BLACK FRIDAY : LES COMMERÇANTS ABANDONNÉS par E.PIOLLE

Ce sont les employés des Galeries Lafayette, les salariés des commerces qui ont du nettoyer le liquide noir à base de farine et de cendres répandu à l’occasion de l’opération “Black Friday” qui a pour objet de protester contre la consommation.

SAMEDI APRÉS-MIDI DES BOUTIQUES ONT FERMÉ LEURS RIDEAUX

Samedi après midi, jour d’affluence, des boutiques ciblées ont baissé leurs rideaux. D’autres sont restées ouvertes selon le DL. Informées la ville et la Métro sont demeurées totalement inertes. Personne n’est intervenu pour aider ces employés.

PLUS DE 200 PERSONNES ONT VU LEUR EMPLOI MENACÉ

Plus de 200 personnes travaillant dans ces commerces ont été écoeurées que leur emploi soit à nouveau menacé par ses actions.

Ils ont envoyé de l’eau, frotté, posé des cartons devant les entrées jusqu’à 17 h afin de tenter d’accueillir les milliers de clients dont ils ont besoin pour vivre. Ce mépris de l’emploi et des salariés est devenu une caractéristique Piollesque.

DÉJÀ 2 à 300 LICENCIEMENTS DANS LES COMMERCES

Le plan brutal de circulation d’Eric Piolle a déjà supprimé 200 à 300 emplois dans le commerce et les services mettant de très nombreux salariés sur le tapis.

GRENOBLE A DISPARU des VILLES CRÉATRICES D’EMPLOIS

Grenoble a disparu des 30 premières villes qui ont créé des emplois entre 2014 et 2018 selon le cabinet Arthur Loyd. Ce ne sont pas les bobos protégés qui en souffrent.

CERTAINS ESPÈRENT SE VERSER UN SALAIRE

Les fêtes sont l’occasion pour les commerçants grenoblois de refaire leur trésorerie abîmée, parfois de se verser un salaire ce que certains ne peuvent plus faire depuis des mois.

Grenoble est devenue le réceptacle de toutes les minorités actives, de tous les groupuscules qui s’arrogent le monopole de l’intérêt public au détriment des autres. Sans aucune considération pour les personnes concernées.

L’APPAUVRISSEMENT GÉNÉRALISÉ S’ÉTEND

Le dogmatisme absolu a pris le pouvoir. L’appauvrissement généralisé qui en résulte produit des effets de plus en plus dramatiques. La classe moyenne est directement affectée par l’effondrement de la valeur des biens. Les quartiers explosent du chômage et de la pauvreté.

E.PIOLLE DOIT CESSER DE PRODUIRE de la VIOLENCE

Le débat sur la consommation, les effets de la fabrication des produits sur la santé et la planète méritent mieux que ces caricatures au détriment des plus faibles. “Extinction Rebellion” pourrait prendre en considération la situation sociale de ceux qu’il pénalise.

Eric Piolle doit cesser de produire cette ville ou la violence s’expose sans frein, doit cesser d’hystériser les débats dans le but de les rendre impossible. A ce rythme de dégradation toute vie va devenir impossible.

Les conséquences économiques et d’attractivité sont de plus en plus graves. Son irresponsabilité est inquiétante.

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

3 Comments

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *