaliste » Franco-Algérien très controversé rappelle le site d’information en ligne Place Gre’Net.

LA MUNICIPALITE "TRES FIERE" D'ACCUEILLIR LE MOIS DECOLONIAL

Démentant totalement les propos d’Eric Piolle. Qui dit vrai ?  Comme à son habitude celui qui se croit malin choisit l’opacité. La ville n’est pas officiellement partenaire mais … met les salles gratuitement à disposition du mois décolonial qui s'ouvre à Grenoble le 10 juin. Au nom des élus Rouge/Verts, Chloé Le Bret et Emmanuel Carroz affirment que Grenoble est «  très fière » d’accueillir ce mois décolonial.

INDIGNE DE LA VILLE COMPAGNON de la LIBERATION

 Comment peuvent ils aller si loin dans la provocation en affirmant que la ville Compagnon de la Libération serait " fière" de renier ce pourquoi tant de ses concitoyens ont combattu de leur vie ? promouvoir et banaliser les thèses racialistes et indigénistes , faire de la race, de la couleur de peau un critère de jugement de l’individu, c’est renier les valeurs de l’universalisme républicain né de la Révolution Française.

 

Haha BOUHAFS: UN COMMUNAUTARISME EXACERBE

Taha Bouhafs a même quiité la France Insoumise après avoir été candidat de ce parti en 2017 aux législatives dans l’Isère ( 2 eme circonscription), la jugeant trop modérée. Il est à la pointe extrême de ce faux antiracisme qui cache un communautarisme exacerbé. Avec des méthodes contestées par beaucoup.  Il appartient à cette catégorie de Français dont les parents sont venus s’installer dans un pays ou l’égalité des chances est garantie par l’école publique et gratuite. Cette liberté exige un effort insupportable à certains dont Taha Bouhafs  qui l'a arrêtée à 16 ans.  N’ayant rien appris, ne  sachant rien il peut donc juger de tout et donner la leçon à tous.

LA VISION RACIALISTE PERMET DE JUSTIFIER SES ECHECS

Rien de mieux qu’une vision racialiste de la société Française qui justifie un échec personnel et la paresse et leur offre une cause qui permet de les vêtir dignement . Son jusqu’auboutisme est celui des soldats perdus , il ne mène évidemment à rien, sauf à contribuer à conforter tant de jeunes dans leur statut de victime , plus confortable que de se lever le matin.  On sait ou tout cela conduit: la ghettoïsation , les trafics pour vivre sans travailler, et parfois les drames pour fuir la police le peu de fois où elle ose se montrer. De quoi pleurer devant tant de gâchis et de misère intellectuelle.

ACTIONNAIRE à SINGAPOUR, A L'ABRI DE CES DERIVES

On comprend que la municipalité Piolle soit au premier rang de ces régressions sociales et citoyennes.  L’élu Rouge/Verts actionnaire à Singapour peut se permettre de souffler sans risque personnel sur ces braises ignobles . Les Taha Bouhafs et tous ceux qu’il excite sont de la chair à canon pour les bobos gauchos bien à l’abri dont les enfants sont inscrits dans les bonnes écoles, à l’abri des trafics . Ils profitent des avantages de la République qu’ils refusent de fait à tous ceux-là en leur faisant croire qu’elle n’est pas pour eux.

C.LE BRET (Verts/FI) : " DECOLONIAL ET RACISME SYSTEMIQUE"

Chloé le Bret ne dit pas autre chose dans le DL rapellant  « qu’on est une municipalité de gauche « ( césame ouvre-toi)  et donc d’accord pour «  les questions décoloniales et le racisme systémique « . Ce qui signifie que l’Etat Français est colonial à l’intérieur de son territoire puisqu’il n’a plus de colonies et raciste par nature. Pourquoi Taha Bouhafs aurait il arrêté l’école à 16 ans sans ça? 

E.PLENEL : LA HAINE DE L'ETAT

L’autre ami de Piolle, Edwy Plenel qui a écrit le livre « Pour les musulmans» est sur cette ligne aussi. Lui en veut à l’Etat depuis que son père , Vice Recteur de la Martinique  a été rétrogradé en 1965 par l’administration De Gaulle parce qu’un fonctionnaire d’Etat est soumis au devoir de réserve qu’il rompait en partisan engagé de l’indépendance de l’ile. Peu importe que ce territoire ne l’ait jamais voulu depuis comparativement au niveau de vie, de soins et d’éducation des iles voisines . Peu importe que le père Plenel ait été finalement "réhabilité" à l'arrivée de Mitterrand en 1982 par copinage de gauche obtenu par Plenel fils qui rendra beaucoup de services ensuite à ceux-là dans la presse. La haine demeure. L'opération contre l'état d'urgence avec Piolle à Grenoble, après les attentats du Bataclan, relevait de cette sémantique: la jungle plutôt que l'Etat et le déni de la menace de l'islamisme politique.

 

R.DIALLO: ANTI-LAÏCITE,  CONTRE L'INTERDICTION DU VOILE

L'autre présence, celle qu'Eric Piolle annonce recevoir en grandes pompes, Rokhaya Diallo, n'est pas plus apaisante. Opposante farouche à l'interdiction du voile à l'école, partisan des réunions en "non mixité" , des réunions entre personnes de même couleur de peau, anti-laïcité qu'elle considère comme anti-Islam, elle juge aussi que le racisme anti-blanc ne peut pas exister puisqu'il est exercé par les dominateurs d'un Etat lui-même raciste. Bref elle est une totale anti-républicaine face à l'héritage révolutionnaire qui fonde la citoyenneté Française. Elle est pourtant née à Paris de parents Sénégalais et Gambiens. 

Ils ENTRETENIR LE TERREAU QUELLES QUE SOIENT LES CONSEQUENCES

Pour la gauche extrême, qui n’ignore rien de ces motivations perverses des uns et des autres, de la violence et du terrible recul de civilisation que ces «idées » impliquent,  peu importe. Il lui faut entretenir ce terreau quelles que soient les conséquences sociétales. L'odieuse sortie de JL Mélenchon assimilant les attentats à une machination électorale, légitime l'idée du complotisme dont les Musulmans seraient les victimes.Ils tirent tous dans le mauvais sens.

" OU EST LA VERITE SUR LES SUBVENTIONS?"  

Outre l’adhésion aux thèses du «  mois décolonial «  la municipalité avait prévu une subvention de 8000 € selon Chloé Le Bret. «Ou est la vérité ? »  a demandé Alain Carignon  à Eric Piolle dans un communiqué cité par le DL . Demandant aussi que la ville ne mette pas ses salles gratuitement à la disposition de ces dangereuses arguties.

NE PAS LAISSER BANALISER UN TEL ABAISSEMENT 

 A quelques jours de l’ouverture de ce mois de la honte les grenoblois doivent se mobiliser dans l’espace public pour ne pas les laisser banaliser un tel abaissement  de l’humanité née des Lumières dont la France a fait un message universel.  Il faut en effet stopper les dérives d’Eric Piolle.

 

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *