Étiquette : mois décolonial

E.PIOLLE VEUT SUBVENTIONNER LE MOIS DÉCOLONIAL

  Brigitte Boer et Nicolas Pinel, Conseillers d’opposition  ont découvert en commission municipale qu’Eric Piolle proposait au prochain Conseil Municipal de subventionner… le mois décolonial. L’année dernière , devant les pressions , la ville et Sciences Po Grenoble avaient finalement retiré leur parrainage à cette manifestation. Aujourd’hui elle propose...

LES LITS-BANCS de VICTOR HUGO ARRIVENT…

Les demandes de l'Union de Quartier Centre ville depuis 2018 sont demeurées sans réponse. Les alertes du groupe d'opposition au Conseil Municipal pas entendues. Eric Piolle persiste et signe. La vénérable place Victor Hugo au charme désuet, encore fréquentable par les grenoblois de tous âges et de toutes conditions,...

MOIS DÉCOLONIAL « DES MILLIERS D’€ de SUBVENTIONS VERSÉES »

  « Y a des échanges de mails depuis des mois, des salles allouées, des milliers d’euros de subventions qui ont été versés mais ça fait semblant de pas savoir de quoi on parle » a tweeté Taha Bouhafs le »journaliste » Franco-Algérien très controversé rappelle le site d’information en ligne Place Gre’Net....

Romain BRANCHE : B.TROCMÉ (Verts/FI) DOIT S’EXPLIQUER

Qui connaît Benjamin Trocmé ? Combien de Grenoblois ont entendu le son de sa voix ? Pourtant il est Conseiller départemental des quartiers  de la Presqu’ile, des Eaux Claires, de Berriat ou de Libération. Qui l’a vu dans ces quartiers qu’il est censé représenter ? Il appartient au clan Piolle, à la liste...

« DÉCOLONIAL », PALESTINE, BURKINI… E.PIOLLE S’EXTRÉMISE

Sa campagne présidentielle coûte cher à Grenoble sur tous les plans. En abandon, en image, en réputation. Plus Eric Piolle veut battre Yannick Jadot, plus il s’appuie sur la frange extrême des khmers Verts, sur les gauchistes sachant que dans les partis ce sont les durs qui l’emportent toujours....

MOIS DÉCOLONIAL à GRENOBLE, MOIS DE LA HONTE

« Avec des invités comme Rokhaya Diallo, Taha Bouhafs ou encore Mathieu Rigouste l’ambition de ce projet est claire : promouvoir et banaliser les thèses racialistes, indigénistes et décoloniales. Ce serait une faute morale de faire preuve de complaisance avec ces idéologies qui nous dressent es uns contre les...