LA BASTILLE à VENDRE SUR “LE BON COIN”…

L'annonce parue dans "le Bon Coin" révélée par Eve Mounier dans le Dauphiné ( 4/6/20) aura fait éclater la triste vérité de l'absurdité des décisions d'Eric Piolle : d'un côté l'urbanisation de la Bastille et de l'autre l'acquisition-démolition de la Chambre de Commerce (CCI) pour densifier encore Hoche !

ACQUISITION de LA CCI POUR DEMOLIR : 8 MILLIONS D'€

Ainsi il dispose de ... 8 Millions d'€ (1) pour faire acquérir la CCI, mais pas de 1,9 Millions d'€ pour acheter le bâtiment de l'IGA qui est à vendre avec ses 2,3 hectares de terrain sur "Le Bon Coin".

8000 ROTATIONS DE CAMIONS AU CENTRE VILLE : 40 Tonnes de BÉTON

Ainsi il envisage froidement 8000 rotations de camions au centre ville pour transporter 40 000 tonnes de béton afin de démolir la CCI et construire des HLM, mais pas l'opération bien moindre et moins traumatisante pour l'environnement concernant le bâtiment de l'IGA afin d'offrir 2,3 hectares de parc supplémentaire aux grenoblois à la Bastille. Avec lui ce sont les camions dans le centre ville et les voitures des futurs habitants qui monteront à la Bastille.

LA BASTILLE LIVRÉE AUX PROMOTEURS : ABERRATION ÉCOLOGIQUE

Dans le même "Dauphiné" Alain Carignon rappelle que « Depuis des mois notre collectif dénonce l’aberration écologique qui consiste à livrer la Bastille aux promoteurs alors qu’elle devrait être la réserve grenobloise de la biodiversité. La construction de logements,  la desserte en voitures  sont un non-sens. 

Pour lui « La crise sanitaire a encore démontré la nécessité de préserver les espaces de respiration et la Bastille est emblématique de cette urgence.

A.CARIGNON : E.PIOLLE DOIT PRÉEMPTER VITE LA BASTILLE

Il « appelle les grenoblois à se mobiliser parce que la ville d’après ne peut pas être celle d’avant, celle de la bétonisation à outrance. Eric Piolle doit laisser les opérateurs réaliser dans le bâtiment de la CCI la résidence de personnes âgées et le centre de santé en conservant le bâtiment et préempter vite la Bastille, avant qu’il ne soit trop tard. L’avenir durable de Grenoble est en cause « 

E.PIOLLE JUGE QUE SON SCORE AU 1er TOUR LUI PERMET TOUT

Dossier par dossier l'expertise et les solutions portées par Alain Carignon répondent exactement aux problématiques de la ville d'après. En face Eric Piolle poursuit obstinément dans ses dogmes à vue courte contrairement aux apparences, jugeant que son score au premier tour des municipales lui permet tout.

EXTENSION DES ZONES PIÉTONNES, FERMETURE DES RUES...

Il ne reste que quelques jours aux grenoblois avant le 28 juin pour prendre conscience des enjeux de la ville. Dans ce dossier, comme dans tous les autres, qu'il s'agisse de l'extension infinie des zones piétonnes, de la fermeture des voies de circulation, comme de la prise en mains de la culture ou de la poursuite des décisions autoritaires, Eric Piolle attend cette date pour tout mettre en oeuvre sans état d'âme.

"LA SEULE LISTE QUI PEUT L'EMPORTER FACE à Eric PIOLLE "

Notre collectif fait son devoir en rappelant comme Alain Carignon l'a répondu à Nicolas Crozel sur France Bleu Isère cette semaine : "la seule liste qui peut l'emporter face à Eric Piolle, c'est la liste que je conduis. C'est le seul vote utile au second tour". A bon entendeur, salut.

Alain Carignon explique l'absurdité sur Place Gre'Net

NB : LE DIALECTICIEN de SOUS PRÉFECTURE Louis-Matthieu ROUX

(1) Noter qu'un collaborateur politique inquiet pour son sort personnel, Louis-Matthieu Roux, Directeur de cabinet de C.Ferrari le Président de la Métro -chéquier de Piolle- affirme sur Place Gre'Net que la somme de 8 millions d’euros évoquée par Alain Carignon, est « mensongère ».

Selon ce dialecticien de Sous-Préfecture, si l’offre de rachat est bien de 8 millions d’euros, il « y aura aussi des recettes ». Bref quand Alain Carignon dit que l'acquisition est de 8 M€ il ne ment pas mais c'est "mensonger" (!) pour le brave LM Roux, parti au feu sans billes. On comprendra aisément que le successeur de C.Ferrari le mois prochain renvoie M.Roux à ses études.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *